Château de Versailles
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction


La façade ouest du château vue des jardins
Coordonnées 48° 48′ 18″ Nord
       2° 7′ 10″ Est
/ 48.805, 2.11944
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) France France
Région** Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...)
Type Mixte
Critères i, ii, vi
Numéro d'identification 83
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) d’inscription 1979

Le château de Versailles fut la résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également...) des rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Résidence royale, ce monument compte parmi les plus remarquables de France et du monde (Le mot monde peut désigner :) tant par sa beauté que par les événements dont il fut le théâtre. Le roi et la cour y résident de façon permanente du 6 mai 1682 au 6 octobre 1789 à l'exception des quelques années de la Régence. Il est situé au sud-ouest (Le sud-ouest est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et ouest. Le sud-ouest est opposé au nord-est.) de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine,...), dans la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations...) de Versailles en France. Ce château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux...) est devenu un symbole de l'apogée (Un apogée (du grec apogeios : loin de la terre ; apo : loin + gê : Terre), dans les domaines de l'astronomie et de l'astronautique, est le point extrême de l'orbite elliptique d'un astre ou...) de la royauté française. La grandeur des lieux se voulait à l'image de celle des rois successifs.

Le château est constitué d'une succession d'éléments ayant une harmonie architecturale. Il s'étale sur 67 000 m² et comprend plus de 2 000 pièces.

Le parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue...) du château de Versailles s'étend sur 815 ha (8 000 avant la Révolution) dont 93 ha de jardins. Il comprend de nombreux éléments dont le petit et le grand Trianon, le hameau (Un hameau (ou un écart) est un groupe d'habitations en milieu rural, généralement trop petit pour être considéré comme un village, et sans...) de la Reine, le grand et le petit Canal, une ménagerie (Une ménagerie est un établissement historique pour maintenir et présenter des animaux sauvages et exotiques, en captivité sous garde humaine, et donc un prédécesseur du jardin zoologique moderne....), une orangerie et la pièce d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) des Suisses.

Aujourd'hui

Présentation architecturale et artistique

Statue Louis XIV

Le château de Versailles constitue un témoin exceptionnel de l'art français aux XVIIe et XVIIIe siècle. L'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) reprend les canons du classicisme : la symétrie du plan, les façades à colonnades, l'inspiration antique ou mythologique dans le choix des sujets sculptés. Quelques touches baroques apportent un peu de fantaisie à cette rigueur classique.

L'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) de ce monumental ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout »,...) architectural crée une barrière entre la ville et le domaine. Selon le souhait de Le Nôtre, afin de ménager ses effets, on ne devait rien voir de la ville depuis les jardins et rien deviner des jardins depuis la ville.

Le château reste attaché à la figure de Louis XIV (1638-1715) mais ce fait ne doit pas occulter que sa construction et ses aménagements dépassent largement le cadre du règne du Roi-Soleil.
Le cœur du château est formé par l'édifice primitif qui remonte au temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de Louis XIII, père de Louis XIV. Il tranche avec les autres parties par ses murs bicolores (brique et pierre) et son haut toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les...) d'ardoises.
Ce « château vieux » est en partie enveloppé dans une construction plus récente, édifiée par les architectes Le Vau et d'Orbay sur l'ordre de Louis XIV en 1668. Côté jardins, cette partie présente une façade à l'ordonnance classique à trois étages. Le deuxième niveau (occupé par la galerie des Glaces) est éclairé par de hautes fenêtres encadrées par des colonnes engagées ou des pilastres. Des pilastres que l'on retrouve au dernier étage, de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) moindre. Au sommet du bâtiment, une balustrade (Une balustrade, dans le domaine des éléments d'architecture, est une rangée de balustres fixés entre un socle, et une tablette formant appui, et constituant un garde-corps ajouré, à vocation de sécurité et participant au style des...) cache le toit très aplati (toit à la Mansart).
Le « château vieux » et le « château neuf » forment un plan grossièrement en U. Deux longues ailes prolongent au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) ce premier ensemble. Construites par un autre architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut...), Jules Hardouin-Mansart (Jules Hardouin-Mansart né le 16 avril 1646 à Paris et mort le 11 mai 1708 à Marly-le-Roi fut un architecte français. Il fut Premier architecte du Roi Louis XIV.), elles reprennent pourtant les grandes lignes de l'enveloppe de Le Vau.

L'intérieur du château est notamment occupé par les grands appartements. Ceux-ci comprennent le grand appartement du roi, l'appartement de la reine et la galerie des Glaces. Les appartements correspondent à des enfilades de salons magnifiquement décorés jusqu'aux plafonds par les artisans de Charles Le Brun.
Longue de 73 m, la galerie des Glaces se veut la salle la plus majestueuse du château. Elle s'ouvre d'un côté sur le jardin tandis que l'autre est couvert de dix-sept panneaux de miroirs.
Aux grands appartements répondent les petits appartements. On y trouve des pièces plus intimes que les grandes salles d'apparat. Louis XV y conviait à souper ses proches et Louis XVI y installa sa petite forge de serrurier. Les appartements ne sont pas toujours dans leur configuration d'origine, c'est-à-dire du temps de Louis XIV. L'appartement de la reine se présente par exemple dans son état de 1787 quand Marie-Antoinette l'habitait.

En plus de ces bâtiments résidentiels, le château est complété par la chapelle (Une chapelle est un lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice distinct ou être intégré dans un autre bâtiment.) et l'opéra. Dans la chapelle, élevée entre 1689 et 1710, les rois assistaient à la messe quotidienne. L'opéra, inauguré en 1770, est l'un des derniers édifices construits du château.

Quelques chiffres

Le château de Versailles est géré depuis 1995 par l’établissement public du musée et du domaine National de Versailles, dont le président actuel est Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de détail, La Culture peut être considérée...). Cet établissement public (En droit français, un établissement public est une personne morale de droit public, disposant d'une certaine autonomie administrative et financière...) emploie 900 personnes, dont 400 affectés à la surveillance. Il reçoit 3 millions de visiteurs par an dans le château et 7 millions dans le parc. 70% des visiteurs sont des étrangers.

Bassin de Latone

Il comprend trois châteaux : Versailles, Grand Trianon et Petit Trianon, ainsi que plusieurs bâtiments situés en ville : grande et petite écuries, Hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. Dans sa définition de l’hôtel, l’Agence Mondiale de Notation...) des Menus Plaisirs, Salle du Jeu de paume (La paume de la main désigne l'intérieur de la main, c'est-à-dire la partie qui n'est pas visible lorsque la main est fermée. Celle-ci est marquée par...), le Grand Commun.

Le château de Versailles compte 700 pièces, 2 513 fenêtres, 352 cheminées (1 252 sous l’ancien régime), 67 escaliers, 483 miroirs (répartis dans la Grande galerie, le salon de la Guerre et le salon de la Paix) et 13 hectares de toitures. La superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle de la « surface d'un...) totale est de 67 121 m² dont 50 000 sont ouverts au public. Le château compte aussi 51 210 m² de planchers.

Le parc couvre 800 hectares, dont 300 ha de forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces...), et deux jardins à la française : le Petit Parc (80 ha) et le Trianon (50 ha). Il compte 20 km de murs de clôture (Une clôture désigne tout obstacle naturel ou fait de la main de l'homme (barrière) et suivant tout ou partie du pourtour d'un terrain afin de matérialiser ses limites ou d'empêcher des personnes ou des animaux d'y...) et 42 km d’allées, ainsi que 372 statues.

Parmi les 55 bassins, les plus grands sont le Grand Canal (23 ha et 500 000 m³), et la pièce d’eau des Suisses (180 000 m³). On compte 600 jets d’eau et 35 km de canalisations.

Sa construction au temps de Louis XIV nécessita des milliers d'ouvriers (un maximum de 36 000 sur une année). Il coûta un peu moins de 100 millions de livres. Cette dépense, très importante, est à mettre en perspective avec le coût d'une campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La...) militaire de l'époque, beaucoup plus onéreuse.

Les programmes de restauration

Un programme de rénovation, le « projet du Grand Versailles », a été lancé le 31 octobre 2003. Doté d’une subvention (Une subvention est une aide financière, c’est-à-dire une somme d’argent, qui est allouée par une institution publique ou privée à une personne ou une organisation privée ou publique...) de l’État de 360 millions d’euros pour les sept premières années, il s’étalera sur 17 ans et concernera l’ensemble du domaine, château et parc. Les trois objectifs principaux sont de sécuriser le château, poursuivre les restaurations et créer de nouveaux espaces pour l’accueil du public.

À côté de l’État, de nombreux mécènes financent les restaurations. Leurs contributions représentent 5% du budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) de l’établissement public. Ainsi la fondation « American Friends of Versailles » vient de donner 4 millions de dollars (soit les 2/3 du coût total) Pour la restauration du « bosquet des trois fontaines », inauguré en juin 2004, et la société Vinci finance celle de la galerie des Glaces à hauteur de 12 millions d’euros. Les travaux ont commencé en 2004 et se sont terminés en 2007.

La Grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de télévision. Une grille de contrôle est un élément du tube de...) Royale reconstituée.

Les restaurations entreprises depuis 2003 créent parfois des polémiques. Certains amoureux du château reprochent à l'administration de l'Établissement public et aux architectes en chef des Monuments historiques de vouloir gommer les ajouts et les aménagements de Louis-Philippe au XIXe siècle, tel que la reconstitution de la "grille royale" qui séparait la "Cour d'honneur" de la "Cour royale" (inaugurée le 9 juillet 2008). Cette reconstitution a nécessité la dépose de la statue équestre (La statue équestre tient un rôle à part dans le domaine de la sculpture. C'est la statue d'un personnage monté sur un cheval.) de Louis XIV qui ornait la cour d'honneur. Cette dernière a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui...) d'une restauration, elle a été remontée sur la place d'armes, en face du château.

Les musées

Les musées du château de Versailles furent créés en 1837 par Camille Bachasson, comte de Montalivet sur ordre de Louis-Philippe sous le nom de « Musée de l'Histoire de France ».

Le château vu du sud-ouest.

Ils constituent, avec leurs 18 000 m² le plus grand musée d’histoire du monde. Le musée contient une collection de tableaux rassemblés ou commandés par Louis-Philippe, et organisés en séries historiques. Pour les exposer, certains appartements ont été transformés en salles de musée.

À l’heure actuelle, le musée d’histoire de France se situe dans les ailes, tandis que la partie centrale (à l’exception du rez-de-chaussée), contenant les Grands Appartements, les appartements privés et ceux de la famille royale ont été restaurés tels qu’ils étaient lorsqu’ils étaient occupés.

Spectacles

Tous les ans, durant l'été dans les jardins du château, retrouvez les Grandes Eaux Musicales, les Grandes Eaux Nocturnes ainsi que les Fêtes de Versailles.

  • en 2005, Voyage aux Indes Galantes de Bartabas
  • en 2006, Les Noces de l'enfant roi de Alfredo Arias (texte de Chantal Thomas, musique des Rita Mitsouko et scénographie de Roberto Plate) qui raconte l'histoire de l'infante Marie-Anne-Victoire, fille du roi d'Espagne venue en France pour épouser le futur Louis XV
  • en 2007, Concert électro, Le Lac des cygnes par l'English National Ballet et La Face Cachée du Soleil par le Groupe F
  • en 2008, un Hommage à Maurice Béjart, la reprise de La Face cachée du Soleil par le Groupe F et une création Les Juments de la Nuit par Bartabas.

Événements

La « fête nationale » de l'Ordre de Malte se déroule le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) de la Saint Jean Baptiste, c'est-à-dire le 24 juin. À cette occasion en France, les membres de l'OHFOM se réunissent tous les ans au château de Versailles .

Une exposition de l'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) Jeff Koons a été organisée du 10 septembre 2008 au 4 janvier 2009 dans les grands appartements et la galerie des Glaces. C'est la première rétrospective consacrée en France à cet artiste américain. Cette exposition a été critiquée en raison de son aspect moderne et parce que jugé incongrue par rapport au cadre du château.

Direction de l'établissement

Jusqu'en 1995, le domaine de Versailles est dirigé par un membre du corps des conservateurs. Le château est érigé en établissement public en 1995 : il est dès lors présidé par une personnalité non scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), assistée d'un administrateur général et dun directeur général, statutairement conservateur général du patrimoine.

  • (1892?) 1922-1936 : Pierre de Nolhac

...

  • 1953-1980 : Gérald van der Kemp

...

  • 1989-1997 : Jean-Pierre Babelon
  • 1995-2003 : Hubert Astier
  • 2003-2007 : Christine Albanel, ministre de la Culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) et de la Communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications,...) de mai 2007 à juin 2009.
  • 2007-  : Jean-Jacques Aillagon ancien ministre de la culture et de la communication de 2002 à 2004.
Page générée en 0.793 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique