Oasis
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Oasis en Libye (Sahara)
Oasis en Libye (Sahara)

En géographie, une oasis (mot venant du grec ancien) désigne une zone de végétation isolée dans un désert stérile. Ceci se produit à proximité d'une source d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) ou lorsqu'une nappe phréatique est suffisamment proche de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est...) du sol ou parfois sur le lit de rivières venant se perdre dans le désert (Le mot désert désigne aujourd’hui une zone stérile ou peu propice à la vie, en raison du sol impropre, ou de la faiblesse des...).

Les oasis (Une oasis (du grec ancien), en géographie, désigne une zone de végétation isolée dans un désert. Ceci se produit à proximité d'une source d'eau ou lorsqu'une...) ont toujours joué un rôle important dans l'établissement des routes commerciales empruntées par les caravanes, qui y trouvaient de quoi se désaltérer et se restaurer. Leur contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) politique ou militaire était donc d'une importance stratégique.

Le mot " oasis " passe dans le langage commun pour désigner un espace réduit au milieu du désert rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à...) fertile par la présence d’eau. Or, la rigueur archéologique y introduit d’autres caractères essentiels. Une oasis, dans sa définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) archéologique, est un terroir (Un terroir désigne une aire géographique considérée comme homogène à travers les ressources et productions qu'il est susceptible d’apporter,...) créé par la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir et manipuler des objets....) de l’homme et entretenu par l’introduction d’un système de gestion hydraulique (L'hydraulique désigne la branche de la physique qui étudie les liquides. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs domaines :). Il s’agit en fait d’un espace mis en culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) par l’irrigation (avec des seguias) et donc parfaitement artificiel. Ceci implique une présence humaine et une oasis peut donc être définie comme l’association d’une agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti. L'agglomération correspond à la ville sur le plan physique. Une agglomération est définie comme une ville-centre (au...) humaine et d’une zone cultivée (souvent une palmeraie) en milieu désertique ou semi-désertique.

Une palmeraie d’oasis est un espace fortement anthropisé et irrigué qui supporte une agriculture classiquement intensive et en polyculture. L’oasis est autant intégrée à son environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) désertique (association avec l’élevage transhumant des nomades) qu’elle s’en émancipe par une structure écosystémique toute particulière. Répondant entre autres de contraintes environnementales, c’est une agriculture intégrée qui est menée avec la superposition (En mécanique quantique, le principe de superposition stipule qu'un même état quantique peut possèder plusieurs valeurs pour une certaine quantité observable (spin, position, quantité de...) (dans sa forme typique) de trois strates : la plus haute des palmiers dattiers (le palmier-dattier caractérise la plupart des oasis), une intermédiaire des arbres fruitiers (oranger, bananier, grenadier, pommier (Les pommiers sont un genre (Nom scientifique : Malus) de la famille des Rosacées. Ce genre, aux origines asiatiques, comprend une quarantaine...), etc.) et à l’ombre la strate des plantes basses (maraîchage, fourrage, céréales). Une autre constante de la structure oasienne est le travail en planches de culture, une organisation (Une organisation est) de l’espace appropriée à l’irrigation par inondation (Le terme inondation fait traditionnellement référence au débordement d'un cours d'eau qui submerge les terrains voisins. Il doit évidemment être étendu aux...)[1]. Les oasis sahariennes, milieux naturels et anthropiques, n'occupent qu'un millième de la surface du Sahara. La présence d’eau en surface ou en sous-sol est nécessaire, mais non suffisante à la création de tels espaces. Le Sahara est l’exemple type de l’actualisation de cette potentialité, mais pas l’unique. À travers le monde (Le mot monde peut désigner :), le système oasien nourrit au moins dix millions de personnes. Cependant, il existe des régions désertiques sans oasis, malgré la présence d’eau (le Kalahari, par exemple). La création d’oasis est aussi contingentée par l’Histoire : de nombreuses oasis ont été créées ou se sont développées pour leur rôle de relais sur les routes commerciales (route saharienne de l’or ou route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) asiatique de la soie).

Les oasis sont l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et...) régulier de projets de développement, nationaux ou internatioanaux, visant ces territoires comme potentiels agricoles ou touristiques.

Au niveau des ONGs et associations, il existe par exemple le Réseau associatif de développement durable (Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la croissance économique et reconsidérée à...) des oasis (Raddo) créé en 2001 qui rassemble des associations de Tunisie, d'Algérie, du Maroc et de Mauritanie. Son but — emblématique des approches environnementalistes récentes — est d'enrayer le déclin des oasis du Maghreb et la dégradation de leur écosystèmes par la mise en place d'actions d'amélioration de la gestion de l'eau et de la production de semences, d'aide à la diversification des activités et à la formation à l'agrobiologie.

Exemples d'oasis

Oasis de Timimoun (Algérie)
Oasis de Timimoun (Algérie)
Oasis de Chebika (Tunisie)
Oasis de Chebika (Tunisie)
  • Algérie
    • Bou-Saâda, Ghardaia, Ouargla, Timimoun, Tuat
  • Arabie saoudite
    • Al-Hasa (plus grande oasis du monde), Qatif
  • Chili
    • San Pedro de Atacama
  • Chine
    • Tourfan (Xinjiang)
  • Égypte
    • Bahariya, Dakhla, El Bahreïn (Bahreïn (arabe : البحرين « les deux mers »), officiellement le Royaume de Bahreïn (arabe : مملكة...), Farafra, Fayoum, Kharga, Selima, Sitra, Siwa et bien sur le Nil qui n'est autre que la plus grande oasis du monde.
  • Iran
    • Tabas
  • Libye
    • Gaberoun, Kufra
  • Pérou
    • Huacachina
  • Tunisie
    • Chebika, Tamerza, Midès, Ksar (Un ksar (arabe : ??? [q?ar]), au pluriel ksour (???? [q??r]), est un village fortifié que l'on trouve au Maghreb.) Ghilane, Tozeur, Kébili, Gabès, Douz, etc.
  • Syrie
    • Palmyre
Page générée en 0.941 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique