Moteur de Citroën 2CV
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Vue générale d'un moteur de 2CV (modèle 1974)
Vue générale d'un moteur de 2CV (modèle 1974)

Ce moteur dont ont disposé les 2cv et l'ensemble des véhicules dérivés est un flat twin refroidi par air. Particulièrement robuste et fiable, il n'a pas pu être remis aux normes antipollution, et a disparu avec les dernières 2cv en 1990. Près de dix millions de voitures ont été tractées par ce petit moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]).

Choix de conception

Lorsque le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution,...) d'une voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est...) pour tous a été lancé, vers les années 1930, le choix d'un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue...) devait être en accord avec la philosophie de l'ensemble : simple, robuste, fiable, économique.

La décision d'adopter une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) administrative de 2CV est une contrainte sévère sur la conception : d'entrée elle limite la cylindrée (La cylindrée est le volume balayé par le déplacement d'une pièce mobile dans une chambre hermétiquement close pour un mouvement unitaire. Ce concept est utilisé pour les pompes et tous les moteurs utilisant un fluide.) à moins de 500 cm³, ce qui limite le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de cylindres à 2, en raison des frottements.

L'utilisation par tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) et toute condition climatique interdit le refroidissement par eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) (pour le froid) qui, de plus, consomme de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.). Le refroidissement par air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions...) est, de plus, moins coûteux à la réalisation et à l'entretien. Dans ce cas, l'efficacité du refroidissement est meilleure si les cylindres sont séparés, en l'occurence opposés.

Enfin l'équilibrage de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) est simplifié pour des pistons en opposition, et l'habitude des moteurs à axe longitudinal plaçait naturellement les cylindres face au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il est essentiel à...), et l'ensemble très compact est d'un poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la...) très satisfaisant.

Au début du projet, les premiers prototypes de la TPV en essai sur les pistes du centre de la La Ferté-Vidame , étaient mus par des moteurs empruntés à des motocyclettes. Ce choix temporaire a certainement influencé les ingénieurs de Citroën (Citroën est un constructeur automobile français fondé en 1919 par André Citroën.), en particulier Walter Becchia qui a dressé les plans du moteur définitif fortement inspiré de sa propre moto BMW (Bayerische Motoren Werke AG Bayerische Motoren Werke Aktiengesellschaft.ogg  ou BMW (en français : manufacture bavaroise de moteurs) est une...) R12.

Les premières 2cv sortent en 1949 avec un moteur de 375 cm³, développant 9ch. L'auto ne va pas vite (65 km/h) mais rencontre le succès populaire attendu. La puissance sera progressivement augmentée, soit en modifiant le taux de compression (Le taux de compression est une mesure de la performance d'un algorithme de compression de données informatiques. Il est généralement exprimé en pourcentage, et noté τ. Deux...), soit la cylindrée, ou encore la carburation.

Avec une cylindrée à 602 cm³, la puissance administrative passe à 3CV, 3CV étant alors le nom adopté par le public pour l'Ami6, première à en être équipée. Toutefois, même avec ce moteur, la 2CV gardera, y compris officellement, son nom d'origine. La dernière évolution de ce moteur concernera les Visa qui afficheront 4CV avec un moteur de 652 cm³.

Dans la même lignée, le moteur de 848 cm³, appelé tigre dans sa version la plus puissante, équipant les Panhard (Panhard fut un constructeur français dont l'activité « automobile » a été arrêtée en 1967 après sa reprise par Citroën. Il reste aujourd'hui constructeur de véhicules militaires.) PL 17, était apprécié des bricoleurs amateurs qui, dans les années 1960, l'adaptaient sur les 2CV.

Associé par deux sur le papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est considéré comme un matériau de base...) mais jamais réalisé en série, il donne la base de raisonnement des moteurs à 4 cylindres sortis des fonderies pour les Panhard AML 60 (L’automitrailleuse légère (AML) fabriquée par la firme Panhard équipa l’armée de Terre française au cours des années 1960. Elle était proposée avec un mortier (AML 60) ou un canon (AML 90). La France les...), et le moteur des GS à ACT lui .

Description

  • 2 cylindres à plat, 2 soupapes en tête par cylindre (Un cylindre est une surface dans l'espace définie par une droite (d), appelée génératrice, passant par un point variable décrivant une courbe plane fermée (c), appelée...)
  • refroidissement direct par air pulsé (Voir chauffage à air pulsé), avec ailettes sur cylindre, et radiateur d'huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à l'état liquide à température ambiante et qui ne se mélangent pas à l'eau, mais, est cependant plus légère que l'eau.).
  • vilebrequin fretté, embiellage indémontable.
  • distribution par engrenage et tiges de culbuteurs
  • allumage (Pour s'enflammer, le mélange air-essence, un gaz contenu dans le cylindre doit subir une élévation de température permettant de porter une partie de sa masse au-dessus de sa température d'inflammation...) des cylindres à chaque tour par bobine et rupteur (Le rupteur (jadis nommé vis platinées) est un élément de l'allumage du moteur à explosion, qui coupe périodiquement le courant primaire de la bobine d'induction afin de...), cycle à 4 temps, les cylindres étant décalés d'un demi-cycle.
  • Alimentation par carburateur (Le carburateur est un organe du moteur à combustion interne essence ou ethanol et aussi des chaudières à carburants liquides. Cet organe permet de...)
  • Pas de joint de culasse
  • Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de...) 55 kg à 66 kg.

Évolution

  • cylindrée: 375 cm³, 425 cm³, 435 cm³, 602 cm³
  • puissance: (9 ch) (12 puis 18 ch) (24 ch) (32 puis 35 ch)
  • dynamo (Abréviation de dynamoélectrique, dynamo désigne une machine à courant continu fonctionnant en générateur électrique. Elle a été inventée en...) et alternateur.
  • fonctionnement à l'essence sans plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.) (à partir de 1987)

Utilisation des moteurs

Cylindrée 375 cm³ 425 cm³ 425 cm³ 435 cm³ 602 cm³ 602 cm³ 602 cm³ 602 cm³ 652 cm³
Puissance Fiscale 2cv 2cv 2cv 2cv 3cv 3cv 3cv 3cv 4cv
Référence A A53 A79 A79/1 M4 M28/1 M28 AM2A
Alésage x course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) (en mm) 62 x 62 66 x 62 66 x 62 68,5 x 59 74 x 70 74 x 70 74 x 70 74 x 70 77 x 70
Rapport volumétrique 6,2 6,25 7,5 8,5 7,75 8,5 9 9
Puissance maximale 9 CV DIN 12 CV DIN 21 CV DIN 26 CV DIN 25,5 CV DIN 28 CV DIN 33 CV DIN 33 CV DIN 40 CV DIN
régime Pmax 3500 tr/min 4000 tr/min 5450 tr/min 6750 tr/min 4750 tr/min 5000 tr/min 5750 tr/min 5750 tr/min 0000 tr/min
Masse kg kg kg kg 66 kg 66 kg 66 kg 66 kg kg
Carburateur Solex (La société de mécanique Solex a été créée vers 1905 par Maurice Goudard et Marcel Mennesson, tous les deux centraliens. Elle est connue...) 22 Z

ACI (inversé)

Solex 26

BCI

Solex 32

PICS

Solex 34

PICS

Solex 30

PBI

Solex 40

PICS

Solex 26-35

SCIC ou CSIC

Solex 26-35

SCIC ou CSIC

Années 1949- 1954 1967 -->1979 1961 1968 1968- 1988-90 19??
Véhicules concernés 2cv: A 2cv : AZ,AZU Dyane4: AYA 2cv4: AZA2

Dyane4: AYA2

Ami6 2CVAZAM6 2cv: AKB;AZKA

Dyane6: AYA3

Ami: AM2;AM3 LN 2cv Mehari Acadiane Visa LNA

Variations

  • Moteur de GS (4 cylindres)
  • Moteur de Visa et LNA (652 cm³)
  • Montage sur les motos MF
Page générée en 0.009 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique