Testudo graeca - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Sous-espèces et répartition géographique

Il est fort probable qu'on assiste là à un groupe taxonomique paraphylétique. L'avenir le dira par la comparaison exhaustive des génomes.

L'espèce se décompose actuellement (2008) en une vingtaine de sous-espèces réparties sur 3 continents à environnements géologiques, pédologiques et climatologiques différents. De nouvelles sous-espèces sont régulièrement proposées dans des monographies et descriptions. Souvent il s'agit en fait de populations affectées d'un cline, première étape vers un possible futur nouveau clade. Par ailleurs la plupart des sous-espèces sont considérées (pour certaines probablement à juste titre) comme véritables espèces par certains auteurs des descriptions et des études phylogénétiques.

Voici la nomenclature officielle en vigueur (complète et dans l'ordre alphabétique des taxons de noms valides) en 2008 :

  • Testudo graeca anamurensis Weissinger 1987
    • En Turquie : Golfe (Un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer avancée dans les terres, en...) d'Antalya et cap d'Anamur
  • Testudo graeca antakyensis Perälä 1996
    • Plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique...) maritime de la région d'Antakya (Antioche), à la frontière (Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux...) de la Turquie et de la Syrie
  • Testudo graeca armeniaca Chkhikvadze & Bakradse 1991
    • Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'Arménie, pointe nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l'Iran, partie est de la vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme...) de l'Aras
  • Testudo graeca buxtoni Boulanger (Le boulanger est spécialisé dans la fabrication du pain, de ses dérivés, de la viennoiserie.) 1920
    • Très étroite bordure sud-ouest (Le sud-ouest est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et ouest. Le...) de la mer Caspienne (La mer Caspienne est une mer intérieure de l' Asie. Elle est bordée par la Russie (avec le...)
  • Testudo graeca cyrenaica Pieh & Perälä 2002
    • Flancs du Djebel Akhdar en Cyrénaïque (cap avançant sur la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) en Libye). Observée mais extrêmement rare dans les zones limitrophes immédiates de cette zone très étroite du cap.
  • Testudo graeca flowerii Bodenheimer 1935
    • Côte méditerranéenne, sur une bande côtière très étroite depuis Gaza jusqu'à Beyrouth
  • Testudo graeca graeca Linnaeus 1758
    • En Espagne : région de Murcia et d'Almeria.
    • Au Maroc : vallée de la Moulouya dans le triangle (En géométrie euclidienne, un triangle est une figure plane, formée par trois points...) Guercif-Melilla-Oujda
    • En Algérie : continuation (En informatique, la continuation d'un système désigne son futur, c'est-à-dire la...) de la région nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est...) marocaine, plaine du Chéliff, et quelques populations résiduelles autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de Biskra, Alger (Alger, (arabe : ??????? al-Jaz??ir, al-Dzayer ; berbère : L?ayer), surnommée Al...) et Constantine (monts des Aurès).
  • Testudo graeca ibera Pallas 1814, alias Testudo terrestris ibera Pallas 1814
    • Toute la vallée entre les deux chaînes du Caucase en Géorgie.
    • Nombreuses populations dans toute la Turquie, mais probablement à subdiviser en sous-espèces différentes (les phénotypes sont très différents entre le sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est...) de la Turquie, le centre de la Turquie et l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) de la Turquie). Extension dans la partie européenne de la Turquie dans la vallée de l'Ergène.
    • Grèce : Région de la Thrace et de la Thessalonique
    • Bulgarie et Roumanie : étroite bande côtière jusqu'à Tulcea en Roumanie
  • Testudo flavominimaralis Highfield & Martin 1990. Il est probable qu'il s'agit en fait d'une simple population locale de Testudo graeca nabeulensis.
    • Bande côtière très étroite entre Gabes (côte sud de la Tunisie) et Tripoli.
  • Testudo graeca lamberti Pieh & Perälä 2004
    • Maroc : côte méditerranéenne du nord des monts du Rif depuis Tanger jusqu'à Al Hoceima, essentiellement dans les vallées près de la côte, à basse et moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...).
  • Testudo graeca marokkensis Pieh & Perälä 2004
    • Maroc : côte atlantique depuis Asilah jusqu'à El Jadidah. L'aire de répartition entre dans les terres depuis Asilah jusqu'à El Jadidah en passant par Ouezzane, Fès, Oulmès, Khouribga, le lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il...) d'El Massira, la vallée de l'oued er Rbiah, et enfin El Jadidah.
  • Testudo graeca nabeulensis Highfield 1990. Le genre Furculachelys, présenté comme synonyme pour les taxons nabeulensis et whitei est refusé par la nomenclature officielle de l'ICZN.
    • Algérie : nord de la frontière Algérie-Tunisie
    • Tunisie : vallée de la Medjerda, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le cap Bon, vallée du Wali Miliane, steppes centrales (wadi Hateb et wadi Zeroud), plaines de la région de Sfax, golfe de Gabès (populations rares), Medenine, Tataouine, Ben Gardane, puis la côte libyenne jusqu'à Tripoli
  • Testudo graeca nikolskii Chkhikvadze & Tuniyev 1986
    • Bande côtière très étroite de l'est de la Mer Noire (La mer Noire est une mer située entre l’Europe et l’Anatolie. Large d'environ...), depuis Anapa jusqu'à Pitsunda (approximativement depuis Novorossiysk en Russie jusqu'à Sokhumi en Géorgie)
  • Testudo graeca pallasi Chkhikvadze & Bakradze 2002
    • Côte ouest de la mer Caspienne, depuis le Daghestan jusqu'au nord de l'Azerbaijan.
  • Testudo graeca perses Perälä 2002
    • Iran : ouest du plateau iranien, monts du Zagros, toute la région d'Ispahan, frontière irako-iranienne depuis la latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre...) de Baghdad et tout le nord de l'Iran sauf la bande côtière de la mer Caspienne. Une pointe monte jusqu'à Yerevan au sud de l'Arménie
    • Irak : région de Mossoul uniquement.
  • Testudo graeca soussensis Pieh 2000
    • Maroc : vallée du Souss jusqu'à l'entrée de la zone urbaine d'Agadir, bande côtière étroite jusqu'à quelques dizaines de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) au sud d'Essaouira, puis élargissement en un triangle Essaouira-Marrakech-Safi. Absence quasi-totale dans la zone restreinte au climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une...) extrêmement désertique de Chichaoua formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de...) un "trou" dans l'aire de répartition.
  • Testudo graeca terrestris Forskål 1775
    • Bande continentale orientée ouest-est depuis Alep en Syrie jusqu'à Mossoul en Irak. L'aire de répartition suit les contreforts sud de l'Anatolie Orientale (hautes vallées de l'Euphrate et du Tigre). La limite sud va de la frontière nord du Liban jusqu'à l'entrée de l'Euphrate en Irak (lac au nord d'Adithah)
  • Testudo graeca whitei Bennett 1836 (Oran). Le genre Furculachelys, présenté comme synonyme pour les taxons nabeulensis et whitei est refusé par la nomenclature officielle de l'ICZN. Il est très probable (Bour, 2006) que Testudo graeca whitei soit simplement une sous-population de Testudo graeca marokkensis, et décrite par erreur par Bennett. Il est extrêmement important de noter que l'unique spécimen étudié par Bennett en 1836 était une tortue (Les tortues (Testudines) [tɔʀty] forment un ordre de reptiles dont la...) morte en 1780, née en un endroit imprécis... et qui avait vécu quasiment toute sa vie (La vie est le nom donné :) en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni....) dans le Sussex ! Précisément à Delves House, Ringmer, Sussex.
    • Ce taxon semble donc être en réalité un reliquat très local qui est apparenté (études phylogénétiques à faire) à Testudo marokkensis par des populations très fragmentées dans la région de Guercif au Maroc et dans la région de Tlemcen et Mecheria au nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est...) de l'Algérie.
  • Testudo graeca zarudnyi Nikolski 1896 (province de Birjand, est de l’Iran)
    • Bande continentale très étroite orientée sud-nord qui suit la frontière entre l'Iran et l'Afghanistan depuis la région d'Iranshar au Baluchestan (sans atteindre la côte) et remontant jusqu'à Ashgabat en longeant les vastes déserts salés par l'est puis s'incurvant vers l'ouest jusqu'au Golestan, sans atteindre la mer Caspienne.
Page générée en 0.074 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique