Gliome
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Les gliomes ou tumeurs gliales sont l'ensemble des tumeurs du cerveau issues du tissu de soutien ou glie. Ce sont des tumeurs rares, dont le pronostic est extrêmement variable. Elles justifient toujours une prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour...) dans un service spécialisé afin d'adapter au mieux le traitement.

Épidémiologie et prévention

Fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot fréquence sans précision,...)

Les gliomes ou tumeurs gliales sont des tumeurs rares. Leur incidence est environ de 5 cas pour 100.000 habitants. Le pic de fréquence se situe entre 50 et 60 ans. Ces tumeurs sont la troisième cause de mortalité chez l’adulte jeune. Chez l'enfant, il s'agit du deuxième cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est...) le plus fréquent (derrière la leucémie).

Diagnostic

Exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.)

L'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit...) par résonance (Lorsqu'on abandonne un système stable préalablement écarté de sa position d'équilibre, il y retourne, généralement à travers des oscillations propres. Celles-ci se...) magnétique (IRM) est l'examen de référence, les séquences T2 et Flair permettent d’évaluer au mieux l’extension de la tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.) et de l’œdème péri tumoral (envahie par les cellules tumorales le + souvent)

Anatomo-pathologie

Le caractère bénin ou malin des tumeurs du système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne les mouvements musculaires,...) central n’a pas de véritable signification. Elles mettent toutes en jeu le pronostic vital, principalement en fonction de leur localisation.

Stadification

Le but de la classification anatomo-pathologique des gliomes est de définir leur type histologique (astrocytaire, oligodendrogliome ou mixte) et leur grade (Le mot grade a plusieurs significations :) afin de proposer la prise en charge la plus adaptée. Il existe plusieurs classifications anatomo-pathologiques des tumeurs gliales. Celle de l'OMS, mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à niveau », un outil...) en 2007 est la classification internationalement reconnue, mais pose un problème de reproductibilité (La reproductibilité d'une expérience scientifique est une des conditions qui permet d'inclure les observations réalisées durant cette expérience dans le processus...). Elle ne prend notamment pas en compte l'hétérogénéité tumorale et ne fait pas de distinction entre les cellules tumorales et le parenchyme résiduel infiltré. Or les tumeurs gliales sont des lésions extrêmement inhomogènes. Il est possible de trouver plusieurs grades évolutifs au sein d'une même lésion, et parfois une simple biopsie (Une biopsie correspond au prélèvement d'un échantillon de tissus de l'organisme dans le but de réaliser un examen microscopique.) ne suffit pas pour retrouver le grade le plus élevé. La classification française de Sainte-Anne a une meilleure reproductivité, car elle intègre des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) cliniques et de l'imagerie en prenant compte des résultats de l'exploration par IRM, ce qui permet de voir les signes de nécroses et de néo-vascularisation, spécifiques des tumeurs de haut grade.

Classification des tumeurs gliales (OMS)

Il s’agit d’une classification purement histologique, difficilement reproductible.

  • Grade I
    • Astrocytome pilocytique curable (Curable signifie : qui peut être guéri.) par chirurgie (La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et suture. Un médecin...)
  • Grade II Tumeurs oligodendrogliales
    • Oligoastrocytomes deux types de cellules : astrocytes et oligodendrogiales
    • Oligodendrogliomes, infiltrante bien différentiée
    • Astrocytomes diffus, tumeur de l’adulte jeune, évolution lente (La Lente est une rivière de la Toscane.) vers Astrocytomes anaplasiques puis Glioblastome multiforme
  • Grade III Gliomes malins
    • Oligodendrogliomes anaplasiques
    • Oligoastrocytomes anaplasiques
    • Astrocytomes anaplasiques, anaplasie focale ou diffuse
  • Grade IV
    • Glioblastome multiforme (néo vascularisation, nécrose, évolution rapidement péjorative)

Classification de Sainte-Anne

La classification de l'Hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir...) Sainte-Anne est fréquemment utilisée en France. Elle repose sur l'examen anatomo-pathologique mais aussi sur l'analyse des images IRM.

  • Oligodendrogiomes et oligoastrocytomes de grade A : Absence d’hyperplasies endothéliales et de prise de contraste
  • Oligodendrogiomes et oligoastrocytomes de grade B : Hyperplasies et/ou prise de contraste
  • Glioblastomes

Traitement

Le traitement des tumeurs gliales est complexe et fait appel a de nombreuses spécialités médicales (Voici la liste des spécialités médicales qui peuvent être faites à l'UCL (université catholique de Louvain), à l'ULB (université libre de Bruxelles)...) et chirurgicales. La prise en charge doit au mieux être entreprise dans un service spécialisé. Compte tenu du pronostic sévère de certaines tumeurs, la qualité de vie (La qualité de vie d’une population est un enjeu majeur en sciences économiques et en science politique. On utilise les notions proches d’utilité...) doit en permanence être bien évaluée et l'agressivité (L'agressivité est une modalité du comportement des êtres vivants et particulièrement de l'être humain, qui se reconnait à des actions où la violence est dominante.) des traitements mesurés en regard de leur efficacité.

Page générée en 0.208 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique