Planoise - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Transports

Un bus Ginko.

Le quartier de Planoise n'est qu'à une vingtaine de minutes du centre-ville par les transports en commun, il est desservi entre autres par les lignes 1, 2, 3, 5, 10, 22 et 27 de la société Ginko. Par ailleurs, Planoise (Planoise est l'un des quartiers de Besançon qui font partie du canton de...) devrait être prochainement relié aux autres quartiers de Besançon, notamment le centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans...) par une ligne de Tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des...) de Besançon qui devrait être opérationnelle au plus tard en 2014. La municipalité a aussi émis la possibilité qu'une gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui...) soit construite d'ici à 2020 dans le quartier.

Sociologie

Démographie (La démographie (en grec...)

Planoise comptait 20 700 habitants environ au recensement (Le recensement est une opération statistique de dénombrement d'une population.) de 1999 ce qui la placerait au troisième rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du...) départemental et au quatrième rang régional en tant que ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) après Besançon (117 080 habitants), Belfort (50 863 habitants) et Montbéliard (26 535 habitants). Un pic démographique a été atteint en 1989 avec 21 300 habitants.

Longtemps zone isolée et pratiquement inhabitée, le boom démographique des années 1960, directement lié à la construction de la ZUP, a profondément changé le secteur, devenu aujourd'hui une zone ultra-urbanisée et affichant 8,625 habitants au kilomètre carré (Un carré est un polygone régulier à quatre côtés. Cela signifie que ses...). Aujourd'hui Planoise est le plus grand quartier de Besançon, devant les Chaprais (15 500 habitants) et loin devant le centre-ville (10 000 habitants).

Évolution démographique
1940 1950 1959 1962 1971 1977 1989 1990 1999
≃ 1 000 ≃ 800 ≃ 100 0 7 480 12 000 21 300 18 489 20 700

Politique

Les habitants du quartier de Planoise, avec ceux des Tilleroyes doivent élire tous les sept ans un conseiller général pour le canton de Besançon-Planoise. De 1988 à 2001, Jean-Louis Fousseret devenait conseiller général du canton avant d'être maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir...) de Besançon et de laisser sa place à Danièle Tétu de 2001 à 2008.

En 2008, Barbara Romagnan (PS) devient la conseillère générale au second tour avec plus de 70 % des votes face à Martine Bultot (EXG) qui n'obtient qu'un peu moins de 30 % des voix.

Au premier tour Barbara Romagnan remporte 45,10 % des voix, suivie de Martine Bultot (EXG) avec 17,27 % des voix, de Michel Omouri (UMP) avec 9,84 % des voix, de Robert Sennerich (FN) avec 8,09 % des voix, de Xavier Chaput (MoDem) avec 7,83 % des voix, puis de Christophe Lime (PC) avec 6,1 % des voix et enfin Éric Morgen (Les Verts) avec 5,77 % des voix.

L'élection cantonale française de 2008 a réuni un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...) de 4 574 votants, soit moins du quart de la population totale du canton.

Tissu urbain

La tour de Planoise
Une fresque en carreaux
Tag avec marque « Planoise »

Construit « à la hâte » pour résoudre les difficultés démographiques auxquelles la ville de Besançon était alors confrontée, le patrimoine architectural (L'architecture produite depuis des siècles reste une mémoire considérable pour comprendre...) du quartier, composé de plus d'une centaine de tours et de barres HLM ainsi que de résidences pavillonnaires, n'est pas d'un intérêt notable. Le secteur des Époisses, avec Île-de-France regroupe les plus grands « blocs » de la région notamment le bloc d'Île-de-France, comparable à celui du Haut-du-Lièvre à Nancy. Toutes les habitations de Planoise sont des bâtiments ou des tours. 70 % sont des HLM et 30 % des bâtiments privés. Dans l'agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti....), près de Châteaufarine, il existe une centaine de résidences, principalement des maisons individuelles. Il y a aujourd'hui plus de 8 620 logements à Planoise dont près de 6 000 logements sociaux.

À Planoise, au moins cinq bâtiments peuvent être qualifiés de tours, et au moins quatre blocs mesurent plus de 250 mètres de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus...). D'imposantes tours, comme la tour de Planoise (18 étages, environ 40 mètres), la tour Miramas (17 étages, environ 30 mètres), la tour des Causses (14 étages, environ 25 mètres) ou encore la tour d'Île-de-France (14 étages, environ 25 mètres) constituent les plus hauts édifices de la région. Le bloc d'Île-de-France (environ 450 mètres de long), le bloc de Savoie (environ 300 mètres de long), le bloc de Franche-Comté et de Champagne (environ 250 mètres de long) font également partie des édifices les plus imposants de la région.

La municipalité a pourtant fait de grands efforts pour rendre certains bâtiments plus agréables visuellement. C'est ainsi que dans le secteur d'Île-de-France, au niveau de la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux...) du Languedoc, certaines entrées extérieures d'immeubles contiennent de petites fresques en carrelage, représentant un paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un...) franc-comtois. Dans d'autres bâtiments, notamment rue de Savoie, les façades sont colorées de part et d'autre avec de petits carrés peints (en vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde...), orange et jaune) donnant ainsi une impression « d'arc-en-ciel » en voyant l'immeuble de loin. Rue des Malines, dans l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) du quartier, la façade d'un bâtiment est totalement peinte dans sa largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit...) par une empreinte digitale (Les digitales forment le genre Digitalis, environ 20 espèces de plantes herbacées...), donnant ainsi la vision d'une véritable œuvre d'art.

Comme dans beaucoup d'autres zones urbaines, les graffitis font partie du quotidien. À Planoise, un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) d'entre eux ornent les murs des bâtiments et des rues. Certains, considérés comme de véritables œuvres d'art, sont conservés, comme les tags de la passerelle de Planoise ou encore les tags du lycée Victor-Hugo.

Information icon.svg
Page générée en 0.214 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique