Désignation de Flamsteed
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En astronomie, certaines étoiles reçoivent un nom dit désignation de Flamsteed. Cette désignation est similaire à la désignation de Bayer, mais elle utilise un nombre en lieu et place d'une lettre grecque. On assigne ainsi à chaque étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) suivi du génitif latin de la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes...) dont elle fait partie.

A l'origine, les nombres étaient assignés dans l'ordre croissant de l'ascension droite (En astronomie, l'ascension droite (a ou α) est un terme associé au système de coordonnées équatoriales, qui est l'équivalent sur la sphère céleste de la longitude.) des étoiles dans chaque constellation, mais le phénomène de précession (La précession est le nom donné au changement graduel d'orientation de l'axe de rotation d'un objet ou, de façon plus générale, d'un vecteur sous l'action de l'environnement,...) a légèrement dérangé cet ordonnancement dans quelques cas.

Cette méthode de désignation stellaire (L'Union astronomique internationale (UAI) est l'autorité internationalement reconnue sur les désignations stellaires. Plusieurs noms stellaires utilisés aujourd'hui sont hérités...) apparut pour la première fois dans une version préliminaire de Historia coelestis Britannica de l'astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) John Flamsteed qui fut publiée par Edmond Halley et Isaac Newton (Sir Isaac Newton était un philosophe, mathématicien, physicien et astronome anglais né le 4 janvier 1643 du calendrier grégorien[1] au manoir de Woolsthorpe près de Grantham et mort le 31 mars 1727[1] à...) en 1712 sans l'accord de l'auteur. La version définitive du catalogue, publiée à titre posthume en 1725, omettait par ailleurs toute mention des nombres.

La désignation de Flamsteed (En astronomie, certaines étoiles reçoivent un nom dit désignation de Flamsteed. Cette désignation est similaire à la désignation de Bayer, mais elle utilise un nombre en lieu et...) connut une popularité croissante au cours du XIXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être...) et elle est utilisée de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...) lorsqu'aucune désignation de Bayer (En astronomie, plusieurs des étoiles les plus brillantes reçoivent des noms dits désignations de Bayer. Ces désignations, introduites par l'astronome Johann Bayer dans son atlas céleste...) n'existe pour l'étoile considérée, comme par exemple 51 Pegasi (51 Pegasi est le nom de l'étoile autour de laquelle orbite la première exoplanète (51 Peg b) à avoir été découverte. Elle se trouve dans la constellation de Pégase.) ou 61 Cygni.

Comme pour la désignation de Bayer, certaines étoiles possèdent une désignation de Flamsteed portant sur des constellations auxquelles elles n'appartiennent pas, à cause des compromis réalisés lors du tracé moderne des constellations. Il faut également noter que le catalogue dressé par Flamsteed ne contenait que des étoiles visibles du Royaume-Uni ; en conséquence, aucune étoile des constellations les plus au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) ne porte de désignation de Flamsteed.

Page générée en 0.036 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique