Georges Charpak - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Georges Charpak
Georges Charpak
Naissance 1er août 1924
Doubrovytsia (Anciennement Pologne)
Nationalité France française
Champs Physique nucléaire (La physique nucléaire est la science qui étudie non seulement le noyau atomique en tant...) et physique des particules (La physique des particules est la branche de la physique qui étudie les constituants...)
Institution CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...), ESPCI ParisTech (ParisTech, ou Institut des sciences et technologies de Paris, est un établissement qui...), CERN
Diplômé Mines ParisTech (L’école des mines de Paris (nom officiel : école nationale supérieure...)
Célèbre pour Travaux sur les détecteurs des particules à hautes énergies
Distinctions Prix Nobel de physique (Le prix Nobel de physique est une récompense gérée par la Fondation Nobel, selon les...)
Médaille d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du...) du CNRS

Georges Charpak (1er août 1924 dans le village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de...) de Dąbrowica en Pologne, aujourd'hui Doubrovytsia en Ukraine) est un physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la...) français lauréat du prix Nobel de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) de 1992.

Biographie

Sa famille émigre en France alors qu'il a sept ans.

Durant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) Guerre mondiale, dès 1941, il entre dans la Résistance. En 1943 il est arrêté et interné au centre de détention d’Eysses avant d'être déporté au camp de concentration de Dachau en Allemagne ; il y reste pendant un an, sa pratique de plusieurs langues contribuant selon lui à sa survie.

Il devient citoyen français en 1946.

Après ses études au Lycée Joffre à Montpellier et dans les classes préparatoires au Lycée Saint-Louis à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...), il est admis à l'École nationale supérieure des mines de Paris dont il est diplômé en 1947. Il est élève de Frédéric Joliot-Curie (Jean Frédéric Joliot, dit Frédéric Joliot-Curie, (19 mars 1900 à...) au Collège de France (Le Collège de France, situé au no 11 place Marcelin-Berthelot dans le quartier latin...).

En 1948 il est admis au CNRS comme chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) dans le laboratoire de physique nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) du Collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même...) de France, dirigé par Frédéric Joliot-Curie et il obtient son doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement...) ès sciences en 1955.

Maître de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) au CNRS en 1959, il rejoint le CERN à Genève où il est resté comme physicien permanent de 1963 à 1989. C'est dans ce dernier laboratoire qu'il met au point (Graphie) la chambre proportionnelle multifils qui lui vaut le prix Nobel de physique en 1992 « pour son invention et le développement de détecteurs de particules, en particulier la chambre proportionnelle multifils » et qui remplace rapidement les chambres à bulles en permettant un traitement informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine...) des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...). Il prend soin de déposer des brevets.

Il est titulaire de la chaire Joliot-Curie de l’École supérieure de physique et de chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à...) industrielles de Paris pour un an en 1984, et professeur associé du laboratoire d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la...) de l'école depuis 1980.

Il est élu Membre de l'Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche...) le 20 mai 1985.

A partir de 1996, avec le soutien de l'Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs...) des sciences et de ses collègues Pierre Léna et Yves Quéré, il prend la tête d'un important mouvement de rénovation de l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une...) des sciences à l'école primaire, La main à la pâte, qui touche aujourd'hui près d'une école sur trois en France et essaime dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier. Des collaborations internationales ont été signées pour étendre cette initiative à de nombreux pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) dans le monde.

Militant de l'énergie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :), il a proposé en 2001 une nouvelle unité de mesure (En physique et en métrologie, les unités sont des étalons pour la mesure de...) de la radioactivité (La radioactivité, phénomène qui fut découvert en 1896 par Henri Becquerel sur...), le DARI (Dose Annuelle due aux Radiations Internes), correspondant à environ 0,25 milli-Sievert.

Prix, distinctions et bâtiments en son honneur

  • Médaille d'argent du CNRS (1960)
  • Prix Ricard de la Société française de physique (1980)
  • Docteur honoris causa de l'université de Genève (L'université de Genève (UNIGE) est l'université publique du canton de Genève en...) (1977)
  • Prix du Commissariat à l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) atomique de l'Académie des sciences (1984)
  • Professeur émérite (Dans le domaine de l'enseignement supérieur, l'éméritat est un titre honorifique accordé à...) de l’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) de Paris (1984)
  • Membre associé étranger de la National Academy of Sciences (États-Unis, 1986)
  • Prix annuel de la section des Hautes énergies de la Société Européenne de Physique (1989)
  • Prix Nobel de physique pour l'invention et le développement des détecteurs de particules élémentaires, notamment de la chambre proportionnelle multifils (1992)
  • Membre du Haut Conseil à l'intégration (1994-1996)
  • Membre de l'Académie universelle des cultures (1993)
  • Docteur honoris causa de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Bruxelles(1994)
  • Docteur honoris causa de l'université de Coïmbra (1994)
  • Docteur honoris causa de l'université de Thessalonique (1993)
  • Docteur honoris causa de l'université d'Ottawa (1995)
  • Membre de l'Österreiche Akademie der Wissenschaften (1993)
  • Membre de l'Académie des sciences de Lisbonne (1995)
  • Membre de l'Académie des sciences de Russie (1994)
  • Membre Correspondant de l’Académie nationale de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) (2002)
  • Officier de la Légion d'honneur (2007)

Inaugurée dans l'année scolaire (L'année scolaire délimite le début et la fin des leçons, échelonnées...) 2008/2009 en sa présence, l'École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne a ouvert une filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à...) d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la...) en électronique et informatique industrielle (L'Informatique industrielle est une branche technologique de l'informatique appliquée qui couvre...) à Gardanne (ville près d'Aix-en-Provence).

Il existe en France plusieurs collèges Georges Charpak, à Goussainville qui a la particularité d'être au tout numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information...) et à Brindas.

Page générée en 0.145 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique