Homo erectus - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Caractéristiques physiques

Ses caractéristiques : une mâchoire puissante, un prognathisme marqué, des os épais, un front assez bas, pas de menton, un « chignon » occipital, un bourrelet sus-orbitaire, une constriction post-orbitaire fréquente en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) supérieure, une carène sagittale plus ou moins marquée et un crâne (Le crâne est une structure osseuse ou cartilagineuse de la tête, caractéristique des...) en forme de tente en vue postérieure (non-développement des bosses pariétales.

Il mesurait entre 1,50 et 1,65 mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du...), pesait entre 45 et 55 kilogrammes (Le kilogramme (symbole kg) est l’unité de masse du Système international d'unités (SI).) et avait une capacité crânienne de 850 cm3 à 1 100 cm3.

La taille de son corps et les proportions de ses membres présentent de grandes similitudes avec ceux de l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...) moderne.

Sous-espèces et répartition géographique

L'homme de Tautavel (L'expression « homme de Tautavel » désigne un ensemble de fossiles...), un Homo erectus ou un Homo heidelbergensis ?

On inclut généralement sous ce nom les spécimens précédemment connus sous le nom de pithécanthrope ou Homme de Java et sinanthrope ou Homme de Pékin. Depuis les années 1980, la majorité des paléoanthropologues considèrent qu'il faut limiter l'aire de répartition géographique de l'espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) Homo erectus à l'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la...), là où ont été mis au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) les spécimens types. En effet, le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) premier fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement...) de cette espèce a été découvert sur le site de Trinil (île de Java, Indonésie) en 1891 par Eugène Dubois. Ainsi, les fossiles africains de la même époque sont maintenant appelés Homo ergaster et les européens, ancêtres probables des Hommes de Néanderthal, Homo heidelbergensis.

En 2004, la découverte de restes d'êtres humains de petite taille, surnommés "Hobbits", sur l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un...) de Flores, en Indonésie (L'Indonésie, officiellement la République d'Indonésie (en indonésien Republik...), a donné une nouvelle couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) au débat (Un débat est une discussion (constructive) sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance,...) sur les déplacements d’Homo erectus. Selon ses découvreurs, l’Homo floresiensis serait un descendant d’Homo erectus ; il serait arrivé sur cette île il y a au moins 70 000 ans et s'y trouvait encore il y a 18 000 ans. L'isolement l'aurait fait évoluer vers cette espèce naine. Faute d'un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) suffisant d'ossements complets, la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,...) demeure controversée, mais la plupart des archéologues sont d'accord pour dire qu’Homo erectus aurait eu la capacité de naviguer jusqu'à cette île indonésienne.

Culture et techniques

Homo erectus est cueilleur de fruits et de racines, mais aussi charognard et chasseur de petits animaux et de plus gros, comme les éléphants. Il est le premier à avoir domestiqué le feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...), il y a 450 000 ans. Grâce à ce dernier, il a pu fabriquer des outils plus performants, cuire ses aliments et dans une certaine mesure se réchauffer et tenir à distance les prédateurs, même si ces deux derniers points relèvent sans doute en partie du domaine du cliché.

Il a amélioré les techniques de taille, étendu la gamme des outils : il a réalisé les premiers bifaces et hachereaux, dont on a trouvé de nombreux spécimens en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles,...) et en Eurasie. Les outils façonnés par Homo erectus révèlent l'existence de comportements nouveaux dans la lignée humaine : l'élaboration d'outils symétriques et une forte adaptation des outils aux conditions locales et aux besoins humains.

Les bifaces présentent souvent une double symétrie (bilatérale et bifaciale) qui ne semble pas uniquement liée à l'amélioration technique de l'outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son...), mais indique un souci esthétique certain. Par ailleurs, la comparaison des outils taillés par Homo erectus dans les différentes régions du monde (Le mot monde peut désigner :) qu'il a parcourues montre une grande variabilité de ses capacités techniques. Certains archéologues pensent que l'outillage des Homo erectus indonésiens, relativement pauvre en outils de pierre, devait être complétée par un important outillage de bambou (Les bambous sont des plantes monocotylédones appartenant à la famille des Poaceae. Ils...), encore très abondamment utilisé dans ces régions. Cette hypothèse reste délicate à tester dans la mesure où le bois ne se fossilise que dans des conditions exceptionnelles.

Page générée en 0.197 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique