Charme
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Charme
 Carpinus caroliniana
Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Hamamelidae
Ordre Fagales
Famille Betulaceae
Genre
Carpinus
L., 1753
Classification APG II
Ordre Fagales
Famille Betulaceae
 Feuille de charme commun

Les charmes constituent un genre d'arbres et d'arbustes de la famille des Bétulacées (sous-famille des Coryloïdées) des régions tempérées de l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), d'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres émergées) et le plus...) Mineure et d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une...). Ce genre (Carpinus) compte une trentaine d'espèces. Une forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et...) constituée principalement de charmes est appelée une charmaie.

Étymologie

Le mot charme (Les charmes constituent un genre d'arbres et d'arbustes de la famille des Bétulacées (sous-famille des Coryloïdées) des régions tempérées de l'hémisphère nord, d'Asie Mineure et d'Europe....) est issu du nom latin du charme commun (Le charme commun (Carpinus betulus) est un arbre de taille moyenne à feuilles caduques de la famille des Bétulacées assez répandu dans les forêts d'Europe...), carpĭnus. Ce mot viendrait des racines celtiques, car, désignant le bois et pen désignant la tête, car le bois de charme servait à fabriquer les jougs.

Distribution

Les espèces de charmes sont originaires des régions tempérées de l'hémisphère nord, principalement de l'Extrême-Orient (L'Extrême-Orient désigne la partie orientale de l'Asie. Il comprend :) et notamment de la Chine. Une seule espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la...) est d'origine nord-américaine (le charme d'Amérique) et deux sont européennes (le charme commun et le charme d'Orient).

La plus grande charmaie naturelle d'Europe est la Forêt de la Hardt qui occupe l'Est de la Région mulhousienne.

Caractéristiques générales

Les charmes sont des arbres pouvant mesurer jusqu'à 25 mètres, à feuilles caduques, alternes, petites (de 3 à 10 cm de long), simples, avec le bord du limbe finement denté.

Vieux charmes de la vieille forêt de Sababurg (Allemagne)
Fruits du charme commun

Les fleurs sont regroupées en inflorescences, en forme de chatons pendants, pollinisées par le vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus...). Les fleurs mâles et femelles se trouvent sur des chatons distincts mais les deux sexes sont présent sur chaque plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des...) (espèce monoïque). Les fleurs mâles dépourvues de périanthe sont réduites aux étamines au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de 10 à 20. Les fleurs femelles ont un pistil constitué d'un ovaire à deux loges surmontés de deux stigmates et sont munies d'un calice.

Les fruits sont des akènes ligneuses de 3 à 6 mm de long, attachée à une bractée en forme de feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au...) simple ou trilobée qui forme une aile favorisant leurs dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes fréquences constituant l'onde ne se...). On trouve généralement de 10 à 30 graines par chaton.

Le tronc (Un tronc peut être :) et les plus grosses branches sont parcourus de cannelures hélicoïdales. L'écorce (L'écorce est le revêtement extérieur du tronc, des branches et des racines des arbres, et plus généralement des plantes ligneuses.) a des tâches blanches.

Phrase mnémotechnique

Cette dentition des feuilles de charme a d'ailleurs donné la fameuse phrase mnémotechnique "Le charme d'Adam c'est d'être à poil (Le poil est une production filiforme de l'épiderme, couvrant partiellement ou intégralement la peau des mammifères. Lorsque la...)" que l'on doit comprendre comme: les charmes ont des feuilles dentées alors que les Hêtres ont des feuilles poilues.

Utilisation

Charmille voutée de Theux (Belgique)

Le charme commun qui supporte bien la taille est fréquemment planté comme arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres...) d'ornement dans les parcs et jardins, et pour constituer des allées (charmilles) et des haies.

Le bois des charmes est très dur, dense et blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue...) et la difficulté rencontrée pour le travailler a limité son utilisation. Il est toutefois recherché pour les usages nécessitant un bois dur, comme les étals de boucher, des maillets ou des manches d'outils. Il est aussi employé comme bois de chauffage (Le chauffage est l'action de transmettre de l'énergie thermique à un objet, un matériau.) (excellentes braises) et en tournerie. Son nom anglais, hornbeam, rappelle cette caractéristique du bois. Le charme d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique...) porte aussi le nom de bois de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus...) (Ironwood).

Articles connexes

  • Forêt
  • Charmille
  • Sylviculture
  • Bois de feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.)
  • Bois de chauffage

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

  • Référence Flora of North America : Carpinus (en)
  • Référence Flora of China : Carpinus (en)
  • Référence Flora of Missouri : Carpinus (en)
  • Référence Tela Botanica (France métro) : Carpinus (fr)
  • Référence ITIS : Carpinus L. (fr) ( (en))
  • Référence NCBI : Carpinus (en)
  • Référence GRIN : Carpinus L. (en)
Page générée en 0.290 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique