Lotus Notes
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Lotus Notes
Développeur IBM
Dernière version 7.02 (le 15 décembre 2006)
Environnement Microsoft Windows, Mac OS, GNU/Linux
Langue multilingue
Type groupware (Un groupware est un système logiciel qui permet à un groupe de personnes de partager des documents à distance.)
Licence propriétaire
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web...) http://www-142.ibm (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du...).com

Lotus Notes (Lotus Notes est un logiciel conçu par Lotus, puis racheté par IBM et développé par IBM. Il semble avoir été le premier collecticiel , c'est-à-dire...) est un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous forme de...) conçu par Lotus, puis racheté par IBM et développé par IBM. Il semble avoir été le premier collecticiel , c'est-à-dire destiné explicitement à faciliter la coordination entre membres d'un groupe de travail fermé ou ouvert. Le logiciel étant inclassable dans les catégories existantes lors de sa sortie, son décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) fut relativement lent. Lorsqu'il rencontra le succès, Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont...) s'attela à lui créer un concurrent : Microsoft Exchange. D'abord développé exclusivement pour la plateforme Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la sortie de...), Lotus Notes est disponible également sur Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné...) depuis le 10 juillet 2006 (uniquement la version client (Le mot client a plusieurs acceptations :), la version serveur existant depuis de nombreuses années) et Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le premier Macintosh, le Macintosh 128K,...) (client et serveur) depuis le 29 décembre 2006.

Technologies liées

Le serveur Domino comprend un serveur de pages Web, des serveurs POP3, IMAP et SMTP — pour la gestion de la messagerie —, un annuaire (Un annuaire est une publication (imprimée ou électronique) mise à jour chaque année qui regroupe des informations (nom, adresse, coordonnées, etc.) sur les membres d’une association, d'une entreprise ou d'un organisme...) intégré, un agenda (Un agenda est un outil permettant d'associer des actions à des moments, et d'organiser ainsi son temps. Il regroupe l'ensemble des jours de l'année, organisés avec un découpage d'une page par jour ou par semaine, deux pages par semaine,...) collectif, un gestionnaire de documents organisé en base (base documentaire). La structure de ces bases de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) non relationnelles et les événements interactifs qui lui sont associés sont programmables en langage Lotus script, en langage de formules Lotus ou en javascript (JavaScript est un langage de programmation de scripts principalement utilisé dans les pages web interactives mais aussi coté serveur. C'est un langage orienté...).

Domino peut être couplé à d'autres produits IBM rajoutant de nouvelles fonctionnalités. On peut citer parmi eux :

  • Quickplace : création d'espace de travail virtuel partagé sur intranet et/ou extranet (Utilisation du "net" dans laquelle une organisation structure le réseau pour s'interconnecter avec ses partenaires commerciaux ou ses parties prenantes.).
  • Sametime : permet de communiquer avec les collaborateurs et d'organiser des réunions. Celles-ci peuvent être diffusées ou interactives au moyen de la discussion en ligne, des fonctions audio et vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et...) de l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de...) et par le biais de conférences téléphoniques. Sametime est basé sur le standard ouvert XMPP/Jabber.
  • Websphere : serveur d'application.

Et le petit dernier : Workplace qui apporte avec lui un nouveau concept : le client Riche (mais pas encore disponible en France).

Workplace existe en deux versions : WCS (Workplace Collaboration Services) et WSE (Workplace Services Express). Ces deux versions sont très semblables. Les différences figurent :

  • au niveau du support apporté par IBM ;
  • dans l'intégration d'un module de serveur de messagerie pour WCS ;
  • dans l'intégration d'un module de e-learning pour WCS.

Objectifs de Lotus Notes

Améliorer et optimiser le travail collaboratif (Le travail est souvent naturellement collectif et collaboratif, c'est-à-dire qu'il fait interagir plusieurs acteurs pour la réalisation de...) entre utilisateurs. Permettre la publication, la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la...), la collaboration et la coordination. Conforté par la notion de sécurisation des données, respect et confidentialité des informations utilisées ou fournies par les utilisateurs ; en partie grace à la création d'un journal de certifications basé sur le principe d'authentification (L'authentification est la procédure qui consiste, pour un système informatique, à vérifier l'identité d'une entité (personne, ordinateur...), afin d'autoriser...), appelé par extension fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : ...) .ID et permettant entre autre, le verrouillage d'un ou plusieurs comptes.

Applications possibles

De nombreuses applications sont possibles à partir de ce logiciel. On peut en effet construire un Intranet uniquement à partir de Lotus Domino. Il est également possible de créer des applications de groupware, par l'échange de documents entre les différents clients. On peut enfin développer et héberger un site Web sur le serveur Domino. L'entreprise peut donc entièrement construire son système d'informations autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) de cette plate-forme.

Lotus Domino et les entreprises

La première implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) de Lotus Domino dans le monde (Le mot monde peut désigner :) de l'entreprise remonte à 1989, lorsque la société Price Waterhouse Cooper décide de l'utiliser pour la gestion de la messagerie de ses 10 000 collaborateurs. C'est un pari plutôt osé car à l'époque cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) est encore très récente et n'a jamais été mise en place au sein d'une entreprise. Depuis, les exemples d'utilisation de ce logiciel sont nombreux, de Cegetel à EDF en passant par la Fnac, Valeo (Valeo est une grande entreprise spécialisée dans les équipements et sous-ensembles de l'industrie automobile.), BNP Paribas, Vinci et Total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas forcément...). Tous les secteurs d'activités sont intéressés par les possibilités d'un tel outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la...).

Les concurrents

Plusieurs sociétés ont au fil du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) emprunté le chemin des logiciels de travail collaboratif, en développant leurs propres outils. La première fut Microsoft ; elle développa néanmoins un outil moins riche en fonctionnalités. Pendant de nombreuses années, le marché des logiciels collaboratifs se réduisait essentiellement à ces deux sociétés. Depuis peu, d'autres sociétés s'y intéressent ; on note parmi elles Oracle et Novell (Novell (NASDAQ : NOVL) est un éditeur de logiciel réputé pour son système d'exploitation réseau NetWare lancé en 1983 pour la plateforme PC (auparavant la société s'appelait Novell Data Systems et produisait des...). Des solutions libres telles que Zimbra, Open-XChange Server, Kolab, Bynari Insight Server ou OBM_Groupware ont vu le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...).

Ray Ozzie, un des créateurs de Lotus Notes, a créé une nouvelle startup après avoir quitté la société IBM/Lotus, dans le but de re-développer une nouvelle solution de travail collaboratif, baptisée Groove. Microsoft ayant injecté de grosses sommes d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) au début des années 2000, on aurait pu croire à un " Notes killer " ; cinq années plus tard, ce n'est pas le cas. Toutefois, Groove a été racheté par Microsoft et ses fonctionnalités ont été intégrées dans la suite bureautique (Une suite bureautique est un ensemble de logiciels bureautiques qui comporte typiquement :) Microsoft Office (Microsoft Office est une suite bureautique propriétaire. Elle est propriété de Microsoft et est développée pour les plates-formes Windows et Macintosh. Microsoft Office inclut la suite bureautique, les...).

Lotus Domino en chiffres

Lotus Domino occupe 46% des parts de marché ; on peut considérer qu'environ 150 millions de personnes[1] dans le monde l'utilisent quotidiennement. En France, sa présence est encore plus importante ; avec 70% des parts de marché dans les grands comptes, il fait vraiment partie de la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et...) d'entreprise.

Page générée en 0.176 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique