Serval
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Serval
 Leptailurus serval
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Felinae
Genre
Leptailurus
Severtzov, 1858
Nom binominal
Leptailurus serval
(Schreber, 1776)
Répartition géographique
Serval range.png
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Le serval (Leptailurus serval, anciennement Felis serval) est un félin africain de taille moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres...).

Leptailurus serval est la seule espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept flou dont il...) du genre Leptailurus. Des analyses d'ADN ont montré que le serval descend du même ancêtre que le lion (Le lion (Panthera leo) est un mammifère carnivore de la famille des félidés du genre Panthera (félins). Il est surnommé « le roi des animaux » car sa crinière lui donne un...), mais qu'il constitue une lignée unique n'ayant pas de rapports proches avec d'autres espèces de félins, bien qu'il présente quelques points communs avec le guépard (Le guépard (Acinonyx jubatus) est un félin vivant en Afrique et sur la péninsule arabe. Taillé pour la course, le guépard a une allure svelte et fine, avec de longues pattes fines aux...). Cependant, d'autres études indiquent que le serval est proche du chat (Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. Il est l’un des principaux animaux de compagnie et compte...) doré africain ainsi que du caracal (Le caracal (Caracal caracal), ou lynx du désert ou lynx de Perse, est un félin d'Afrique et d'Asie du genre Caracal.).

Description

Un jeune serval du parc animalier (Un parc animalier est un établissement (ou espace) zoologique ouvert au public, présentant et élevant des animaux sauvages et/ou domestiques.) de Thoiry.

Sa longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) est d’environ 85 à 112 cm, et celle de sa queue de l’ordre de 30 à 50 cm. Il mesure de 54 à 66 cm au garrot. Son poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de la...) est de 9 à 16 kg chez les femelles, de 12 à 26 kg chez les mâles.

Il a de longues pattes et une tête élancée ; ses oreilles sont à la fois longues et larges en comparaison avec sa tête et ont la particularité d'être arrondies. Les oreilles du serval et son long cou (Le cou est la région du corps qui est située entre la tête et le reste du corps (torse ou tronc).) lui servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) à entendre et à voir au-dessus des hautes herbes de la savane.

L'aspect de sa fourrure est variable : bien que la plupart des servals arborent de multiples points ou taches à la manière des léopards, certains n'ont pour marques apparentes que quelques taches au-dessus des yeux et des anneaux autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) de la queue.

La longévité (La longévité d'un être vivant est la durée de vie pour laquelle il est biologiquement programmé, dans des conditions idéales et en...) moyenne du serval est de 20 ans.

Variations de couleurs

Des servals noirs, atteints de mélanisme, ont été observés dans la nature et en captivité.

Il existe de rares servals blancs (atteints de leucistisme), mais aucun n'a encore été observé dans la nature, et il n'en a été répertorié que quatre en captivité. Le premier est né dans les années 1990 au Canada et mourut à l'âge de deux semaines. Les trois autres, des mâles, Kongo (mort), Tongo et Pharaoh, sont nés au zoo d'Easy Street en 1997 et 1999.

Cris

Le serval fait partie des félins capables de ronronner ; le ronronnement se produit à l'inspiration et à l'expiration. Le serval est également capable de cracher, grogner et miauler.

Nourriture

Le saut du serval lui permet d'attraper des proies en hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.).

Le serval est carnivore, il se nourrit d'autres mammifères tels que les rongeurs (comme le rat), les lapins, les damans, les antilopes naines (ourébis, dik-diks, steenbok), et d'oiseaux, ainsi que d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par...) et de grenouilles. Le serval s'attaque peu aux grandes proies, 90% de ses proies pèsent moins de 200 grammes.

Le serval mange rapidement, et si sa proie (Une proie est un organisme capturé vivant, tué puis consommé par un autre, qualifié de prédateur.) est trop grosse, elle peut parfois lui obstruer la gorge, ce qui le force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) à régurgiter. Les petits animaux sont dévorés entiers. Chez les gros, il mange la viande et les petits os, mais laisse sur place les organes, la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.), les sabots ou le bec (Un bec, au sens strict, est une structure anatomique externe qui permet la prise alimentaire et donc la nutrition chez les oiseaux. Mais il permet aussi la toilette de l'animal, la nutrition des jeunes, la chasse d'une...).

Afin de chasser plus efficacement dans la savane, le serval a de très longues pattes (les plus longues chez les félins, par rapport à la taille du corps). Il peut courir jusqu'à 80 km/h. Ses longues pattes et son cou lui permettent également de regarder par-dessus les hautes herbes, tandis que ses oreilles larges entendent les proies même quand elles se déplacent sous terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et...). En chasse, le serval peut rester immobile pendant près de 15 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain. ...), les yeux fermés en écoutant les proies aux alentours.

Après avoir localisé sa proie, en général au crépuscule, et souvent grâce à son ouïe (L’ouïe ou l’audition est la capacité de percevoir des sons. Elle est l’un des cinq sens.), le serval bondit avec dextérité. Il fait des sauts de quatre mètres de long, et de plus d'un mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide...) de haut avant de frapper sa victime avec ses pattes antérieures. Sa capacité à sauter lui permet d'attraper des oiseaux en vol. Le serval est un chasseur très efficace, réussissant près de 50% de ses tentatives (avec un taux de succès global de 67% par nuit de chasse), tandis que la plupart des félins ne réussissent qu'environ une tentative d'assaut sur dix.

Le serval joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et à mastiquer.) souvent avec sa proie pendant plusieurs minutes avant de la manger. La plupart du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), il défend farouchement sa nourriture contre les autres prédateurs qui tenteraient de la lui prendre, les mâles étant souvent plus agressifs que les femelles.

Page générée en 0.141 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique