Système ouvert (informatique)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les systèmes ouverts sont des systèmes informatiques qui fournissent un ensemble d'avantages en interopérabilité, portabilité, et standards ouvert de logiciel. Cela peut aussi signifier des systèmes configurés pour permettre des accès non restreints par des personnes et/ou des ordinateurs ; cet article ne traite que du premier sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du...).

Le terme trouve son origine à la fin des années 1970 et au début des années 1980, principalement pour décrire les systèmes basés sur le système d'exploitation Unix, spécialement par opposition aux systèmes dits propriétaires, ordinateurs centraux et micro-ordinateurs en usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) à cette époque. Au contraire de ces anciens systèmes propriétaires, la nouvelle génération de systèmes Unix s'est caractérisée sur des interfaces de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de...) standardisées et sur des interconnexions de périphériques ; le développement du matériel et du logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) par des tiers fut encouragé, en partant de la norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent comme une règle à suivre. Ce...) de cette époque, qui voyait des compagnies comme Amdahl et Hitachi se tourner vers la justice pour obtenir le droit de vendre des systèmes et des périphériques qui étaient compatibles avec les ordinateurs centraux d'IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et des...).

On peut dire que la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) de "système ouvert" s'est formalisée dans les années 1990, avec l'émergence de standards de logiciels administrés de façon indépendante comme Single UNIX Specification de l'Open Group.

Bien que les utilisateurs d'ordinateurs aujourd'hui soient habitués à un haut niveau d'interopérabilité (L'interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système dont les interfaces sont intégralement connues à fonctionner avec d'autres produits ou...) entre le matériel informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport...) et le logiciel, avant l'an 2000, les systèmes ouverts purent faire l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini...) d'une promotion de la part de fournisseurs Unix, car ils avaient un avantage compétitif significatif. IBM et d'autres compagnies résistèrent à cette tendance pendant des décennies, dont un exemple significatif est donné par la déclaration d'un dirigeant d'IBM en 1991 que l'on devrait être " prudent de ne pas rester fermé dans les systèmes ouverts ".[1]

Cependant, dans la première partie du XXIe siècle, beaucoup de ces fournisseurs de systèmes propriétaires, particulièrement IBM et Hewlett-Packard (Hewlett-Packard Company, officiellement abrégée en HP, est une entreprise d'informatique et d'électronique multinationale américaine. Elle fait partie des 40 plus grosses entreprises du monde. Ses principaux produits sont les...), commencèrent à adopter Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné comme le noyau Linux. Par extension, Linux...) comme une partie de leur stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) commerciale d'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...), avec open source markété comme un atout de " système ouvert ". En conséquence, un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de...) central IBM avec open source Linux on zSeries est markété comme étant plutôt un système ouvert que des serveurs utilisant Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement destinés aux ordinateurs compatibles PC. C’est le...) — ou même ceux utilisant Unix, en dépit de leur héritage de systèmes ouverts. En réaction, de plus en plus de compagnies ouvrent le code source (Le code source (ou les sources voire le source) est un ensemble d'instructions écrites dans un langage de programmation informatique de haut niveau, compréhensible par un être humain...) de leurs produits, avec un l'exemple notable de Sun Microsystems (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) et la création de Openoffice (OpenOffice.org (parfois abrégé en OOo) désigne à la fois un logiciel libre de bureautique, une communauté de développeurs, et le site internet hébergeant l'ensemble du projet. Le but énoncé est « de créer, en...).org et des projets OpenSolaris (OpenSolaris est un projet de système d'exploitation libre commandité par Sun Microsystems. Il est initialement basé sur un morceau du code source de Solaris dont il...), basés sur leurs produits logiciels dont le code source était préalablement fermé, StarOffice (StarOffice est une suite bureautique commerciale, multiplates-formes (Windows, GNU/Linux, Solaris) éditée par Sun Microsystems et basée, à partir de la version 6, sur le...) et Solaris.

Page générée en 0.115 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique