Télécommande - Définition

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Une télécommande
Une télécommande

Les télécommandes sont des dispositifs, généralement de taille réduite, servant à en manipuler un autre à distance, via un câble, par infrarouge ou ondes radio. Les télécommandes servent à interagir avec des jouets, des appareils audiovisuels comme une télévision ou une chaîne Hi-fi, un moteur de porte de garage ou de portail, un éclairage, l'ouverture des portières d'une voiture, des appareils de topographie, des engins de levage ou de travaux public, etc.

Histoire

La télécommande sans fil pour téléviseur est née grâce à la société Zenith Electronics qui, dans les années 1950 avait demandé à une vingtaine d'ingénieurs de développer un moyen de changer à distance les chaînes de télévision, sans avoir à se déplacer jusqu'au poste de télévision.
Ce sont Robert Adler aidé d'Eugene Polley qui ont véritablement inventé la première télécommande à ultrasons, en 1956.
Les deux créateurs se sont vus décerner divers prix, comme celui du Prix technique de l'Institut des ingénieurs radio en 1958 ou celui de l'Académie des sciences et des arts de la télévision en 1997.

Fonctionnement

Télécommande à infrarouge

L'infrarouge " fabriqué " est émis par une diode infrarouge, petit composant électronique acceptant une tension d'environ 1,5 V à ses bornes, transforme un signal électrique en une lumière ayant un spectre de longueur d'onde invisible à l'œil nu et se situant en dessous du rouge, dit infrarouge. Il est cependant possible de capter cette lumière grâce à un appareil photo numérique car leurs capteurs y sont sensibles. Celà peut permettre de facilement tester le fonctionnement d'une télécommande. Ce système est devenu courant à notre époque, servant à donner l'ordre à un automatisme de porte de garage ou de voiture, utilisé pour les télécommandes de TV ou encore pour véhiculer un son dans les casques infrarouges. L'inconvénient de l'infrarouge est sa propagation : si en intérieur le rayon peut se réfléchir sur les murs, en exterieur il faut viser le récepteur pour ne pas avoir d'erreur de transmission de l'ordre. Bien que modulé autour de 30KHz, celui-ci est perturbé par les néons, les lampes à économie d'énergie ou les rayons du soleil, et ne fonctionne que sur quelques mètres. Aucun obstacle ne doit figurer alors sur le trajet.

Exemple de montage électronique d'une télécommande à infrarouge à un bouton

Le principe de base utilisé est celui d’un émetteur qui envoie, via une diode infrarouge, une série d’impulsions à un récepteur pendant une durée déterminée. Le schéma de montage de cet émetteur réalisé avec un bouton poussoir et deux NE555 est présenté par la figure suivante :

Schéma électronique d'une télécommande à un bouton
Schéma électronique d'une télécommande à un bouton

Explication du montage: la sortie du monostable bascule vers un état haut pendant une durée T dès que le bouton poussoir est appuyé. Cette sortie étant connectée à la pin "Remise à zéro" de l’astable, ce dernier ne génère alors son train d’impulsions de 30 kHz que pendant la durée T imposée. Les résistances et condensateurs à connecter aux deux NE555 doivent être dimensionnés pour obtenir la fréquence 30 kHz pour l'astable et la durée T désirée pour le monostable.

Pour la réception, on peut utiliser un composant électronique (le TSOP1730 ou le TSOP2230) qui est un récepteur infrarouge dont la sortie logique bascule lorsqu'il reçoit des impulsions de fréquence 30 kHz. On peut ainsi ensuite détecter ce basculement avec un microcontrôleur (ou n'importe quel autre composant) pour effectuer l'action correspondant au bouton appuyé.

Pour passer d'une télécommande à un bouton vers une télécommande à plusieurs boutons, une première possibilité est de générer pour chaque bouton des impulsions dont la fréquence varie d'un bouton à l'autre. Dans ce cas, on se trouve limité entre termes de fréquences car les TSOP disponibles sur le marché ne captent que quelques fréquences fixes (30, 33, 36, 36.7, 38, 40 et 56 kHz). Une solution plus astucieuse est d'utiliser une seule fréquence à l'émission. Par contre, le nombres d'impulsions envoyées par la télécommande dépendra du bouton appuyé et à la réception la durée du basculement obtenu à la sortie du TSOPxxxx devra être mesurée pour déterminer quel bouton a été appuyé.

Télécommande à ultrasons

Dans les années 1980, Telefunken commercialisait encore un modèle de télécommande à ultrasons. Pour l'homme c'était parfaitement silencieux, mais un chien présent dans la pièce, tournait la tête au changement de chaîne[réf. nécessaire].

Télécommande hertzienne

L'onde porteuse appelée " onde hertzienne " ou onde radio, est un signal porteur électrique servant à véhiculer des informations électriques non visibles. La portée est bien supérieure à celle de l'infrarouge. Ces ondes franchissent aussi de petits obstacles: mur / porte léger, rideau... Enfin, elles 'arrosent', ce qui permet de ne pas viser directement l'objet à piloter.

Télécommande universelle (appareils domestiques, HiFi, télévisions, etc.)

Devant la prolifération des appareils pilotables par une télécommande propriétaire, les utilisateurs se sont retrouvés avec beaucoup de télécommandes à gérer, jusqu'à dix dans les cas les plus défavorables. Ces télécommandes se reconnaissent aux boutons permettant de sélectionner l'appareil à piloter ou l'activité à mettre en marche. Les télécommandes universelles sont souvent hérissées de dizaines de boutons utiles seulement pour un appareil particulier, ou dans un contexte particulier. Il existe aussi des télécommandes universelles dont tout ou partie des boutons sont paramétrables, ou apparaissent sur un écran LCD tactile.

Base de donnée

La plupart des télécommandes universelles possèdent une liste des appareils pilotables, classés par marques et par modèles. Il suffit alors de trouver chaque appareil pilotable dans la base de donnée. Si aucun ne correspond, il est presque toujours possible d'engager un mode de 'recherche' consistant à parcourir tous les appareils de la base et d'envoyer l'ordre d'extinction. Si l'appareil à piloter ne s'éteint pas, la télécommande passe au suivant. S'il s'éteint, il faut vérifier les autres touches, et si cela correspond, l'appareil est trouvé. Ce mode de recherche peut fonctionner parce que beaucoup d'appareils de même type existent sous des marques et des modèles différents selon les pays.

Apprentissage

Devant la multiplication des références d'appareils à piloter, les constructeurs de télécommande ont ajouté une option permettant à leur télécommande universelle d'apprendre les codes d'une autre télécommande. Certaines ne savent faire que cela, d'autres cumulent avec la base de donnée.

Base de donnée évolutive

Pour éviter de devoir ajouter les fonctionnalités d'apprentissage, d'autres constructeurs ont préféré permettre à l'utilisateur d'obtenir la mise à jour de la base de donnée de sa télécommande par Internet, ou directement par téléphone via un modem audio intégré: il suffit de plaquer la télécommande sur le combiné pour récupérer les codes manquants.

Page générée en 0.071 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise