TRIM
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

En informatique, TRIM est une commande qui permet à un système d’exploitation de dire à un disque en mémoire flash (SSD) quels blocs de données ne sont plus utilisés comme ceux qui sont laissés par les fichiers effacés. TRIM (En informatique, TRIM est une commande qui permet à un système d’exploitation de dire à un disque en mémoire flash (SSD) quels...) permet au système d’exploitation de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) cette information jusqu’au contrôleur du SSD, qui sinon serait incapable de savoir s’il peut écraser ces blocs sans problème.

Principe

Le but de cette instruction (Une instruction est une forme d'information communiquée qui est à la fois une commande et une explication pour décrire l'action, le comportement, la méthode ou la tâche qui devra commencer, se terminer, être conduit, ou...) est de maintenir la vitesse (On distingue :) du SSD tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de sa vie (La vie est le nom donné :), évitant le ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) que les premiers modèles rencontraient une fois que toutes les cellules étaient écrites au moins une fois.

Bien que des outils fussent disponibles pour remettre à l’état initial certaines unités, ils effaçaient toutes les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sur l’unité ce qui les rendaient impraticable lors de l’utilisation pour l’optimisation.

Le fondement du problème est que les unités SSD ne savent pas quels blocs sont réellement utilisés et quels blocs sont libres. Les SSD ne comprennent pas les structures du système de fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par...) utilisées par les systèmes d’exploitation et ne peuvent pas accéder à leur liste de clusters inutilisés. Cela pose des problèmes à deux endroits :

  • Les SSD peuvent écrire des blocs de 4KiB, mais, à cause de limites matérielles, ils doivent effacer des blocs plus larges (par exemple 128KiB ou 512KiB). Comme l’unité ne sait pas quels sont les blocs de 4KiB toujours en cours d’utilisation s’ils ont été écrits précédemment, chaque écriture demandera un cycle lecture-effacement-modification-écriture bien plus grand, en supposant qu’il n’y ait pas d’autres blocs libres sur le SSD (c'est-à-dire après que tous les blocs aient été partiellement remplis). Le terme correspondant à ce phénomène est l’amplification d’écriture (« write amplification »).
  • La mise à niveau de l’usure (« Wear levelling ») permet à une unité de réarranger ses données pour que les écritures ne soient pas confinées à un seul endroit de la carte flash. Les cellules flash tolèrent seulement un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) limité d’écritures avant de devenir inopérantes. Ainsi certains SSD déplacent les données sur toute l’unité pour exercer de façon égale tous les blocs. Comme l’unité ne connaît pas quels blocs sont réellement utilisés par le système de fichier, chaque bloc de données écrit sur l’unité exige une écriture additionnelle due au déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens En architecture navale, le...) du bloc.

Comme la commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) TRIM purge complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à...) la données affectée, la récupération de données (En informatique, en l'absence de sauvegardes, la récupération de données consiste à retrouver les données perdues sur un support) devient impossible. La spécification de la commande TRIM est standardisée en tant que partie du standard d’interface AT Attachment (ATA), mené par le Comité Technique T13 de l’International Commitee for Information Technology Standards.

Support par le système d’exploitation

TRIM a été intégré dans Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent...) 2.6.33. Dans Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement destinés aux ordinateurs compatibles PC. C’est...), TRIM a été implémenté dans Windows 7 (Windows 7 (précédemment connu en tant que Blackcomb et Vienna) est le dernier en date des systèmes d’exploitation de la société Microsoft et successeur de Windows Vista.) et Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la sortie de Windows 95,...) Server 2008 R2, et fut livré avec la version finale de ces systèmes d’exploitation en Octobre 2009. Les vieilles unités à état solide devront avoir une mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à...) du firmware (En informatique, un micrologiciel (ou firmware en anglais) est un logiciel qui est intégré dans un composant matériel (en anglais hardware).) sinon la nouvelle commande sera ignorée.

Là où TRIM n’est pas automatiquement supporté par le système d’exploitation, il existe des utilitaires qui peuvent envoyer des commandes TRIM manuellement. Typiquement, ils listent tous les blocs libres spécifiés comme tel par le système d’exploitation et passent ensuite cette liste sous la forme d’une série de commandes TRIM à l’unité. Ces utilitaires sont disponibles chez différents fabricants (Intel, XtremeSystems) ou comme des outils généraux (hdparm depuis la version v9.17)

Page générée en 0.305 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique