Transit de Vénus - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Transit de Vénus de 2004.

Un transit de Vénus devant le Soleil se produit lors du passage de la planète Vénus exactement entre la Terre et le Soleil, occultant une petite partie du disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une...) solaire. Pendant le transit, Vénus peut être observée depuis la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) sous la forme d'un petit disque noir se déplaçant devant le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile...). La durée de tels transits est en général de quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :) (celui de 2004 dura 6 heures). Un transit est similaire à une éclipse (Une éclipse correspond à l'occultation d'une source de lumière par un objet physique. En...) solaire par la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du...), mais bien que Vénus fasse presque quatre fois la taille de la Lune, elle apparaît bien plus petite du fait de la distance plus importante la séparant de la Terre. Avant l'ère spatiale, l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) de transits de Vénus aida les scientifiques à calculer la distance Terre-Soleil par la méthode de la parallaxe (La parallaxe est l'incidence du changement de position de l'observateur sur l'observation d'un...).

Les transits de Vénus font partie des phénomènes astronomiques prévisibles les moins fréquents et se produisent actuellement suivant une séquence qui se répète tous les 243 ans, avec des paires de transits espacés de 8 ans séparées par 121,5 puis 105,5 ans. Avant 2004, la paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts...) de transit précédente date de décembre 1874 et décembre 1882. Le premier de la paire de transits du début du XXIe siècle a eu lieu le 8 juin 2004 et le suivant aura lieu le 6 juin 2012. Après 2012, les prochains transits auront lieu en 2117 et 2125.

Un transit de Vénus (Un transit de Vénus devant le Soleil se produit lors du passage de la planète Vénus...) peut être observé en toute sécurité avec les mêmes précautions que pour l'observation des phases partielles d'une éclipse solaire. Fixer le disque solaire sans protection entraîne rapidement des dégâts oculaires sérieux et parfois des lésions permanentes.

Conjonctions

Schémas de conjonctions avec Vénus, avec ou sans transit suivant que la conjonction intervienne ou non à la ligne des nœuds

Dans la plupart des cas, lorsque Vénus et la Terre sont en conjonction, elles ne sont pas alignées avec le Soleil. L'orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps...) de Vénus est inclinée de 3,4° par rapport à celle de la Terre et passe donc en dessous (ou au-dessus) du Soleil dans le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.). Observée depuis la Terre, Vénus en conjonction inférieure peut être écartée jusqu'à 9,6° du Soleil bien que l'inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un...) ne soit que de 3,4°. Comme le diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...) angulaire du Soleil est d'environ 1/2 degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines...), Vénus passe alors au-dessus ou en dessous du Soleil à plus de 18 diamètres solaires. Le transit advient quand les deux planètes sont en conjonction au moment (ou presque au moment) où elles croisent la ligne d'intersection de leurs plans orbitaux.

Les transits se répètent suivant une séquence de 243 ans avec une paire de transits séparés de 8 ans suivis d'un intervalle de 121,5 ans, une autre paire de transits séparés de 8 ans et un intervalle de 105,5 ans. Cette période de 243 ans provient du fait que 243 années sidérales (365,25636 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), un peu plus que l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) tropique) fait 88757,3 jours et 395 années sidérales de Vénus (224,701 jours) fait 88757,9 jours. Ainsi, après cette période, Vénus et la Terre sont revenues quasiment aux mêmes positions sur leur orbite. Cette période correspond à 152 périodes synodiques de Vénus.

La séquence 105,5 / 8 / 121,5 / 8 n'est pas la seule possible dans la période de 243 ans à cause du léger décalage entre la conjonction et le passage à la ligne des nœuds. Avant 1518, il n'y avait que trois transits tous les 243 ans suivant la séquence 8 / 113,5 / 121,5, et les huit transits précédant celui de l'an 546 étaient espacés de 121,5 ans. La séquence actuelle continuera jusqu'en 2846 et sera alors remplacée par la séquence 105,5 / 129,5 / 8. Ainsi, la période de 243 ans est relativement stable mais le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de transits et leur espacement pendant cette période change au cours des âges.

Page générée en 0.012 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique