Subrahmanyan Chandrasekhar

Subrahmanyan Chandrasekhar - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Subrahmanyan Chandrasekhar
Naissance 19 octobre 1910
Lahore (Inde britannique, Pakistan Pakistan actuelle)
Décès 21 août 1995 (à 84 ans)
Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à...) (USA)
Nationalité Inde britannique(1910–1947)

Inde Inde (1947–1953)
États-Unis États-Unis (1953–1995)

Champs astrophysicien, mathématicien (Un mathématicien est au sens restreint un chercheur en mathématiques, par extension toute...)
Institution Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Chicago
Université de Cambridge (L'université de Cambridge est une université britannique connue dans le monde entier.)
Célèbre pour Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) de Chandrasekhar
Naine blanche (Une naine blanche est un objet céleste gazeux issu de l'évolution d'une étoile de...)
Distinctions Prix Nobel de physique (Le prix Nobel de physique est une récompense gérée par la Fondation Nobel, selon les...) (1983)
Médaille Copley (La médaille Copley est une récompense dans le domaine des sciences. C'est la...)
National Medal of Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire...)
Padma Vibhushan

Subrahmanyan Chandrasekhar (19 octobre 1910 à Lahore, Punjab, Indes britanniques - 21 août 1995 à Chicago) est un astrophysicien et un mathématicien américain d'origine indienne. Il est lauréat d'une moitié du prix Nobel de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) de 1983.

Biographie

Chandrasekhar, plus connu sous le nom de « Chandra », fait ses études au Presidency College de Madras (maintenant appelée Chennai). Il effectue son doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement...) sous la direction de Ralph H. Fowler à Trinity College de l'université de Cambridge au Royaume-Uni et le termine en 1933 à l'âge de 22 ans. Ses travaux concernent l'évolution des étoiles.

Il est connu pour avoir déterminé au-delà de quelle limite une naine blanche devient instable sous certaines conditions et s'effondre en étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une...) à neutrons, initiant le processus de supernova (Une supernova est l'ensemble des phénomènes conséquents à l'explosion d'une...). Cette limite, désormais connue sous le nom de limite de Chandrasekhar, lui vaut à l'époque une vive controverse avec l'astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) anglais Sir Arthur Eddington. Il émigre ensuite aux États-Unis et obtient un poste à l'université de Chicago de 1937 jusqu'à sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) en 1995, à l'âge de 84 ans. Il obtient la nationalité américaine en 1953.

Durant sa carrière scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) de plus de 50 ans, il a rédigé plus de 300 articles scientifiques. Chandrasekhar a reçu de nombreuses distinctions. Il est devenu membre de la Royal Society le 16 mars 1944. Ses travaux sur le transfert de rayonnement (Le transfert de rayonnement est le domaine de la physique décrivant l'interaction du...) lui valent le prix Rumford en 1957. Il est également lauréat de la médaille Bruce en 1952, de la médaille d'or de la Royal Astronomical Society en 1953, de la National Medal of Science (la plus haute distinction académique aux États-Unis) en 1966, de la médaille Henry Draper en 1971 et de la médaille Copley en 1984. Il obtient en 1983 une moitié du prix Nobel de physique (l'autre moitié a été remise à William Fowler) « pour ses études théoriques des processus physiques régissant la structure et l'évolution des étoiles ». Le gouvernement indien l'a également honoré en lui attribuant la Padma Vibhushan.

L'astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines...) (1958) Chandra (Le satellite Chandra est un télescope à rayons X. Il a été lancé en 1999 par la navette...) a été baptisé en son honneur. En 1999, la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...) lance un concours pour baptiser son télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le...) de rayons X (anciennement appelé AXAF), mis en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps...) par la navette spatiale Columbia (Columbia était la première navette spatiale américaine à avoir été dans l'espace lors de son...) le 23 juillet 1999. Après plus de 6 000 propositions de noms reçues de plus de 50 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...), c'est Chandra qui fut retenu en l'honneur de Chandrasekhar.

Chandrasekhar était le neveu de Chandrasekhara Venkata Raman, lauréat du prix Nobel de physique de 1930.

Publications

Les éditions indiquées ne sont pas toujours les éditions originales. Les dates données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) dans la section « Travaux » correspondent par contre à la première édition.

  • Radiative transfert, Dover publication, 1960, 393 pages, ISBN 0-486-60590-6
  • Introduction to the Study of Stellar Structure, Dover Publications, 1958, 509 pages, ISBN 0-486-60413-6
  • Principles of stellar dynamics, Dover Publications, 1963, 314 pages
  • Plasma physics, University of Chicago Press, 1975, 217 pages, ISBN 0-226-10085-5
  • Hydrodynamic and hydromagnetic stability, Clarendon Press, 1981, 652 pages, ISBN 0-486-64071-X
  • Eddington, the most distinguished astrophysicist of his time, Cambridge University Press, 1983, 64 pages, ISBN 0-521-25746-8
  • Ellipsoidal figures of equilibrium, Dover Publications, 1987, 254 pages, ISBN 0-486-65258-0
  • Truth and Beauty: Aesthetics and Motivations in Science, University of Chicago Press, 1987, 208 pages, ASIN 0226100863
  • Stellar structure and stellar atmospheres, œuvres choisies de S. Chandrasekar, vol. 1, University of Chicago Press, 1989, 515 pages, ISBN 0-226-10089-8
  • Radiative transfer and negative ion of hydrogen, œuvres choisies de S. Chandrasekar, vol. 2, University of Chicago Press, 1989, 622 pages, ISBN 0-226-10092-8
  • Stochastic, statistical, and hydromagnetic problems in physics and astronomy, œuvres choisies de S. Chandrasekar, vol. 3, University of Chicago Press, 1989, 642 pages, 0226100944
  • Plasma physics, hydrodynamic and hydromagnetic stability, and applications of the tensor-virial theorem, œuvres choises de S. Chandrasekar, vol. 4, University of Chicago Press, 1989, 585 pages, ISBN 0-226-10096-0
  • Relativistic astrophysics, œuvres choisies de S. Chandrasekar, vol. 5, University of Chicago Press, 1990, 587 pages, ISBN 0-226-10098-7
  • The mathematical theory of black holes and of colliding plane waves, œuvres choisies de S. Chandrasekar, vol. 6, University of Chicago Press, 1991, 739 pages, ISBN 0-226-10100-2
  • The non-radial oscillations of stars in general relativity and other writings, œuvres choisies de S. Chandrasekar, vol. 7, University of Chicago Press, 1998, 294 pages, ISBN 0-226-10104-5
  • The mathematical theory of black holes, Clarendon Press, 1998, 646 pages, ISBN 0-19-850370-9
  • Newton's Principia for the common reader, Clarendon Press, 2003, 593 pages, ISBN 0-19-852675-X
Subrahmanyan Chandrasekhar
Page générée en 0.417 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique