Pilotage automatique du métro de Paris

Pilotage automatique du métro de Paris - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Tapis de Pilotage Automatique, visible entre les rails du métro parisien.

Le pilotage automatique (PA) du métro de Paris est un système d'automatisation de la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un...) et de la vitesse (On distingue :) des trains, reposant sur un système de grecque. Déployé à partir de 1967 afin d'améliorer la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se...) des trains, il équipe depuis la plupart des lignes du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) parisien.

Description

Le pilotage automatique permet à une rame de métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain,...) de circuler sans intervention du conducteur, à l'exception du départ du train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) en station. Il permet à la rame de rouler à la vitesse optimale pour la section de voie sur laquelle elle se situe, une sorte de régulateur de vitesse (Le régulateur de vitesse est un système qui équipe les véhicules et qui est destiné à...) pour métro, mais qui respecte la signalisation.

Ce système est cependant très rudimentaire, et reste basé sur des cantons fixes, contrairement aux systèmes modernes d'assistance à la conduite comme Ouragan. Pour rudimentaire qu'il soit, ce système mis en service en 1972 ne compte aucun accident. Le système Ouragan quant à lui connaît des déboires et n'est pas encore en service en 2009.

Le pilotage automatique est cependant débrayable par le conducteur, qui peut choisir de contrôler lui-même la vitesse de la rame. Ce système ne répond pas aux exigences de la conduite automatique intégrale (Une intégrale est le résultat de l'opération mathématique, effectuée sur une fonction, appelé...), c'est-à-dire sans conducteur.

Le système de pilotage automatique équipe la quasi-totalité des lignes du métro parisien, à l'exception des lignes 3 bis, 7 bis, et 10, dont le trafic réduit ne justifiait pas leur équipement, et de la ligne 14 (Le terme ligne 14 est utilisé pour désigner un grand nombre de lignes de transports en...), pilotée par le système d'automatisation de l'exploitation des trains (SAET).

Autre exception notable, la section de la ligne 13 entre Gabriel Péri et Asnières — Gennevilliers — Les Courtilles, ouverte en 2008, n'est pas équipée car, d'après le planning prévisionnel, le système OURAGAN aurait dû être mis en service avant cette date. Son retard impose par conséquent la conduite manuelle des rames sur cette portion de ligne.

Technique

Lecteurs de tapis de pilotage automatique sur un train MF 77 (Le MF 77 (Metro Fer appel d'offre 1977) est un matériel roulant sur fer du métro de...).

Le tapis de pilotage automatique du métro de Paris (Le métro de Paris est un des systèmes de transport en commun desservant la ville de Paris...) repose sur un système de grecque. La marche-type est inscrite sur la voie par un câble inducteur (L'inducteur est une organe électrotechnique, généralement un électroaimant, ayant comme...) en forme de grecque, dont les redans successifs ont une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus...) proportionnelle à la vitesse du train. La grecque est alimentée en un courant à 8 kHz, qui influence deux capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une...) placés sous la motrice, sous la dépendance d'un relai de signalisation. Ce courant, amplifié, commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un...) les équipements de traction et de freinage du train.

À partir de 1975, c'est un nouveau système qui est employé pour la ligne 6, avec captage d'un courant à 135 kHz. Le câble programme se situe dans un tapis en plastique de 17 cm de large fixé aux traverses, entre les rails, mais légèrement désaxé. En cas d'interruption de la continuité (En mathématiques, la continuité est une propriété topologique d'une fonction....) linéaire du câble, par exemple en présence d'un aiguillage (Dans le monde des chemins de fer, pour faire passer un train d'une voie vers une autre, on utilise...), le tapis est repositionné du côté droit ou gauche, ce qui impose l'utilisation de deux capteurs sur un essieu (Dans un véhicule à roues, un essieu est un arbre placé transversalement sous la caisse et...), de chaque côté de l'axe du train. Ces capteurs sont placés au milieu du train, sur les bogies de l'ex-voiture de première classe (Dans un moyen de transport (avion, train ou bateau), la première classe est la classe la plus...) ou de l'ex-voiture mixte 1re/2e. Le dispositif de pilotage est installé sous une des banquettes de la voiture concernée.

Le système atteint une précision d'environ 50 centimètres, quelle que soit la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) du train. En 1977, les anomalies de fonctionnement ne dépassent pas 0,5 pour mille, à raison de 800 000 interstations parcourues chaque semaine.

La majorité des lignes du métro parisien utilisent aujourd'hui le système PA 135 de Siemens Transportation Systems. Ce système se base sur des cantons fixes. La transmission continue d'informations entre la voie et les capteurs à bord des trains s'appuie sur un tapis de transmission dans lequel sont inscrits les profils de vitesse que le train doit respecter.

Pilotage automatique du métro de Paris
Page générée en 0.066 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique