Albrecht Dürer - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Albrecht Dürer
Autoportrait 1498, Musée du Prado, Madrid
Autoportrait 1498, Musée du Prado, Madrid
Nom de naissance Albrecht Dürer (Albrecht Dürer, (« Albert » la version traduite de son prénom est...)
Naissance 21 mai 1471
Nuremberg, Bavière (Allemagne)
Décès 6 avril 1528
Nationalité Allemand
Activité(s) peinture, gravure, mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...)
Maître Michael Wolgemut
Élèves Barthel Beham, Hans Baldung
Œuvres réputées Melancolia, La Vierge de la fête du rosaire, Les Quatre Apôtres
Mécènes Maximilien de Habsbourg, Charles Quint…
Influencé par Martin Schongauer

Albrecht Dürer, (« Albert » la version traduite de son prénom est aussi d'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) pour les francophones), né le 21 mai 1471 et mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) en 1528 à Nuremberg est un peintre, graveur et mathématicien (Un mathématicien est au sens restreint un chercheur en mathématiques, par extension toute...) allemand. Il signera Albertus Dürer Noricus (de Nuremberg) ou Dürer Alemanus ou encore de son monogramme.

Biographie

Autoportrait à la fourrure, 1500

Albrecht Dürer est le troisième enfant d'Albrecht Dürer l'Ancien, orfèvre originaire de Hongrie et arrivé à Nuremberg en 1455. Selon la tradition familiale, Albrecht est lui aussi destiné au métier d'orfèvre. À 13 ans, il en devient donc l'apprenti (Un apprenti est une personne qui apprend un métier. Dans un contexte moderne, c'est un jeune...) pendant trois ans et apprend à se servir du burin (Le burin est un outil consistant en une tige carrée ou rectangulaire en acier trempé et insérée...) et de la pointe. Voyant les dons de son fils pour le dessin, Albrecht l'ancien lui donne la permission d'entrer dans l'atelier d'un peintre. C'est ainsi qu'en 1486 il devient l'apprenti de Michael Wolgemut, avec qui il apprend à manier la plume (Une plume est, chez les oiseaux, une production tégumentaire complexe constituée de...) et le pinceau, à copier et dessiner d'après nature, à réaliser des paysages à la gouache et à l'aquarelle et également à peindre à l'huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à...). Il se familiarise également avec la technique de gravure sur bois.Il est très influencé par Martin Schongauer. En 1491, il entreprend un voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel...) à Colmar pour rendre visite à l'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités...), mais celui-ci meurt le 2 février 1491 alors qu'Albrecht est encore en route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie...). Il n'arrivera à Colmar qu'en 1492.

Maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille,...) de Dürer à Nuremberg

En 1494, il rentre à Nuremberg pour se marier avec Agnès Frey, selon le désir des deux familles. Après avoir effectué son tour de compagnon à travers l'Allemagne, il séjourne à deux reprises à Venise, en 1494 puis en 1505. Ce séjour le marque profondément. On lui fait alors la commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un...) d'un retable (Le retable est une construction verticale qui porte des décors sculptés ou peints en arrière de...) pour l'autel de Notre-Dame, dans l'église (L'église peut être :) nationale de la colonie allemande à San Bartolommeo, La Vierge de la Fête du Rosaire. En 1507, Dürer rentre à Nuremberg et entreprend d'étudier les langues et les mathématiques.

En 1512, il reçoit une pension de l'empereur Maximilien de Habsbourg avec titres de noblesse en devenant le peintre de la cour. Il en fait le portrait. Au décès de l'empereur Maximilien Ier, il entreprend un voyage en Hollande en juillet 1520, accompagné de sa femme et de sa servante où il rencontrera notamment Erasme, pour récupérer une pension auprès du nouvel empereur Charles Quint.

En 1526, il peint Les Quatre Apôtres. Il écrit des livres parmi lesquels « Les Règles de la Peinture » ou le « Traité des proportions du corps humain » publié en 1525 et traduit par Louis Meigret en 1557. Il illustre plusieurs ouvrages, tels que « l'Arc triomphal » et le « Char triomphal de Maximilien », « la Passion de J.-C », « l'Apocalypse », « l'Histoire de la vierge Marie », et « La nef (La nef est la partie d'une église allant du portail à la croisée du transept et qui...) des fous » (Das Narrenschiff) de Sébastien Brant.

Il eut Barthel Beham, Hans von Kulmbach (de), Hans Baldung comme élèves.

Page générée en 0.212 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique