Charles Lindbergh - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Charles Lindbergh
LindberghStLouis.jpg

Naissance 4 février 1902
Détroit
Décès 26 août 1974 (à 72 ans)
Hawaii
Nationalité États-Unis États-Unis
Profession(s) Aviateur (Un aviateur est une personne qui pilote un aéronef.) pionnier
Distinctions Medal of Honor

Charles Augustus Lindbergh (4 février 1902 à Détroit - 26 août 1974 à Hawaii) est un pionnier américain de l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs,...). « L'aigle solitaire », comme on le surnommait, entre dans la légende en devenant le premier pilote à relier New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de...) à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...) entre le 20 et 21 mai 1927 en 33 heures (L'heure est une unité de mesure  :) et 30 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un...), à bord de son avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale...) Spirit of Saint Louis.

Albert Cushing Read commanda l'équipage qui réalisa cet exploit le premier le 16 mai 1919, en hydravion (Un hydravion désigne un avion ayant la capacité de se poser (amerrir) ou de décoller...), en six étapes (la troisième couvrant d'une traite le voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel...) du Canada aux Açores), tandis que John William Alcock et Arthur Whitton Brown firent la première traversée d'une traite le 14 juin 1919. Charles Lindbergh (Charles Augustus Lindbergh (4 février 1902 à Détroit -...) fut le premier à l'avoir fait sans escale (Une escale est un arrêt marqué par un véhicule de transport durant un trajet au long...) en solitaire.

Sa jeunesse

Lindbergh, enfant, avec son père

Fils d'immigrants suédois, Lindbergh a grandi dans le Minnesota. Son père, Charles August Lindbergh, était avocat et membre du Congrès des États-Unis, opposé ( En mathématique, l'opposé d’un nombre est le nombre tel que, lorsqu’il est à...) à l'entrée en guerre des États-Unis en 1917 ; sa mère enseignait la chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à...). Passionné d'aviation, il abandonne en 1922 ses études de construction mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes...), passe le brevet de pilote et s'achète son premier avion, un Curtiss JN-4 « Jenny », qu'il répare pour proposer des baptêmes de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...).

Anecdotes sur son exploit

Seul au-dessus de l'Atlantique pendant plus de trente heures
Montre de pilote dessinée par Lindbergh

Lindbergh raconte dans ses mémoires qu'il dut lutter contre le sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la...). À plusieurs reprises, il se réveilla alors que le train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme....) touchait les vagues. L'avion avait été délibérément conçu sur un profil aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte principalement sur la...) instable, de façon à ce que ses mouvements réveillent le pilote s'il s'endormait.

Il avait embarqué, en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) et pour tout, 2 000 litres d'essence, quatre sandwichs dont il mangea le premier en arrivant au-dessus de l'Irlande, et deux barres de chocolat.

Son avion était équipé d'un énorme réservoir de 1 440 litres, situé entre le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...) et le cockpit (L'habitacle (mais aussi cabine de pilotage, poste de pilotage, cellule ou encore cockpit) d'un...) pour des raisons de sécurité. De ce fait Lindbergh ne disposait pas de pare-brise (Un pare-brise est une vitre située à l'avant d'un véhicule qui permet de protéger les passagers...), mais était équipé d'un périscope (Le périscope est un instrument d'optique pour l'observation d'un objet distant sans être vu...) pour voir vers l'avant si nécessaire.

À la foule qui l'accueillit lors de son atterrissage à l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui...) du Bourget, il se contenta de répondre : « Well, I did it! » (« Et bien, je l'ai fait ! »). Pendant ce temps-là, les collectionneurs de souvenirs déchiraient des morceaux de toile de l'avion…

À l'issue de sa traversée, Lindbergh écrivit une lettre au patron de Longines, lui décrivant en détail un modèle de montre-bracelet pour pilote, qui aiderait à la navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :). La montre fut effectivement réalisée, et des répliques sont encore produites à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...).

Lors de son séjour à Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville...), quelques jours après sa traversée de l'Atlantique, Lindbergh rencontre le roi Georges V qui lui demande comment il a pu satisfaire ses besoins naturels pendant les 33 heures de vol. l'aviateur répond au souverain qu'il a utilisé un thermos qu'il a ensuite jeté à la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.). Mais cela ne serait pas conforme à la vérité. Sa combinaison (Une combinaison peut être :) de vol a en effet dû être jetée, irrécupérable.

Page générée en 0.139 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique