Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
Informations
Fondation 1303
Type Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) publique
Localisation
Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune,...) Avignon
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...) France
Direction
Président Emmanuel Ethis
Chiffres clés
Étudiants 7125
Divers
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la...) www.univ-avignon.fr
Entrée du site Sainte-Marthe

L’université d'Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) est une université française, basée à Avignon (Vaucluse). Université autonome, l'une des plus petites de France métropolitaine (La France métropolitaine, parfois raccourcie en Métropole, est dans le langage courant la partie européenne de la France, c'est-à-dire le territoire continental et les îles proches (de l'océan Atlantique,...), elle accueille près de 8 000 étudiants à tous les niveaux de formation, jusqu'au doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement le grade universitaire le plus élevé. Le titulaire de ce grade est le docteur. Selon les pays et les...), et héberge une quinzaine de laboratoires de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...).

Histoire

L'université médiévale

Cour intérieure

Pour concurrencer la création de la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du théologien du XIIIe siècle Robert de Sorbon, le fondateur du collège de Sorbonne,...), jugée trop proche du pouvoir royal français, le Pape Boniface VIII fonde l'université d'Avignon en 2 juillet 1303. Les écoles qui existent déjà (médecine, théologie, arts grammaticaux…) sont fédérées autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) de quatre facultés et développées au sein de l'université grâce aux subsides de la papauté encore romaine. Le 5 mai de la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), Charles II, roi de Sicile (La Sicile (Sicilia en italien) est une région autonome d'Italie et la plus grande île de la Méditerranée. Son chef-lieu est la ville de Palerme. Le drapeau, la gorgone...) et comte de Provence, accorde des immunités aux études d'Avignon.

Elle se développe avec la présence des papes à Avignon, rivalisant avec les universités de Montpellier et Aix-en-Provence, jusqu'à accueillir 17 000 étudiants. Puis après le retour des papes à Rome, l'Université centré sur le droit perd de son prestige face aux Jésuites et aux séminaires. À la Révolution française, la ville est annexée à la France et l'université supprimée comme toutes les universités françaises par le décret du 15 septembre 1793.

L'université actuelle

Avignon redevient universitaire en 1963, par l'ouverture d'un Centre d'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un élève par...) supérieur scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), suivi l'année suivante de celle d'un Centre d'enseignement supérieur littéraire. Les deux entités dépendent respectivement de la Faculté des Sciences et de la Faculté des Lettres d'Aix-Marseille.

En 1972, les deux Unités d'enseignement et de recherche sont fusionnées dans un centre universitaire, qui devient université de plein exercice (indépendante de l'Université d'Aix-Marseille) le 17 juillet 1984 sous le nom d'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. À cette époque, trois UFR (Lettres et Sciences Humaines, Sciences Exactes et Naturelles, Sciences et Langages Appliqués) se partagaient 2000 étudiants. Le quatrième pôle, le juridique, sera issu de la création d'une faculté de droit en lieu et place d'une annexe de l'Université d'Aix (AIX est le système d'exploitation de type UNIX d'IBM. AIX est l'acronyme de Advanced Interactive eXecutive, mais seul l'acronyme est utilisé.) Marseille III. Suivront par la suite un Institut Universitaire de Technologie (En France, un institut universitaire de technologie (abrégé en "IUT") est un institut interne d'une université qui, selon le décret du 12 novembre 1984, dispense en formation initiale et continue un...) en 1990 et un Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) Universitaire Professionnalisé en 1992.

Pour éviter une trop grande dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes fréquences constituant l'onde ne se propagent pas à...) des étudiants (il y avait 10 sites d'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) en 1991) et redynamiser le centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles et sportives, des...), il est décidé de déplacer les différentes formations au sein d'un site unique, apte à accueillir des équipements collectifs (Bibliothèque et restaurant universitaires notamment). L'aménagement de l'ancien hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être...) Sainte-Marthe est lancé, et aboutit à la rentrée 1997.

Présidents de l'Université

Elle est présidée depuis 2007 par Emmanuel Ethis. À la demande de ce dernier, Pierre Bergé, Laure Adler et Yves Bayon de Noyer (Le noyer (Juglans) est un genre de plantes appartenant à la famille des Juglandacées, originaire des régions tempérées et chaudes principalement de l'hémisphère nord (Eurasie, Amérique du Nord).) ont rejoint le nouveau conseil d'administration de l'université.

  • 1984-1988 : Guy Cheymol
  • 1988-1992 : Françoise Pécaut
  • 1992-1997 : Bernard Blavoux
  • 1997- 2002 : Henri Méloni
  • 2002 - 2007 : Michel Volle
  • Depuis 2007 : Emmanuel Ethis
Page générée en 0.206 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique