Mystère-Falcon
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Mystère 20F
Mystère 20F

Mystère-Falcon est le nom initial de la série d'avions d'affaires à réacteurs construits depuis 1963 par le constructeur français Dassault Aviation. En 2005, Dassault Aviation détient avec cette gamme 40% du marché mondial de l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un aéronef dans un but particulier....) d'affaire.

Fin 2005, plus de 1500 Falcon Dassault étaient en exploitation, dont 60% en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.).

Historique

C'est en 1954 que le bureau d'études de Mérignac envisage un premier projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) de biréacteur (Un biréacteur est un avion disposant de deux réacteurs pour sa propulsion.) d'affaires sous le nom de Méditerranée. En l'absence de motorisation adaptée c'est finalement en 1961 que commence réellement l'étude sur la base d'une formule à réacteurs en nacelles arrière latérales utilisant les réacteurs Pratt & Whitney (Pratt & Whitney est le nom d'un constructeur de moteurs d'avions américain dont la production est aussi bien utilisée pour les avions civils que pour les avions militaires. La companie fut fondée en 1860 par Francis Pratt et Amos Whitney, le...) JT12 déjà utilisés à l'époque par les Sabreliner et Lockheed JetStar (Le Lockheed JetStar L1329 est un avion d'affaire produit de 1960 à 1970. Hormis son architecture classique à l'époque, de réacteurs en nacelle arrière, il avait la particularité...). Ce programme, conduit par René Lemaire, est d'abord appelé Mystère 100 puis sera finalement le Mystère 20.

La compagnie Pan American World Airways se montra rapidement très intéressée et quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :) avant le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du voyage inaugural pour un bateau.) en mai 1963, une délégation comprenant Charles Lindbergh en tant que conseiller technique se rendit à Mérignac pour voir le prototype. Favorablement impressionné, la légende rapporte que Charles Lindbergh télégraphia le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...) même au directeur de la Pan Am, Juan Tripp : "I've found our bird". (J'ai trouvé notre oiseau). Il fut cependant demandé à Dassault d'adapter des réacteurs double flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé dans les domaines...) General Electric (General Electric est un conglomérat américain fondé en 1892 par la fusion d'une partie de Thomson-Houston Electric Company et de Edison General...) CF700. Le prototype vole le 10 juillet 1964 avec cette motorisation à la place des 2 Pratt & Whitney JT12 A8 (de 1490 kg de poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) chacun). Très rapidement, Pan Am passe commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) de 40 appareils et annonce le projet d'en acquérir 200 pour une première livraison en 1965. L'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air,...) est américanisé et baptisé Fan Jet Falcon. Les certificats de navigabilité sont délivrés en juin 1965. Le nom Falcon restera définitivement attaché à la série.

En 1971, Frederick W. Smith, jeune entrepreneur américain imagine le concept du transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...) rapide de fret (Le transport de marchandises est une activité économique réglementée, à la fois par chaque pays et au niveau international.) aérien de nuit. Il choisit finalement le Falcon 20 et en commande 33 exemplaires. C'est avec ces seuls avions que Federal Express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).) Corporation est née et fonctionna avec succès pendant 10 ans. Ce n'est qu'en 1982 qu'elle les remplaça par des Boeing 727 (Le Boeing 727 fut, pendant très lontemps, l'avion de ligne le plus populaire au monde. Le 727 a volé pour la première fois en 1963.) et des Douglas DC10.

Un autre succès américain du Falcon 20 fut la vente de 41 appareils à l'US Coast Guard en 1977.

En 1974, Dassault installe l'usine de montage Dassault Falcon Jet aux États-Unis à Little Rock, Arkansas où les avions convoyés "green" (en peinture d'apprêt) depuis la France, recevront leurs équipements et aménagements définitifs ainsi que leur peinture extérieure selon les demandes des clients.

Caractéristiques du Mystère 20

  • nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de passagers : 8
  • distance franchissable : 2630 km (1420 nm) ou 4075 km (2200 nm) avec nouveaux moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...)
  • vitesse de croisière (La vitesse de croisière d'un aéronef est la vitesse correspondant au régime des moteurs prévu pour la partie courante d'un vol, c'est-à-dire sans la phase de montée et d'approche en vue de l'atterrissage.) max : mach 0.78 ou mach 0.82 avec nouveaux moteurs
  • envergure : 16,30 m
  • longueur : 17,15 m
  • hauteur : 5,32 m
  • surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) alaire : 41 m²
  • moteurs : 2 x General Electric CF700-2D-2 (Nouvelle motorisation possible "retrofit" HONEYWELL TFE731-5AR ou BR)

Série

Comparaison des tailles des 3 premiers de la série
Comparaison des tailles des 3 premiers de la série

La série des Mystère-Falcon (Mystère-Falcon est le nom initial de la série d'avions d'affaires à réacteurs construits depuis 1963 par le constructeur français Dassault Aviation. En 2005, Dassault Aviation détient avec cette...) (avec la date du 1er vol) :

  • Mystère 20 (Falcon 20) - 4 mai 1963 (pilote : René Bigand )
  • Falcon 10 (Le Falcon 10 est un biréacteur d'affaires construit par Dassault Aviation.) - 1er décembre 1970 (pilote : Hervé Leprince-Ringuet)
  • Falcon 50 (Le Falcon 50 de Dassault Aviation est le troisième avion d'affaires et le premier tri-réacteur lancé par la société en 1976. Il était une extrapolation du Mystère 20 avec un troisième réacteur...) triréacteur - 7 novembre 1976
  • Falcon 100 - 10 février 1977
  • Falcon 200 (Le Falcon 200 de Dassault Aviation est un avion d'affaires de la gamme Mystère-Falcon. Il est une évolution du Mystère 20 avec une motorisation et un emport de carburant supérieurs et a en...) - 30 avril 1980
  • Falcon 2000 (Le Falcon 2000 Lx de Dassault Aviation est un avion d'affaires de la gamme Mystère-Falcon.) - 4 mars 1993
  • Falcon 900EX triréacteur - 1er juin 1995
  • Falcon 50EX triréacteur - 10 avril 1996
  • Falcon 900C triréacteur - 17 décembre 1998
  • Falcon 2000EX - 25 octobre 2001
  • Falcon 7X (Le Falcon 7X est l'avion d'affaires haut de gamme de la société Dassault Aviation. C'est un triréacteur (Pratt & Whitney PW307-A) qui est certifié pour franchir...) triréacteur - 5 mai 2005
  • Falcon 900EX triréacteur - 10 mai 2005
  • Falcon 2000EX - prévu en 2007

EX signifie "Extended range" (rayon d'action étendu)

Page générée en 0.159 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique