Insomnie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Témoignages sur l'insomnie

Marguerite Duras

Pour Marguerite Duras, 1914-1996, la véritable insomnie est sans raison, métaphysique. "C'est comme si on avait perdu la recette". Elle survient de façon brutale : "tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à coup, on ne dort pas, comme une irruption dans la vie (La vie est le nom donné :) quotidienne". Elle tombe du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.). Elle n'a rien à voir avec le fait de ne pas dormir, la fausse insomnie (L'insomnie est un terme créé au XVIe siècle sur la base du latin insomnia (du latin somniculus, « état de celui qui dort ») et signifie stricto sensu...) provoquée par des ennuis, où "on traîne sa vie du jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) dans la nuit". La vraie insomnie entraine une familiarité avec la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par...) et lui fait perdre son visage d'horreur.
Dans l'insomnie "on a l'impression de s'introduire dans un lieu défendu", dans un territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines. Dans le dictionnaire de géographie de...) interdit où les autres ne sont pas allés. C'est comme si on n'avait pas le droit de dormir, car la nuit il faut dormir. C'est un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) invivable, où règne la solitude. Cette transgression fait passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) de "l'intelligence supportable du quotidien" à celui de "la grande intelligence" de la nuit où on est au bord de tout voir, surtout la vanité des choses. C'est une expérience profonde qui creuse l'intelligence. Cette connaissance est un enfer. Elle marque la fin d'une naïveté : "je n'ai jamais rencontré de grands insomniaques qui soient naïfs".
L'insomnie cesse quand on ne la traite pas comme une insomnie, citant Raymond Queneau : "je ne dors pas et je m'en fous, j'arrange ma vie autrement".

Alain Cavalier

Pour Alain Cavalier l'insomnie n'est pas une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.). "Ce n'est rien du tout", il faut faire avec. Le temps du sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire,...) n'est pas suffisant pour évaluer le sommeil, il y a aussi sa profondeur et sa qualité. Son sommeil nocturne est très superficiel : il se réveille 6 à 7 fois. Une fois par mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) il fait la "totale". Quelques fois il a des fourmis dans les jambes, il faut qu'il marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout et en ayant...) un peu, ne pouvant rester dix secondes à la même place. Au décours d'une nuit d'insomnie, A. Cavalier se décrit comme demi-endormi, ou demi-réveillé, ou demi-conscient, ou demi-lucide. Après ses quarts d'heure (L'heure est une unité de mesure  :) de sommeil diurne, où il récupère de son manque de sommeil, il se réveille très frais. Il craint le trou noir (Le Trou noir (The Black Hole) est un film de science-fiction réalisé par Gary Nelson, produit par la Walt Disney Pictures et sorti en 1979. L'histoire est inspiré du roman Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne.) du sommeil, mais aussi ceux, beaucoup plus profonds, de la journée où il a l'impression d'avoir un poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est...), de peser des milliers de kilos. Il l'assimile à de la vie perdue, à une véritable plongée et à un engloutissement.
L'insomnie est une des rares choses dans sa vie qu'il ait su retourner pour qu'elle soit positive. La pureté, la simplicité de la nuit lave (La lave est une roche en fusion, plus ou moins fluide, émise par un volcan lors d’une éruption. La lave est issue d'un magma, réserve de roche en fusion située dans l’épaisseur des...) les scories du jour, "alors que le jour, il y a dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes fréquences constituant...)", désordre. "Il y a quelque chose de magnifique la nuit, un repos, une paix, une détente". Il ressent une sorte de communauté avec les gens qui ne dorment pas, cette "petite bande réveillée sur la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...), qui se fait signe". Les nuits sans sommeil sont de grands rendez-vous, où il ne cherche pas à dormir , l'angoisse appartenant à ceux qui veulent dormir à tout prix. Il "passe ses nuits à collecter tout ce" qu'il peut "comme souvenirs de vie, comme preuves de vie".

Françoise Dolto

Pour Françoise Dolto l'insomnie est un symptôme (Un symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En général, pour une pathologie donnée, les symptômes sont multiples....) qui peut rapidement disparaître. On ne peut pas guérir en prenant des somnifères.
"La peur de s'endormir, c'est la peur de ce qui peut permettre de bien vivre". On peut assimiler le sommeil à la mort, "dans ce qu'elle a de vrai : la mort du sujet du désir". Si une personne ne dort pas, elle n'est pas sans désir, mais sans représentation de celui-ci. S'il y a rêve, c'est que le désir revient. Trop penser empêche de dormir car on n'a pas assez agi, notamment dans l'échange avec l'autre. Les dépressifs ne dorment pas parce qu'ils ne sont pas assez fatigués, parce qu'ils sont occupés par un imaginaire victime et non par un imaginaire qui entre dans une création.
Pour les parents l'essentiel n'est pas que le bébé (L'onomatopée bébé désigne l'être humain en bas-âge. En puériculture on distingue plutôt le nouveau-né (le premier mois), le...) dorme mais qu'il ne crie ou qu'il ne pleure pas. Le bébé peut dormir sans qu'on s'en rende compte : il dort évéillé, les yeux ouverts. Mais il peut aussi ne pas dormir, sans déranger personne, simplement parce qu'il n'est pas anxieux d'être éveillé, à la différence du bébé qui est angoissé de l'être. Angoissé parce qu'il n'a pas assez d'occupation à sa vie symbolique. "Ils ont le désir de vivre mais ils ne savent pas par quel moyen". Il faut alors leur laisser assez de signes de vie : leur parler pour lui donner à mémoriser, les mettre dans la société dès qu'ils naissent, ne pas leur donner l'impression de les quitter quand on les couche. C'est le bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une...) de la vie qui les endort parce que c'est le repos d'une libido fatiguée. "L'insomnie est une convivialité ratée entre le bébé et l'adulte".

Frank Thomas

Frank Thomas se définit comme "un insomniaque qui dort, la tête posée sur l'oreiller". Il ne s'endort pas avant 4 ou 5 heures du matin. Une fois par semaine, lorsque la fatigue s'est accumulée, il récupère en dormant (Dormant) du début d'après-midi jusqu'à minuit. C'est un être nocturne pour qui c'est un luxe de vivre la nuit, qui ne peut vivre s'il n'a pas senti un peu de celle-ci. Déjà bébé il l'aimait, probablement grâce à sa grand-mère qui savait donner sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement,...) aux soirées. Le silence de la nuit lui permet de prendre conscience de ce qui l'entoure, moins géné par le bruit et l'agitation (L’agitation est l'opération qui consiste à mélanger une phase ou plusieurs pour rendre une ou plusieurs de ces caractéristiques homogènes. Plusieurs types...) de la journée, mais aussi de se rencontrer soi-même, ainsi qu'un peu de sérénité. Il pense que les gens redoutent la nuit par peur de ne pouvoir se fuir. Elle a mauvaise réputation  : les êtres nocturnes sont inquiétants, alors qu'ils sont marginaux et tous différents les uns des autres, contrairement aux êtres diurnes, elle est malfaisante, égalant le cauchemar (Le mot cauchemar est un terme générique utilisé de façon variable pour désigner des manifestations anxieuses et angoissantes survenant pendant le sommeil.), elle est noire, ce qui est généralement faux. Les gens qui dorment la nuit obéissent peut-être "aux lois plutôt qu'à leur bon plaisir". La nuit n'est pas comparable à la mort, l'angoisse il l'a connait plutôt dans la journée, effrayé par les comédies humaines. Une ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les...) ne l'interesse que la nuit. La nuit est un royaume, celui de l'au-delà, c'est le monde (Le mot monde peut désigner :) entier autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) de lui.

Page générée en 0.232 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique