Mer du Japon
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Mer du Japon/Mer de l'Est
??? (japonais)
???? (coréen du Nord)
?? (coréen du Sud)
????????? ????? (russe)
Caractéristiques
Superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface »...) 978 000 km²
Profondeur
 - Maximale
 - Moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des...)

3 742 m
1 752 m
Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη"...)
Localisation Océan Pacifique (L'océan Pacifique, qui s'étend sur une surface de 180 000 000 km², est l'océan le plus vaste du globe terrestre. Il comprend entièrement l'Océanie et quelques autres îles et archipels qui...) ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).)

La mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) du Japon, appelée également par mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) de l'Est (voir la section Appellation ) est une mer située à l'ouest de l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence renouvelée par des courants...) Pacifique, entourée à l'est par les îles japonaises de Hokkaid?, Honsh? et Ky?sh?, à l'ouest par la péninsule coréenne, et au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) par la Russie et les îles Sakhaline.

Description

La mer est reliée à d'autres mers par six détroits peu profonds :

  • le détroit (Dans la politique européenne, les « Détroits » (substantivés, sans plus de précisions) désignent la longue passe entre la mer Méditerranée et la mer...) de Tartary (ou détroit de Mamiya) entre le continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au...) asiatique et les îles Sakhaline, la relie à la mer d'Okhotsk ;
  • le détroit de La Pérouse (ou détroit du Soya) entre les îles de Sakhaline et Hokkaid?, la relie à la mer d'Okhotsk ;
  • le détroit de Tsugaru entre les îles du Hokkaid? et Honsh?, la relie à l'océan Pacifique ;
  • le détroit de Kanmon entre les îles de Honsh? et Ky?sh?, la relie à l'océan Pacifique ;
  • le détroit de Tsushima entre les îles de Ky?sh? et Tsushima, la relie à l'océan Pacifique ;
  • et le détroit de Corée entre Tsushima et la péninsule coréenne, la relie à la mer de Chine orientale.

Le point (Graphie) le plus profond est de 3 742 mètres au-dessous de niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport à un niveau de référence adéquat.), la profondeur moyenne est de 1 752 mètres. La superficie de la mer est d'environ 978 000 km². La mer a trois bassins principaux : le bassin de Yamato se situe dans le sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) de la mer du Japon/mer de l'Est ; le bassin du Japon dans le nord ; le bassin de Tsushima dans le sud-ouest (Le sud-ouest est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et ouest. Le sud-ouest est opposé au nord-est.). Le bassin du Japon est la région la plus profonde de la mer, alors que les eaux les moins profondes peuvent être trouvées dans le bassin de Tsushima.

Sur les rivages orientaux, les plateaux continentaux de la mer sont larges, mais sur les rivages occidentaux, en particulier le long de la côte coréenne, ils sont étroits, faisant en moyenne 30 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans...). L'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) chaude de la mer contribue au climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps...) doux du Japon.

Le nord et le sud-est de la mer sont des secteurs de pêche riches. L'importance de la pêche en mer est bien illustré par les réclamations mutuelles sur Dokdo (les Rochers de Liancourt) par le Japon et la Corée du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). La mer est également importante pour ses dépôts de minerai, en particulier le sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites particules provenant de la désagrégation d'autres roches dont la dimension est comprise entre 0,063 et 2 mm.) de magnétite. On y trouve également du gaz naturel (Le gaz naturel est un combustible fossile, il s'agit d'un mélange d'hydrocarbures présent naturellement dans des roches poreuses sous forme gazeuse.) et quelques gisements de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie...). Depuis la croissance des économies de l'Est asiatique, la mer du Japon/mer de l'Est est une voie commerciale importante.

Appellation

En Corée du Sud, cette mer est nommée la " mer de l'Est " (??; ??, Donghae) et en Corée du Nord, la " mer orientale de Corée " (????; ????, Chos?n Tonghae). Dans les autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...), elle se nomme la " mer du Japon ". En japonais, Nihonkai (???), en chinois Rìb?nh?i (???) et en russe Iaponskoié morié (????????? ?????). Bien que cette appellation soit contestée par les deux Corées, la " mer du Japon " est le nom officiel retenu par l'Organisation Hydrographique Internationale en 1928. De leur coté, les Coréens n’ont jamais accepté la nomination de la mer du Japon parce que la décision de la Conférence de Monaco était déloyale pour leur pays qui était exclu par force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) et qui n’a donc pas pu y assister ni présenter son avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait un monoplace...) comme elle était sous la colonisation japonaise à cette époque-là. C’est la raison pour laquelle la Corée a fait des efforts sans cesse pour restaurer le nom approprié de la zone maritime en question depuis sa libération en 1945.

Au cours des siècles, elle s'est appelée indistinctement " mer de l'Est ", " mer de Corée ", " mer du Japon " et " mer Orientale ". À partir du XIXe siècle l'appellation " mer du Japon " est devenue prédominante sur les cartes géographiques. Maintenant les Nations Unies adopte officiellement seulement la " mer du Japon ".

Page générée en 0.155 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique