Barrage Bin el Ouidane
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Barrage Bin el Ouidane
Localisation
Pays  Maroc
Province Azilal
Cours d’eau El Abid
Objectifs et Impact
Vocation Énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) et irrigation (L’irrigation est l'opération consistant à apporter artificiellement de l’eau à des végétaux cultivés pour en augmenter la production, et permettre leur développement normal en cas de déficit d'eau induit par un...)
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de mise en service 1953
Bassin(s) irrigué(s) plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique caractérisé par une surface topographique plane, avec des pentes relativement faibles....) de Béni Moussa
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) irriguée 69 500 ha
Structure
Type Béton (Le béton est un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats naturels (sable, gravillons) ou artificiels (granulats légers)...) - Voûte (Une voûte (ou voute) est un élément architectural de couvrement intérieur d'un édifice présentant un intrados. La voûte travaille...)
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) du barrage (Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à réguler l'écoulement naturel de l'eau pour permettre...) (lit rivière) 133 m
Réservoir
Volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) du réservoir 1 384 hm3
Surface du réservoir Donnée non renseignée
Centrale Hydroelectrique
Production annuelle 287 GWh/an
Barrage - hydrologie

v: Le barrage de Bin el Ouidane (v: Le barrage de Bin el Ouidane?? ??? ??????, édifice majeur en matière de construction de barrage, a double vocation : la production d'énergie et l'irrigation. Il est considéré comme le plus haut barrage en voûte...)?? ??? ??????, édifice majeur en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de...) de construction de barrage, a double vocation : la production d'énergie et l'irrigation. Il est considéré comme le plus haut barrage en voûte d'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la...) et le plus grand du Maroc en production énergetique. Outre sa capacité d'irrigation concernant la plaine de Tadla, qui appartient à la plaine intérieure pré-atlasique du Tadla (3500 km2), prolongée dans la région de Marrakech-Tensift-Al-Haouz par la plaine des Sraghna.Le barrage a permis de mettre en valeur 69 500 ha de terres fertiles sur 125 km de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est...). La politique du gouvernement marocain au début des années 60 visait à atteindre l'irrigation d'un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il vaut un millier de milliers.) d'hecatres. Malgré le grand réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire...) de barrages, le Maroc est confronté à certains problèmes : la sécheresse,et le remplissage des barrages par la boue (En sédimentologie, la boue est un mélange d'eau et de particules sédimentaires fines de limons et d'argiles.), ce qui a une influence sur la retenue des eaux.

Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη"...)

Situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier à...)

Situé dans la plaine intérieure pré-atlasique du Tadla (moyen Atlas marocain).

Histoire

Au début de l'année 1948, la SGE et l’Entreprise Fougerolle pour Travaux Publics se classent premières à l’adjudication des travaux de ce grand barrage marocain. Afin d’exécuter le marché, elles forment une société ad hoc, l’Entreprise de Construction du Barrage et de l’Usine de Bin-el-Ouidane (ECBO). Situé sur le principal affluent (On appelle affluent un cours d'eau qui va se jeter dans un cours d'eau au débit plus important, au niveau d'un point de confluence. (Synonyme : tributaire).) de l’Oum Errabiaa , l’oued el-Abid, le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) est ambitieux puisqu’il doit permettre la réalisation du plus puissant ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) hydroélectrique du Maroc. Dès 1929, des études ont été menées sur le site. À la veille de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La...) Guerre mondiale, l’Énergie Électrique du Maroc et les pouvoirs publics décident la réalisation de cet aménagement. Toutefois, les travaux n’entrent dans leur phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) active qu’au lendemain du conflit. Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total...), le complexe de l’oued el-Abid doit fournir 600 milliards de kilowattheures, soit les deux tiers de l’électricité d’origine hydraulique (L'hydraulique désigne la branche de la physique qui étudie les liquides. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs domaines :) du Maroc. En outre, il deviendra possible d’irriguer 112 000 ha. Pièce maîtresse de l’ensemble, le barrage de Bin-el-Ouidane, étudié par le bureau Coyne et Bellier, atteint 132 m de hauteur pour 290 de longueur en crête et demeure longtemps le plus élevé d’Afrique. Pourvu d’un grand évacuateur de crues en saut de ski d’une capacité de 2.500 m3/s, il détermine, une fois construit, une retenue d’une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle de la « surface...) dépassant largement celle du lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant pour...) d'Annecy.

Page générée en 0.052 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique