Planoise
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Planoise
De haut en bas et de gauche à droite : Planoise depuis Rosemont, la tour de Planoise, les Époisses, la statue de la diversité et vue du quartier depuis la colline de Planoise.
Administration
Pays France France
Région Franche-Comté
Arrondissement Arrondissement de Besançon
Canton Besançon-Planoise
Paroisse Église (L'église peut être :) Saint-François-d'Assise (Besançon)
Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...) Besançon
Conseil de quartier Centre Nelson-Mandela
Histoire
Étapes d’urbanisation De 1959 à 1968 (ZUP).
Lieux intéressants Micropolis, Piscine-Patinoire, Archives départementales, centres commerciaux...
Sociologie
Population 20 700 hab. 
Densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de référence est l'eau pure à 4 °C pour les liquides et...) 8 625 hab./km²
Revenu moyen 7 500 € / an environ
(6 100 € / an pour le secteur Île-de-France)
Fonctions urbaines HLM
Transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des...)
Gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) (2020)
Tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux des trains...) Tramway de Besançon, prévu pour 2014
Bus Ginko - lignes : 1 - 2 - 3 - 5 - 10 - 22 - 27 - A - D
Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη"...)
Coordonnées 47° 13′ 17″ Nord
       5° 58′ 05″ Est
/ 47.2214, 5.9681
  
Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique...) 260-280 m
Superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par...) 2,4 km²
Cours d’eau Doubs (à proximité).
Localisation du quartier (en surbrillance) dans la commune de Besançon

Planoise est l'un des quartiers de Besançon qui font partie du canton de Besançon-Planoise, dans le Doubs. Il est situé au sud-ouest (Le sud-ouest est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et ouest. Le sud-ouest est opposé au nord-est.) de Besançon, entre la colline de Planoise et le quartier des Hauts du Chazal. Il est limitrophe de la commune d'Avanne-Aveney. Ses habitants sont appelés les « Planoisiens » et les « Planoisiennes ».

Le quartier est principalement constitué d'un habitat récent composé de barres d'immeubles et de tours, construites à partir des années 1960 sur une zone qui, jusque-là, avait un caractère champêtre. De ce fait, son patrimoine architectural (L'architecture produite depuis des siècles reste une mémoire considérable pour comprendre l'évolution des sociétés humaines. Ainsi les enseignements de l'architecture égyptienne, de l'architecture des civilisations du monde...) ne présente guère d'intérêt. À noter cependant que des bâtiments tels que les Archives départementales du Doubs ou encore la « statue de la diversité » donnent du relief (Le relief est la différence de hauteur entre deux points. Néanmoins, ce mot est souvent employé pour caractériser la forme de la surface de la Terre.) et diversifient l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) de cette « petite ville ». La municipalité, à l'instar de ce qui a lieu actuellement dans les quartiers similaires de nombreuses autres grandes villes françaises, y mène une politique de réhabilitation. Elle comprend entre autres, la rénovation de barres HLM et la construction d'un nouveau pôle santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou...). Avec plus de 8 000 logements, le parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la...) immobilier de Planoise représente 14 % de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) des logements de Besançon.

La population de Planoise est estimée à environ 21 000 habitants, soit 17 % de la population bisontine totale, ce qui en fait le quartier le plus peuplé de Besançon. Sa population appartient à plus de cinquante groupes ethniques différents, ce qui donne au quartier un aspect multiculturel. Sa densité est d'environ 8 700 habitants au kilomètre carré (Un carré est un polygone régulier à quatre côtés. Cela signifie que ses quatre côtés ont la même longueur et ses quatre angles la même mesure. Un...).

Économiquement, Planoise est devenu un carrefour commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) qui comprend notamment des centres commerciaux ainsi qu'une partie importante des entreprises bisontines.

Géographie

Situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier à...)

Quartiers besançon.jpg

Le quartier de Planoise est bordé (Le bordé est l'ensemble des bordages, c'est-à-dire l'ensemble des parties qui constituent la coque d'un bateau. Dans la construction européenne, le...) à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) par les quartiers de Châteaufarine et de La Belle Étoile ; au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) par les quartiers des Hauts du Chazal et par la zone industrielle des Trépillots ; à l'est par les quartiers de Rosemont, de Saint-Ferjeux et de l'Amitié ; et au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) par le secteur des Vallières, à Velotte. Planoise est également limitrophe de la commune d'Avanne-Aveney au sud, et situé à proximité de la commune de Beure au sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.), ainsi que des communes de Serre-les-Sapins et de Pirey au nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est opposé au sud-est.). Planoise fait également partie du canton de Besançon-Planoise avec les quartiers des Tilleroyes et Châteaufarine.

Climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue...)

Le quartier de Planoise est soumis au même climat que Besançon, caractérisé par une forte variabilité. Les hivers sont rudes avec de fortes gelées et de la neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons. Puisque les flocons sont composés...), et les étés sont chauds et secs. Les records de température (Pays Froid Chaud T°C Lieu Date T°C Lieu Date Monde - 89,2°C (-94,5°C non officiels au...) maximale et minimale sur Besançon sont respectivement de 40,3 °C le 28 juillet 1921 et -20,7 °C le 1er janvier 1985. La température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud,...) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des...) annuelle est de 10,2 °C.

Localisation de Planoise en France
City locator 14.svg
Planoise
Mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) J F M A M J J A S O N D Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.)
Températures 1,6 3,3 6,1 9,4 13,3 16,5 18,9 18,3 15,7 11,3 5,6 2,1 10,2
Précipitations 91,1 81,8 83,5 91,6 111,4 100,1 80,5 86,9 93,2 85,8 103,7 99,0 1108
Source : Météo France

Site

Vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) générale de Planoise

Le site de Planoise est établi sur une plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique caractérisé par une surface topographique plane, avec des pentes relativement faibles. Elle se trouve à...) d'environ 300 hectares situés entre le Bois de Planoise au sud-est, le Bois Monsieur au sud-ouest (Avanne-Aveney), le Bois de Franois à l'ouest, et le Bois de Pirey au nord. Il est dominé par la Colline de Planoise (490 m) au sud, et par la Colline de Rosemont (466 m) au nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.). Le Doubs passe à environ 1 km au sud. Jadis, une faille passait au milieu de l'emplacement du futur quartier et formait un creux béant à l'emplacement actuel du secteur de Cassin. Elle fut peu à peu rebouchée par des tonnes de déchets, le site ayant été destiné à recueillir les déchets de la ville. Le site compte deux cuvettes appelées respectivement Cuvette de Cassin et la Malcombe, ainsi qu'une butte dénommée Butte de Châteaufarine.

Axes routiers et voiries

La passerelle de Planoise

Le quartier de Planoise est traversé dans sa partie nord par la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les...) de Dole – un des axes majeurs de Besançon – qui relie la ville avec Dole, Dijon et Chalon-sur-Saône, ainsi qu'à l'autoroute (Une autoroute est une route réservée à la circulation des véhicules motorisés rapides (automobiles, motos, poids lourds) et dont le tracé permet de...) A36. Le boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts, puisque le mot vient du néerlandais bolwerc signifiant rempart. Il permet donc de contourner une ville de l'extérieur (comme le fait une ceinture...) ouest, qui est une prolongation « intra-muros » de la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour...) nationale 273, traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et...) Planoise à l'est, et relie le quartier à celui de Velotte, ainsi qu'au centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles et...) via le quartier de Tarragnoz. L'avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) François-Mitterrand relie le quartier au centre-ville via le quartier de la Grette-Butte.

À l'intérieur du quartier, les principales voies sont : l'avenue d'Île-de-France, le boulevard Salvador-Allende, l'avenue de Bourgogne et la rue de Franche-Comté.

Planoise dispose également d'un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de parkings, dont les plus importants sont le parking de Cassin avec environ 600 places (dont un parking couvert de 800 places environ), le parking d'Île-de-France avec environ 150 places et le parking des Époisses avec environ 110 places.

Le quartier comporte également une partie non négligeable de voirie (La voirie désigne à la fois :) piétonne, notamment dans le secteur de Cassin. En effet, la municipalité a tenté de créer comme au centre-ville, une zone presque exclusivement piétonnière accueillant les petits commerces de proximité, et dont l'accès aux véhicules est limité. De nombreux autres chemins et passages piétonniers existent également dans les autres secteurs de Planoise, notamment pour contourner les voies routières ou pour accéder aux différents parcs et espaces verts.

Découpage

Planoise et ses secteurs

Du fait de sa superficie importante, la municipalité a été conduite, à mesure de l'évolution démographique du quartier, à le diviser en secteurs ou en zones. Les trois secteurs : Île-de-France (comprenant cinq sous-secteurs), les Époisses ou Franche-Comté (comprenant quatre sous-secteurs) et le quartier de Cassin (comprenant six sous-secteurs) font partie du Planoise intra-muros. S'y ajoutent les quatre zones : Châteaufarine, Hauts du Chazal, Malcombe et Micropolis. L'ensemble comprenant Planoise intra-muros et les quatre zones forme ce que les Bisontins appellent communément le « Grand Planoise ».

Planoise comprend également une ZUS définie par la municipalité bisontine et qui représente environ 90 % du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines....) ainsi que 85 % des habitants du quartier. Elle englobe le secteur des Époisses d'Île-de-France, le nord du secteur de Cassin ainsi que la zone des Hauts du Chazal et une partie de celle de Châteaufarine.

Les Époisses

Vue générale du secteur

Le secteur des Époisses est situé au sud-est de Planoise, entre les secteurs Île-de-France, Cassin, la Malcombe et Micropolis. Le nom « Époisses » apparaît dès le XVe siècle, mais les planoisiens utilisent communément le terme « Franche-Comté » souvent raccourci en « FC », qui est le nom de la principale rue du secteur. Le secteur est issu, avec celui d'Île-de-France, de la première tranche de construction du quartier ZUP et fut achevé en 1977. Le principal type d'habitat est essentiellement constitué de « barres » HLM. Le secteur des Époisses est subdivisé en plusieurs sous-secteurs : le centre Époisses, Dijon, Renoir et Champagne.

Île-de-France

Les secteurs de Cassin (premier plan) et d'Île-de-France (second plan).

Le secteur Île-de-France correspond au centre géographique de Planoise. Il est limitrophe avec les secteurs d'Époisses, de Cassin, des Hauts du Chazal et de Châteaufarine. Le nom qui est en fait celui de sa principale avenue est généralement raccourci en « IDF » par les Planoisiens. Il fut achevé, comme les Époisses, fin 1977 sur l'ancien site de Châteaufarine. C'est actuellement, avec environ 7 000 habitants, soit plus du tiers de la population totale de Planoise, le secteur le plus peuplé du quartier. Il est souvent considéré comme le plus « défavorisé » de Besançon : de nombreuses tours et « blocs » sont délabrés ; les taux de chômage et de criminalité sont les plus élevés de toute la ville. Le principal type d'habitation est essentiellement constitué, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme les Époisses, de « barres » HLM. Île-de-France est divisé en cinq secteurs : le centre Île-de-France, Savoie, la ZAC de Vigny, Cologne et Bourgogne.

Cassin

Le secteur de Cassin est situé au sud de Planoise. Il est limitrophe avec le secteur Châteaufarine, le quartier de Velotte et la commune d'Avanne-Aveney. Il comprend une partie de la colline (avec le château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux étaient construits en bois...) Saint-Laurent) et de la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un...) de Planoise. Il doit son appellation à la place éponyme dédiée au juriste René Cassin. Ce secteur est plus récent que les deux précédents, il est en outre reconnu comme quartier à part entière depuis 1985. Les principaux types de bâtiments sont des immeubles et quelques maisons mitoyennes. Le secteur de Cassin regroupe l'essentiel des commerces de proximité organisés autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) d'un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) de voies piétonnes ainsi que des entreprises de Planoise. Cassin est divisé en six secteurs : le centre Cassin, la ZAC Lafayette, Cassin-Sud, le parc urbain, le secteur des Vallières et le secteur dit de la « cuvette ».

La Malcombe

Un aperçu de la Malcombe

Le secteur de la Malcombe est situé à l'extérieur de l'actuelle ZUP de Planoise, près du secteur des Époisses et de Micropolis, sur le bord droit du boulevard de la Grette. Le nom renvoie à un épisode tragique de l'histoire bisontine : au XIVe siècle, des combats acharnés opposèrent à cet endroit (qui forme une Combe) l'armée de Besançon, qui était à l'époque une ville libre du Saint-Empire romain germanique, aux troupes du duc de Bourgogne ; la ville y subit une lourde défaite et y perdit un grand nombre d'hommes ; les Bisontins, qui en gardèrent longtemps le souvenir, surnommèrent cet endroit la « combe du malheur », qui à l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) devint « Malcombe ». Ce secteur est principalement dédié au sport et constitue aujourd'hui un des principaux secteurs sportifs de la ville. Une partie du site est dédiée à l'accueil des « gens du voyage ».

Micropolis

Secteur de Micropolis, depuis la colline de Planoise

Le secteur de Micropolis comprend le parc des expositions de la ville ainsi que plusieurs salles de concert annexes. Il fut construit à l'emplacement d'une ferme dite la « ferme Roy » et dont les bâtiments qui subsistèrent jusqu'en 2000 servirent un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de lieu de culte chrétien. Ce secteur est situé au sud-est du Grand Planoise, entre le secteur Époisses et le quartier de Saint-Ferjeux, et jouxte la rue de Dole.

Châteaufarine

Une rue typique du secteur.

Le secteur de Châteaufarine est situé à l'extrême ouest de Besançon, entre celui d'Île-de-France et celui de la Belle Étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de...). Le nom viendrait d'un boulanger (Le boulanger est spécialisé dans la fabrication du pain, de ses dérivés, de la viennoiserie.) bisontin qui avait appelé sa ferme « château farine ». Anciennement, ce secteur était plus vaste et englobait celui d'Île-de-France ; il s'agissait alors d'une zone rurale où étaient cultivées des céréales et des pommes de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la...). Le long de la rue de Dole subsistent quelques fermes qui témoignent de cette époque. Elles sont le plus souvent transformées en restaurant ou en gîte. Aujourd'hui, ce secteur est la plus grande zone commerciale de Franche-Comté, avec de nombreuses grandes et moyennes surfaces.

Hauts-de-Chazal

Les Hauts du Chazal en 2009

Le secteur des Hauts-de-Chazal est situé au nord de Planoise. Il est limitrophe avec les secteurs Île-de-France, Châteaufarine ainsi qu'avec la commune de Franois. Ce secteur est actuellement en pleine évolution ; outre le nouveau pôle santé de la ville, il devrait accueillir prochainement une zone résidentielle (pavillonnaire) et un quartier d'affaires.

Zone industrielle de Planoise

La Z.I. de Planoise, aujourd'hui secteur des Trépillots.

Dès le début des années 1980, le nouveau quartier dispose d'une zone industrielle : la zone industrielle de Châteaufarine. Devenue zone industrielle de Planoise durant les années 1990, elle est rattachée au début des années 2000 à deux autres zones industrielles annexes : la zone industrielle des Tilleroyes et la zone industrielle des Trépillots. C'est le nom de cette dernière qui sera gardé pour nommer le nouveau pôle industriel de l'ouest de la ville, aujourd'hui administrativement rattaché au quartier des Tilleroyes, et ne faisant donc plus partie de Planoise. Le secteur comporte un grand nombre d'entreprises notamment Metro (METRo est un logiciel libre qui fait la prévision de la température et des conditions de la route.) AG et de nombreux entrepôts, comme par exemple l'un des entrepôts de bus Ginko ou les entrepôts de Carrefour, ainsi que les abattoirs municipaux de la ville, la principale déchèterie et l'un des deux centres Électricité de France (Électricité de France (EDF) est une entreprise publique créée le 8 avril 1946 à la suite de la proposition de nationalisation des biens de diverses entreprises de production,...) de Besançon.

Page générée en 0.627 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique