Radiotélégraphiste de station côtière - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L'ancien métier de radiotélégraphiste de station côtière remonte au début du XXe siècle à une époque où les aéronefs et les navires communiquait en radiotélégraphie. En France ce métier de radiotélégraphiste de station côtière créé en 1904 a cessé partiellement en 1997 et totalement en 1999.

La station Boulogne Radio FFB en 1996 en liaisons radiotélégraphique sur 500 kHz.
Manipulateur radiotélégraphique Vibroplex à grande vitesse (On distingue :) (30 mots minutes)
Station côtière française.
Émetteur à ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) amorties de secours 500 kHz.
Ouessant (L'île d'Ouessant, Enez Eus(s)a en breton, Ushant Island en anglais, est une commune insulaire du département du Finistère, dans la région Bretagne, en France. Le bourg d'Ouessant s'appelle Lampaul. Ses habitants sont...) TSF en 1904
Antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) de la station Ouessant TSF en 1904

L’Opérateur radiotélégraphiste

L’Opérateur radiotélégraphiste était là pour :

Communications avec les aéronefs

La radiotélégraphie dans les bandes aéronautiques était un moyen qui permettait aux pilotes et au personnel des stations au sol de communiquer entre eux.

  • Établir les communications publiques.
  • Établir les communications aéronef-sol.
  • Établir les communications aéronautiques.
  • Établir les communications de détresse.
  • Établir les communications des messages familiaux.
  • Établir les communications pour l'approvisionnement.

Communications avec les navires

  • Établir les communications publiques.
  • Établir les communications d’opérations portuaires.
  • Établir les communications nautiques.
  • Établir les communications de détresse.
  • Établir les communications des messages familiaux.
  • Établir les communications pour l'approvisionnement.

Quelques dates

En France :

  • En 1903 : la station Ouessant TSF créé par Camille Tissot effectue des liaisons radiotélégraphiques avec la Marine nationale de Brest.
  • En 1904 : la station Ouessant TSF FFU (depuis le Stiff), effectue des liaisons ( ) sur 500 kHz avec une flotte de 80 paquebots.
  • En 1906 : Conférence de Berlin de 1906 pour la radiotélégraphie morse sur la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie...) 500 kHz des 600 mètres
  • En 1906 : Convention de Genève pour le sort des blessés, des malades et des naufragés des forces armées sur mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.).
  • En 1908 : le 1er juillet, le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés...) SOS entre en vigueur à la place du signal CQD.
  • En 1911 : la station Boulogne TSF FFB effectue des liaisons radiotélégraphiques sur 500 kHz.
  • En 1912 : obligation d'une station radiotélégraphique présente dans tous les paquebots.
  • En 1913: arrivée d’amplificateur micro téléphonique dont Graham Bell (Bell Aircraft Corporation est un constructeur aéronautique américain fondé le 10 juillet 1935. Après avoir construit des avions de combat durant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le premier avion à avoir franchi le mur du son,...) posa le principe.
  • En 1913 : la station FFU du Stiff est définitivement détruite (surtension). La station FFU de Lampaul assure seule les transmissions.
  • En 1914 : 50 navires de pêche français sont pourvue en radiotélégraphie morse avec un Émetteur à ondes amorties et un poste à galène.
  • En 1915: Dans les station l' amplificateur (On parle d'amplificateur de force pour tout une palette de systèmes qui amplifient les efforts : mécanique, hydraulique, pneumatique, électrique.) micro téléphonique est progressivement supplanté par l'amplificateur audio à lampes électroniques (en forme de grosses boules) pour le casque audio (Un casque audio est un dispositif qui se place contre les oreilles et sert à restituer des contenus sonores.) et le haut-parleur (Un haut-parleur est un transducteur électromécanique destiné à produire des sons à partir d'un signal électrique. On emploie parfois aussi ce terme pour désigner...).
  • En 1919 : la station Marseille TSF FFM effectue des liaisons radiotélégraphiques sur 500 kHz.
  • En 1920 : arrivée dans les stations d’émetteurs et de récepteurs à Tube électronique fonctionnant sur 500 kHz.
  • En 1921 : 200 navires de pêche Français sont pourvus en radiotélégraphie morse.
  • En 1922 : la station Ouessant TSF, FFU, traite tous les jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) 200 radiotélégrammes.
  • En 1927 : équipement de récepteur auto-alarme sur la fréquence 500 kHz, à bord des navires qui ne font pas la veille permanente.
  • En 1975 : amorce de la baisse du trafic radiotélégraphique.
  • En 1976 : la première opératrice radiotélégraphiste (YL) de station côtière prend sa fonction dans la station Le Conquet radio.
  • En 1988 : toutes les écoles de radiotélégraphiste de la marine marchande (Le terme marine marchande désigne tout ce qui fait l'objet, ou qui est en rapport, avec le transport maritime de marchandises ou de personnes. Le commerce mondial s'effectue à près de 95% par la voie maritime, il existe environ 50 000...) sont fermées.
  • En 1990 : la station Le Conquet radio FFU reçoit le centième appel de détresse SOS.
  • En 1996 : La station Saint-Lys radio a cessé d'émettre en radiotélégraphie le 31 décembre 1996.
  • En 1997 : en France, le métier d'Officier radiotélégraphiste de la marine marchande disparaît. France Télécom (France Télécom est la principale entreprise française de télécommunications et la 71e entreprise mondiale. Elle emploie près de 181 000 personnes, dont...) arrête la radiotélégraphie ().
  • En 1999 : en France arrêt de la veille radiotélégraphique sur 500 KHz et sur la fréquence 8 364 kHz (Radiotélégraphiste de station côtière).
  • Depuis 1999 une flotte de navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de...) en liaisons radiotélégraphiques n’a plus d’interconnexion possible avec les stations SMDSM 1999 utilisé.().
Page générée en 0.071 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique