Rhume
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Classification internationale
des maladies
CIM-10: J00
Les rhinovirus sont la principale cause du rhume (La rhinopharyngite ou nasopharyngite, communément nommée rhume banal (prononcé ), est une maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés (dont les rhinovirus) ou les...) banal.

La rhinopharyngite ou nasopharyngite, communément nommée rhume banal (prononcé Prononciation du titre dans sa version originale), est une maladie infectieuse (Une maladie infectieuse est une maladie provoquée par la transmission d'un micro-organisme : virus, bactérie, parasite, champignon. Les virus ne sont pas vivants, mais, comme le prion, qui n'est pas à proprement parler un...) virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés (dont les rhinovirus) ou les coronavirus. Elle est bénigne la plupart du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).

Les symptômes principaux du rhume banal se manifestent par une rhinite (Une rhinite est le terme médical décrivant l'irritation et l'inflammation (aiguë ou chronique) des muqueuses de la cavité nasale.) (éternuements, toux (La toux est une contraction spasmodique soudaine et souvent répétitive, de la cavité thoracique humaine, dont résulte une expulsion violente d'air...), congestion ( La congestion est l'augmentation subite de la quantité de sang contenue dans les vaisseaux d'un organe ou d'une partie d'organe. La congestion d'un réseau informatique est la condition dans...) et écoulement nasal de mucus), une pharyngite, une conjonctivite, des myalgies, de la fatigue, des maux de tête voire de la fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à sang chaud par dérèglement du « thermostat » central....) et une perte d’appétit.

Il s’agit de l’infection respiratoire la plus fréquente chez le jeune enfant.

Mode de transmission

La plupart (40 %) des infections respiratoires bénignes sont dues à des rhinovirus, les autres étant dues à divers virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme...), notamment coronavirus, virus respiratoire syncytial, virus influenza (responsable de la grippe), virus para influenza.

Les virus responsables du rhume banal se transmettent entre les individus de deux façons :

  • par aérosol (Un aérosol est un ensemble de particules, solides ou liquides, d'une substance chimique donnée en suspension dans un milieu gazeux. Émis par les activités...), généré lors de la toux ou de l’éternuement ;
  • par contact avec la salive (La salive est un liquide biologique sécrété par les glandes salivaires, à l'intérieur de la bouche.) ou les sécrétions nasales contaminées.

Le virus inhalé contamine les cellules du nasopharynx (l’espace situé entre le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses nasales, qui...) et la gorge) et se multiplie rapidement. Les points d’entrée principaux sont le nez, mais aussi les yeux (dans ce cas, la contamination du nasopharynx s’effectue par drainage du liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) via le canal lacrymonasal).

Traitement

Le rhume est une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) bénigne chez l’adulte, qui guérit généralement spontanément. Il n’existe aucun traitement médicamenteux antiviral (Un antiviral désigne une molécule perturbant le cycle de réplication d'un ou de plusieurs virus, permettant ainsi de ralentir mais rarement d'arrêter une infection virale. C'est avec les vaccins et la prévention, la seule...) reconnu qui agisse sur l’agent responsable du rhume banal. L'apport de zinc (Le zinc (prononciation /zɛ̃k/ ou /zɛ̃ɡ/) est un élément chimique, de symbole Zn et de numéro atomique 30.) peut rendre plus difficile l'adhésion (En physique, l'adhésion est l'ensemble des phénomènes physico-chimiques qui se produisent lorsque l’on met en contact intime deux matériaux, dans le but de créer une résistance mécanique...) virale sur les cellules de la muqueuse (Les muqueuses (du latin mucus) sont des minces couches de tissus d'origine ectodermique constituées de cellules épithéliales, et de tissu conjonctif sous-jacent qui se nomme...) rhino-pharyngée par diminution de l'expression de l'intercellular adhesion molecule-1 (ICAM-1). Dans ce cas, une approche préventive est recommandée chez les sujets à risque. Cette supplémentation (La supplémentation est le fait d'utiliser un supplément (ou complément alimentaire) pour pallier une carence. Elle peut avoir un...) en zinc ne doit pas se faire seule mais être accompagnée d'autres vitamines et micronutriments, comme dans le cas du Stimunal®. Les antibiotiques ne sont par ailleurs pas indiqués, n’ayant aucun effet sur les virus.

Le traitement médical permet en revanche de soulager les symptômes, notamment la congestion nasale, les maux de têtes et la fièvre.

Le traitement préventif consiste à limiter la propagation virale en appliquant les mesures des comportements-barrière ou encore d’hygiène des mains afin d’empêcher toute diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information),...) manuportée.

Mode de propagation

Le rhume est une maladie qui se manifeste souvent par temps froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.). Cette périodicité s’explique par plusieurs phénomènes :

  • la promiscuité due aux comportements en hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) (dans les transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) en communs, dans des restaurants…) qui favorise la transmission virale ;
  • L’air est plus sec en hiver, la muqueuse du nez est aussi plus fragile et, par conséquent, plus vulnérable aux microbes.

La sagesse populaire attribue aux conditions hivernales – la pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état liquide tombant de nuages vers le sol. Il s'agit d'un hydrométéore météorologique qui fait partie du...) et le froid – l'origine des rhumes. Bien que le rhume soit plus fréquent l'hiver, les expériences scientifiques n'ont pas pu établir que l'exposition à court terme au froid puisse augmenter la susceptibilité à l'infection, ce qui suggère fortement que la variation saisonnière du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'infections serait due par exemple à des changements comportementaux tel qu'une plus grande promiscuité et des séjours prolongés dans des lieux confinés.

Page générée en 0.103 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique