Jay Miner
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Jay Miner (né le 31 mai 1932, mort le 20 juin 1994) était un concepteur de puces célèbre, connu principalement pour son travail dans les processeurs multimédia. Il fut diplômé du Bachelor électrotechnique à l'université de Berkeley en 1958.

Il a commencé par un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de conceptions dans le monde (Le mot monde peut désigner :) médical, y compris un stimulateur à télécommande (Les télécommandes sont des dispositifs, généralement de taille réduite, servant à en manipuler un autre à distance, via un câble, par infrarouge ou ondes radio. Les télécommandes servent à...), mais a commencé à travailler chez Atari (Atari est à l'origine une entreprise américaine pionnière dans l'industrie du jeu vidéo fondée en 1972 par Nolan Bushnell et Ted Dabney. Elle est spécialisée dans le développement des jeux...) vers la fin des années 1970. Là il est parvenu à combiner une planche entière de composants dans une simple puce, connue sous le nom de TIA. Le TIA était le matériel d'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à part entière sans contexte...) pour l'Atari 2600, qui sera vendue à des millions d'exemplaires. Après avoir travaillé sur le TIA, il fit la conception du jeu de puces qui sera la base de la famille des ordinateurs personnels 8 bits d'Atari, connue sous le nom ANTIC et GTIA.

Au début des années 1980, Jay avec d'autres membres d'Atari, en eut assez du management, et quitta Atari. Ils commencèrent un autre projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) de chipset (Un chipset (de l'anglais, signifiant littéralement ensemble de puces (électroniques)) est un jeu de composants électroniques intégré dans un circuit intégré...) dans une nouvelle société à Santa Clara, appelée Hi-Toro (plus tard renommée Amiga), où ils pourraient avoir une certaine liberté créatrice. Là, ils ont commencé à créer une nouvelle console de jeux basée sur un 68000, nom de code Lorraine, qui pourrait être améliorée jusqu'à devenir un véritable ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un...) personnel. Pour gagner de l'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) pour le projet Lorraine, Amiga (L’Amiga est une famille d’ordinateurs personnels commercialisée par Commodore International entre 1985 et 1994. Le prix modique de l’entrée de gamme et les capacités multimédia plus avancées que...) conçut et vendit des joysticks et des cartouches de jeu pour des consoles telles que l'Atari 2600 et la Colecovision, un des périphériques les plus originaux qu'ils ont fabriqués était le joyboard, un joystick sur lequel le joueur pouvait se tenir.

En 1984, Warner Brothers se sont fatigués d'Atari, et ont vendu la société à la seule personne intéressée, Jack Tramiel, autrefois à la tête de Commodore International (Commodore Business Machines Inc. fut avant tout l'entreprise familiale fondée par un immigré juif new-yorkais, rescapé d'Auschwitz, nommé Jack Tramielsky. Ledit « Jack Tramiel » avait acquis une...). Tramiel investit 500 000 $ dans le projet Lorraine, espérant utiliser les résultats dans une nouvelle série de machines 32 bits qui remplaceraient la série existante d'ordinateurs personnels Atari. Quand Amiga commença à manquer d'argent, Commodore acheta tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le personnel Amiga et le projet Lorraine, juste avant que Tramiel ne puisse reprendre la société. Il poursuivit Amiga pour les 500 000 $ jamais rendus, mais Commodore leur donna 1 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un...) de dollars pour payer leurs dettes.

Jay travailla chez Commodore-Amiga pendant plusieurs années, aux bureaux de Los Gatos (CA). Ils ont eu du bon temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) au début, mais quand le management de Commodore changea, ils furent marginalisés et le personnel de la société Amiga originelle fut mis dehors un à un, petit à petit, jusqu'au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport...) où le bureau entier de Los Gatos fut fermé. Après ceci, Jay travailla en tant que conseiller pour Commodore jusqu'à sa faillite.

Il est connu comme le 'Padre' (père) de l'Amiga parmi les utilisateurs d'Amiga.

Jay venait toujours avec son chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé dans une espèce à part entière, connue sous le nom...) " Mitchy " (un cockapoo) avec lui partout où il allait. Quand il travaillait chez Atari, Mitchy a même eu son propre badge d'identification, et la copie de la patte de Mitchy est visible à l'intérieur des premiers Amiga 1000 à côté des signatures des ingénieurs qui ont travaillé dessus.

Jay vécut avec des reins malades pendant la majeure partie de sa vie (La vie est le nom donné :), selon son épouse, et était dialysé. Sa sœur lui a même donné un de ses reins. Quatre ans plus tard, Miner mourut des complications dues à sa maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) des reins à l'âge de 62 ans.

Page générée en 0.258 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique