Fichier exécutable
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En informatique, un fichier exécutable est un fichier contenant un programme et identifié par le système d'exploitation en tant que tel.

Les différents formats de fichiers exécutables

Il existe deux types de programmes exécutables :

  • les scripts textes interprétés par un programme, qui peut être fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων)...) avec le système d'exploitation (shells) ou non (perl, php (PHP (sigle de PHP: Hypertext Preprocessor), est un langage de scripts libre principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant également fonctionner comme n'importe quel langage...)...).
  • les programmes binaires compilés pour un système spécifique.

Les différents environnements

Le monde (Le mot monde peut désigner :) Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les...)

Dans ce monde, les fichiers doivent porter un suffixe spécifique, et avoir un format spécifique. Les scripts standards de Windows possèdent le suffixe .cmd (Command file) ou .bat (Batch file) et sont exécutés par l'interpréteur (En informatique, un interprète (parfois appelé, à tort, « interpréteur » par mauvaise traduction de l'anglais) est un outil ayant pour tâche d'analyser, de traduire et d'exécuter...) de commandes de Windows (cmd.exe). Les programmes compilés possèdent l'extension .exe héritée du monde MS-DOS (DOS disk operating system est le nom générique employé pour désigner les anciens systèmes d'exploitation dont les fonctionnalités étaient orientées manipulation aisée des périphériques contenant des fichiers.), à l'instar de l'extension .com. Ces programmes sont au format PE (Portable Executable File Format).

Le monde Unix

Dans ce monde, les fichiers doivent avoir le flag exécutable activé (en:set), et avoir un format spécifique. Les scripts shells doivent indiquer sur la première ligne le nom de leur interpréteur. Les programmes exécutables sont au format a.out, COFF ou ELF (Executable and Linking Format).

Le monde Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le premier Macintosh, le...)

Sous les versions de Mac OS (Mac OS (pour Macintosh Operating System) est le nom du système d'exploitation d'Apple pour ses ordinateurs Macintosh. Il est surtout connu pour être le premier système grand public ayant une interface graphique basée sur...) inférieures à Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin 2007) est...), les différents types de fichiers (y compris les exécutables) sont identifiés par des informations stockées dans le fichier : le type et le créateur. Le type indique la nature du fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique....) par un code alphanumérique à quatre positions (par exemple : 'APPL' pour une application, 'INIT' pour une extension système -sorte de patch désactivable au démarrage-, ou 'cDEV' pour un tableau de bord (Le tableau de bord est l'élément qui indique au conducteur d'un véhicule (automobile, bateau), les paramètres de fonctionnement de celui-ci. Il est le plus...) -application utilitaire (Le mot utilitaire peut désigner :) utilisable depuis n'importe quel contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...) applicatif-). Le créateur est un code de même format permettant, pour une application, de l'identifier de manière unique, et pour un fichier, de retrouver l'application permettant de l'ouvrir. Ces informations ont donc la même fonction que les extensions de noms de fichiers, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en étant transparentes à l'utilisateur.

Dans Mac OS X, Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société multinationale dont l'activité principale...) a repris le même mode d'identification des catégories de fichiers, mais ajoute de manière systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour objet de dénombrer et de classer les taxons dans un certain ordre, basé sur des principes divers. Elle ne doit pas être confondue...) une gestion des extensions de noms de fichiers à la Unix, ce système d'exploitation étant basé sur un Unix.

Le monde cygwin (Cygwin est une collection de logiciels libres à l'origine développés par Cygnus Solutions permettant à différentes versions de Windows de Microsoft d'émuler un système...)

Pour les fichiers exécutables, cygwin a à la fois les propriétés de windows et d'unix.

Comment générer un fichier exécutable ?

Pour les scripts, utiliser un éditeur de texte. Pour les binaires, utiliser un compilateur.

Page générée en 0.078 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique