Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Bec

Introduction

Différentes formes de bec adaptées à différents modes d'alimentation.
A:Nectarivore (oiseaux-mouches)
B:Insectivore
C:Granivore
D:Granivore spécialisé (Bec-croisé)
E:Piscivore (Martin-pêcheur)
F:Piscivore (Pélican)
G:Filtreur (Flamant rose)
H:Limicole (Avocette)
I:Limicole (Ibis)
J:Piscivore (Bec-en-ciseaux)
K:Carnivore (rapace)

Un bec, au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine....) strict, est une structure anatomique externe qui permet la prise alimentaire et donc la nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. La nutrition est...) chez les oiseaux. Mais il permet aussi la toilette de l'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire...), la nutrition des jeunes, la chasse d'une proie (Une proie est un organisme capturé vivant, tué puis consommé par un autre, qualifié de prédateur.), la manipulation d'objets, et peut aussi être un élément important pour la parade nuptiale.

Anatomie

Le bec est plus précisément un phanère, au même titre que les plumes et les écailles, qui sont donc des productions cornées du tégument. Il se développe sur les structures osseuses prémaxillaires, maxillaires et dentaires, à partir de l'épaississement d'un épithélium kératinisé. Il n'est généralement formé que d'une seule plaque osseuse par mandibule (Chez les vertébrés, la mandibule forme la mâchoire inférieure et s'articule avec le crâne au niveau de l'articulation mandibulaire....), sauf chef les Procellariidae, chez qui les narines s'ouvrent au niveau de plaques osseuses surnuméraires en forme de tube, situées sur le bec, ou chez le Macareux moine (Fratercula arctica), chez qui le bec se couvre de plaques surnuméraires vivement colorées lors de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le...) de nidification (ces plaques tomberont par la suite).

Les narines s'ouvrent toujours à la base du bec, sauf chez les Apterygidae ou Kiwis, chez qui elles s'ouvrent à l'extrémité du bec.

La partie supérieure du bec est la mâchoire et l'inférieure la mandibule, la partie visible se nommant ramphothèque. Le culmen est l'arête dorsale de la mandibule supérieure ; l'arête ventrale de la mandibule inférieure est appelée gonys. La maxille est la mandibule inférieure. La cire (Chimiquement, la cire est un ester de l'éthylène glycol et de deux acides gras ou un monoester d'acide gras et d'alcool à longues chaines. Le terme de cire a longtemps fait référence à la cire...) du bec est la partie charnue, sans plume (Une plume est, chez les oiseaux, une production tégumentaire complexe constituée de β-kératine. La plume est un élément caractéristique de la classe des oiseaux. Comme les...), qui recouvre la base du bec. Certaines espèces présente sur le bec un renflement, comme chez les oies de Guinée, appelée caroncule.

Un bec ne possède pas de dents, la nourriture doit donc être avalée telle quelle ; elle peut éventuellement être déchiquetée ou cassée si le bec est adapté.

Identification et classification

Les savants de la Renaissance qui s'intéressait la zoologie, parmi lesquelles l'ornithologie, on produit des inventaires d'espèces. Ils essayerons de présenter ces espèces, même à leur corps défendant comme le signale Louis Agassiz à propos de Buffon, de la manières la plus logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la...) qui soit témoignant que la classification la plus logique qui soit est la classification phylogénique, et cela bien avant que les premières théories sur l'évolution n'émergent. Les premières classifications scientifiques se sont fondées à la fois et principalement sur les caractéristiques comme la forme du bec et celles des pattes. Ainsi le bac à lamelles filtrantes qui tapissent son intérieur d'un Anseriformes est caractéristiques de cet ordre. L'Anatomie comparée inventée par Georges Cuvier appuiera cette conviction et le bec deviendra un élément précieux pour identifier l'espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept flou dont il existe...), la famille ou l'ordre d'un squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un avantage sélectif conséquent suite au besoin d'un organisme...). Ainsi, l'examen d'un bec des Psittaciformes permet d'identifier sa famille voire son genre. Chaque type de bec a donc reçu un nom issu du latin et celui-ci ne s'applique pas qu'aux becs d'oiseaux.

La classification de André Marie Constant Duméril, plus précise que celle de Carl von Linné car elle introduit un niveau de taxon supplémentaire est en bonne partie fondée à partir de la forme des becs, d'ailleurs 14 noms des familles de sa classification sur 23 sont des termes issues de la composition de deux termes latins dont un est rostre, ce dernier signifiant bec. Mais les formes des becs ne se sont pas avérées être des caractéristiques suffisantes pour refléter la phylogénie, d'autres caractéristiques plus jugées plus importantes ont été retenues. Dans ce cas précis, les noms de familles sont restés en usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) pour décrire la forme des becs, ou même pour désigner certaines espèces comme c'est le cas pour conirostre.

  • brévirostre désigne les espèces qui ont le bec court.
  • cavirostre désigne les espèces qui ont le bec creux.
  • crassirostre, qui a un bec épais. Deux noms nomalisés Cinfo de passereau utilise ce terme, le Sporophile crassirostre et le Géospize crassirostre.
  • cultrirostre, du latin culter c'est-à-dire couteau (Un couteau est un outil tranchant comportant une lame et un manche.), désigne les espèces au bec long droit, conique (Les coniques constituent une famille très utilisée de courbes planes algébriques, qui peuvent être définies de plusieurs manières différentes, toutes équivalentes entre elles.) et tranchant, ancien nom de famille de Duméril. Duméril y regroupait les hérons, jabirus, tantales, cigognes, grues et les becs-ouverts.
  • cunéirostre désigne les espèces au bec en forme de coin. Ancienne famille de passereaux dans la classification de Duméril.
  • cuprirostre désigne les espèces au bec (ou la trompe) de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) de cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre pur est plutôt mou, malléable, et présente sur ses surfaces fraîches une...)
  • curvirostre désigne les espèces au bec recourbé ou qui a les opercules de ses urnes recourbées comme le Moqueur (Moqueur est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains oiseaux de la tribu des Mimini.) à bec courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les segments, les lignes polygonales et les cercles sont des courbes.)
  • fissirostre désigne les espèces au bec fendu. Ancien nom de famille de la classification de Duméril qui s'appliquait à une famille de passereaux qui était caractérisés par un bec large, légèrement crochu à sa pointe, et très profondément fendu à sa base. Les hirondelles, et martinets, aujourd'hui classé dans plusieurs autres ordres, en faisait partie.
  • grandirostre désigne les espèces au grand bec. Ce terme désignait une famille de l'ordre des oiseaux grimpeurs aujourd'hui classé dans l'ordre des Piciformes.
  • latirostre désigne les espèces au bec large. Ancien nom de famille de Duméril de l'ordre des échassier, bec ressemblant à ceux des pics mais moins solide.
  • plénirostre désigne les espèces au bec entier, sans échancrure, ancienne famille de passereaux de Duméril.
  • pressirostre désigne les espèces au bec comprimé. Ancienne famille d'oiseaux échassiers dans la classification de Duméril, caractérisés par un bec plus ou moins déprimé, médiocrement long, et assez fort pour leur permettre de rechercher dans la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes....) les vers dont la plupart se nourrissent.
  • serrirostre désigne les espèces au bec dentelé en scie (Une scie est un outil destiné à couper le bois ou d'autres types de matériaux, constituée d'une lame dentée et actionnée par diverses moyens tels que la main, l'électricité, l'eau, etc.) comme les harles, ancienne famille des palmipèdes de Duméril.
  • subulirostre désigne les espèces au bec en alène. Ancienne famille de passereaux dans la classification de Duméril.
  • conirostre désigne les espèces au bec en forme de cône. Ancienne famille de passereaux dans la classification de Duméril et élément de nom normalisé CINFO toujours porté par quelques passereaux sud-américains.
  • lamellirostre désigne les espèces au bec garni de lamelle filtrantes, typique des anatiformes.

En Outre, la classification de Duméril proposait, dentirostre espèces de passereaux dont le bec porte une échancrure en forme de dent (Une dent est un organe enveloppé d'os, dur, blanchâtre, généralement composé d'une couronne libre et d'une ou plusieurs racines...) et autres passereaux comme les crénirostres, les ténuirostres au bec fin et arqué, les planirostres. Les lévirostres sont une famille d'oiseaux grimpeurs. parmi les échassier il y avait en outre les cultrirostres, les pressirostres. Dans d'autres classifications comme celle de Lorenz Oken, d'autres caractéristiques peuvent être retenus, comme celle définissant les obtusirostres.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Archives des News
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Mars 2018
  Toutes les archives

Mardi 19 Juin 2018 à 00:00:06 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Lichens: un tapis réfrigérant