Donjon
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Donjon du château normand de Rochester, en Angleterre, XIIe siècle.

Le donjon est la tour la plus haute d'un château fort, destinée à servir à la fois de point (Graphie) d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le...), de poste de tir et de dernier refuge si le reste de la fortification (La fortification (du latin fortis, fort, et facere, faire) est l'art militaire, de renforcer une position ou un lieu contre une attaque.) vient à être prise par un ennemi. Cette tour, ou ce bâtiment fortifié, sert aussi en général de résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme vient du verbe latin residere qui signifie rester assis ou...) au seigneur du château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux...).

Origines et sens du termes

Le mot donjon (ou dongun, doignon, dangon) dérive du latin médiéval dominio, désignant la partie du château réservée au maître (en latin, dominus) du château. En dehors de son rôle spécifiquement militaire lors d'un siège, on y installe en général les appartements du seigneur et de sa famille, des réserves stratégiques de nourriture et d'armes ; le donjon sert également pour des prisonniers qu'on cherche à isoler particulièrement. En langue anglaise, le mot dungeon, qui avait au Moyen Âge le même sens de « tour principale », a vu sa signification dériver et désigner uniquement les cachots et les caves d'un château.

Au Moyen Âge, le terme peut s'appliquer à toute la haute-cour d'un château à plusieurs enceintes ; l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) moderne en français, avec le sens exclusif de « tour la plus haute » est donc une dérive.

Le terme peut être appliqué à des édifices hors d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...), organisés selon les mêmes principes, comme par exemple certaines forteresses du Japon.

Les donjons en France

La raison première qui fit élever des donjons fut l'invasion normande (La normande est une race bovine française originaire de Normandie. C'est une vache de taille moyenne, qui a une robe blanche avec plus ou moins de taches brunes ou bringées....). Les villas mérovingiennes devaient ressembler beaucoup aux villæ romaines ; mais quand les Normands se jetèrent périodiquement sur le continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une vaste étendue continue de...) occidental, les seigneurs, les monastères, les rois et les villes elles-mêmes songèrent à protéger leurs domaines par des sortes de blockhaus (La casemate désigne un local d'une fortification ou d'un fort qui est à l'épreuve des tirs ennemis, souvent partiellement enterré. On peut classer les casemates en deux catégories : les casemates passives...) en bois que l'on élevait sur le bord des rivières et autant que possible sur des emplacements déjà défendus par la nature.

Les Normands eux-mêmes, lorsqu'ils eurent pris l'habitude de descendre sur les côtes des Gaules et de remonter les fleuves, établirent, dans quelques îles près des embouchures, ou sur des promontoires, des camps retranchés avec une forteresse pour mettre leur butin à l'abri des attaques et protéger leurs bateaux amarrés. C'est aussi dans les régions qui furent particulièrement ravagées par les Normands que l'on trouve les plus anciens donjons, et ces forteresses primitives sont habituellement bâties sur plan rectangulaire formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue est haute et inversement. Chaque voyelle se...) un parallélogramme (Un parallélogramme, en géométrie, est un quadrilatère (convexe) dont les côtés sont parallèles deux à deux ; c'est un trapèze particulier.) divisé quelquefois en deux parties.

La région du Val de Loire présente certains des plus anciens donjons français à Langeais (vers 994), Loches (vers 1010-1030), Montbazon, Lavardin (fin XIIe siècle), Chinon (tour du Coudray, vers 1200).

Le plus haut donjon d'Europe fut celui du château de Coucy dans l'Aisne qui dominait le plancher des vaches de plus de 54 mètres de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.), mais il fut détruit en 1917 par l'armée allemande pour des raisons indéterminées.

Le donjon du Château de Rouen, dit Tour Jeanne d'Arc, encore en élévation et ouvert à la visite, représente un exemple de l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) philippienne mise en œuvre par Philippe Auguste au sein du domaine royal et du Duché de Normandie : donjon détaché de l'enceinte fortifiée, construit de 1204 à 1210.

Page générée en 0.605 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique