Louis Le Vau
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Louis Le Vau (il conviendrait d'orthographier son nom Le Veau, comme celui de son père) est un architecte français né à Paris en 1612 et mort dans cette même ville en 1670.

Contemporain des deux Mansart et de Jacques Lemercier, Louis le Vau (Louis Le Vau (il conviendrait d'orthographier son nom Le Veau, comme celui de son père) est un architecte français né à Paris en 1612 et mort dans cette même ville en 1670.) a été un des créateurs du classicisme français (le style " Louis XIV ") qu'il sut marier de manière impressionnante avec le style baroque. Il a créé un style distingué par la simplicité des constructions et l'élégance des décorations. Son plus grand ouvrage demeure le château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les...) de Vaux-le-Vicomte.

A ne pas confondre avec son frère François Le Vau, architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre...) de l'église (L'église peut être :) Saint-Louis-en-l'Île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif...) à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...).

Biographie

Son père, prénommé également Louis, abandonne son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de tailleur de pierres en 1634 pour se consacrer à la maçonnerie (La maçonnerie est l'art de bâtir une construction par l'assemblage de matériaux élémentaires, liés de manière non réversible. C'est l'art du maçon par définition.), et porter ainsi en 1635, le titre de maître maçon (Le maçon est un professionnel du bâtiment qui pratique la maçonnerie. Cette discipline consiste à créer, choisir et utiliser des éléments de construction composés de...). Le jeune Louis collabore avec son père en lui fournissant dessins et devis, ce qui lui permet de commencer dès cette année-là sa carrière d'architecte en s'intégrant au chantier de l'île Saint-Louis, s'attachant à développer celle-ci pour qu'elle devienne une région habitée. Il construit des maisons ordinaires : trois pour Nicolas Pontheron, deux pour Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) Véniat et Denis Postel, trois pour Pierre Chomel et sept pour Antoine Le Marier, mais aussi pour de riches clients tels que Sainctot, Hesselin, Gruyn des Bordes, Jean-Baptiste Lambert, ou encore Gillier (" Hôtel de Gillier ", sur le quai (Le Quai est un espace culturel de la ville d'Angers dans le département du Maine-et-Loire en France. L'ouverture a eu lieu le 25 mai 2007, et Le Quai a été inauguré officiellement...) d'Anjou en 1637-1639), ainsi que des maisons de campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est...).

Il devient célèbre en 1654 quand il devient le principal architecte de Louis XIV (Premier architecte du Roi). En 1656, Nicolas Fouquet lui commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) la construction de Vaux-le-Vicomte, dans lequel il vise le grandiose plutôt que le strict respect des canons de l’architecture classique. Après 1660, il travaille pour le Roi : il complète le château de Vincennes en construisant les pavillons du Roi et de la Reine, l’hôpital de la Salpêtrière, retravaille la façade des Tuileries (Les Tuileries étaient naguère un quartier de Paris, situé entre le palais du Louvre, la rue de Rivoli, la place de la Concorde et la Seine. Il doit son nom au fait que son...), reconstruit la Galerie d’Apollon au Louvre et y réalise quelques autres aménagements. Peu avant la fin de sa vie (La vie est le nom donné :), il fait quelques rénovations au château de Versailles (Le château de Versailles fut la résidence des rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Résidence royale, ce monument compte parmi les plus...) et il dessine le Collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) des Quatre Nations.

Principales réalisations

Château de Vaux-le-Vicomte
Château de Vaux-le-Vicomte
  • L'hôtel Lambert (L’hôtel Lambert est un hôtel particulier situé dans l’île Saint-Louis, au no 2 de la rue Saint-Louis-en-l'Île dans le 4e arrondissement de Paris.) (1642), hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. Dans...) Le Vau et hôtel Lauzun, quai d'Anjou à Paris (dans l'Île Saint-Louis) Photo (version archivée par Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le...) Archive) )
  • Le château de Vaux-le-Vicomte (1658-1661). Blomfield remarque que ce château est peut-être un peu excessif, avec les jardins dessinés gauchement car le Vau a mis l’accent sur la grandeur du château plutôt que le style classique. Une des caractéristiques qui distinguent ce château, c’est le très grand salon qui a une vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) des jardins. A Vaux-le-Vicomte, le Vau a collaboré avec Charles Le Brun, le peintre et le décorateur, et André Le Nôtre, qui a dessiné les jardins.
  • Rénovation du château de Vincennes dont il ne reste à l'époque que les huit tours et le donjon (Le donjon est la tour la plus haute d'un château fort, destinée à servir à la fois de point d'observation, de poste de tir et de dernier refuge si le reste de la fortification...), à la demande du cardinal Mazarin (construction de l'aile du Roi (1661) et de l'aile de la Reine(-Mère) (1658))
  • Une partie du Château de Versailles de 1661 jusqu'à sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles)....) en 1670 : il a dessiné les extensions du château. En cela, le château de Versailles devient un standard à cause de sa splendeur magnifique. ("Louis le Vau," Catholic Encyclopedia). Il a donné à la cour du château plus de largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit la mesure la plus étroite de sa face. En géométrie plane, la largeur...). Il a ajouté les ailes aux cotes de la cour.
  • L'institut de France (L'Institut de France est à la fois une institution académique française créée le 25 octobre 1795, et le nom du bâtiment parisien du 23 quai de Conti dans le 6e arrondissement de Paris...) (1662-1688) (Collège des Quatre-Nations). Ce château a eu un effet dramatique parce qu’il est un vrai hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique),...) des styles Baroque et Classique. Cet ouvrage a eu une histoire intéressante à cause de ses desseins splendides et à cause de l’imagination profonde de Louis le Vau en créant l’immeuble. La construction a commencé après la mort de Mazarin, qui a laissé beaucoup d’argent pour la construction du Collège des Quatre Nations. Cet immeuble montre l’influence de Bernini sur Louis le Vau aussi, après sa visite à Paris en 1665 (Ballon).

Photo

  • Une partie de l'église Saint-Sulpice à Paris
  • Embellissement du Palais des Tuileries en 1664. Le pavillon du milieu n'avait été jusqu'alors décoré que des ordres ionique et corinthien. Le Vau y ajoura le composite et un attique, surmonté d'un dôme () quadrangulaire par son plan.
  • Aménagement au Louvre (chambre à coucher du roi dans le pavillon du Roi) et la façade orientale (vraisemblablement d'après les plans de l'architecte et physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la science analysant les constituants fondamentaux de l'univers et...) Claude Perrault)
Page générée en 0.993 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique