Emma Mærsk
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Emma Mærsk
À Aarhus en septembre 2006À Aarhus en septembre 2006
Noms : Lindø n° 203
Emma Mærsk (12 août 2006)
Type : porte-conteneurs ()
Histoire
Quille posée : 20 janvier 2006
Lancement : 18 mai 2006
Voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au...) inaugural : 8 septembre 2006
Statut : En service
Caractéristiques techniques
Longueur : 397 m (hors-tout)
376 m (flottaison)
Maître-bau : 56 m
Tirant d'eau : 16 m
Déplacement : 218 788 tonnes
Port en lourd : 156 907 tpl
Capacité : 11 000 EVP
Tonnage : 170 794 (brut), 55 396 (net)
Propulsion : Wärtsilä/Sulzer 14RT-flex96C 14 cylindres, 1 hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.), 102 rpm
Puissance : 88 000 kW
Vitesse : 26,3 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage : 13 personnes
Chantier : Lindø (Odense Steel Shipyard)
Armateur : A.P. Møller-Mærsk
Affréteur : A.P. Møller-Mærsk
Pavillon : Danemark
Indicatif : OYGR2
no IMO : 9321483

L'Emma Mærsk (L'Emma Mærsk est un porte-conteneurs construit en 2006 et affrété par A.P. Møller-Mærsk. En 2006, il s'agit du plus grand porte-conteneurs existant, tant en terme de tonnage que de longueur ou de capacité de transport de...) est un porte-conteneurs construit en 2006 et affrété par A.P. Møller-Mærsk. En 2006, il s'agit du plus grand porte-conteneurs existant, tant en terme de tonnage que de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de...) ou de capacité de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le...) de conteneurs[1] ; il a succédé au Cosco Guangzhou à ce titre. Il est en service sur la ligne Europe-Asie[2]. Puisque le seul autre navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de sécurité de navigation...) plus long, le pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides, les navires ont d'autres appellations : les...) Knock Nevis est utilisé comme station de stockage flottante, le Emma Mærsk est également le plus long navire en activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.).

Histoire

Le contrat de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) a été signé le 7 janvier 2004[3], la première tôle a été découpée le 5 juillet 2005, puis la quille a été posée le 20 janvier 2006 au nouveau chantier Lindø du Odense Steel Shipyard. Lancé le 18 mai 2006, il est baptisé le 12 août 2006 à Odense, au Danemark ; il est le neuvième navire de la compagnie à porter ce nom. Celui-ci vient de Emma Mc-Kinney Mølle, femme de Mærsk Mc-Kinney Møller, décédée en décembre 2005. Il a pour port d'attache Taarbæk au Danemark[4] ; sa construction a coûté plus de 145 millions de dollars américains.

Son voyage inaugural a commencé le 8 septembre 2006 de Århus, avec escales aux ports de Gothenburg, Bremerhaven, Rotterdam, Algeciras, le canal de Suez, et arrivée à Singapour le 1er octobre 2006. Il en est parti le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent...) suivant pour Yantian, Kobe, Nagoya (Nagoya (????; -shi) est la quatrième plus grande et la troisième plus prospère des villes du Japon. Situé sur la côte Pacifique dans la région du Chubu, au centre d'Honshu, c'est la capitale de la préfecture d'Aichi. Et...), et Yokohama. Le voyage retour a compris les escales de Yantian, Hong Kong (Devise nationale : Sapientia et Virtus), Tanjung Pelepas, le canal de Suez, Felixstowe, Rotterdam, Bremerhaven, Gothenburg et enfin Århus le 11 novembre.

Équipement

Muni d'un moteur Diesel (Fruit des travaux menés par l'ingénieur allemand Rudolf Diesel entre 1893 et 1897, le moteur Diesel est un moteur à combustion interne dont l'allumage n'est pas commandé mais...) lent Sulzer du type TR Flex (Flex peut désigner :) 96-C de 14 cylindres en ligne développant 80 000 kW et tournant à 102 tours par minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute...). Il possède en outre deux moteurs électriques booster qui portent la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) totale de ligne d'arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres acquièrent une structure...) à près de 120 000 CV ; ces moteurs booster sont alimentés par 5 alternateurs au Diesel (20 000 kW au total) et un groupe turbo générateur de 8500 kW tirant l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) d'une chaudière (Une chaudière est un appareil (voire une installation industrielle, selon sa puissance), permettant de transférer en continu de l'énergie...) de récupération (chaudière utilisant la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) des gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz...) d'échappement avant leur évacuation à l'atmosphère).

Le navire utilise également deux propulseurs d'étrave (L'étrave est la pièce saillante de la coque d'un navire qui prolonge la quille vers l'avant. Plus généralement, l'avant, le nez, d'un bateau. La proue, terme...) et deux propulseurs de queue fournissant chacun une poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de...) de 25 tonnes, pour les manœuvres de port. Le roulis est limité par deux stabilisateurs actifs de chaque côté. Ses deux ancres pèsent 29 tonnes chacune.

Le navire à quai
Le navire à quai

Capacité

Avec des calculs normaux, sa capacité est bien plus grande que celle annoncée : de 13 500[5] à 14 500 EVP[6]. La différence vient du fait que Mærsk calcule la capacité de ses navires avec le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de conteneurs transportés si ceux-ci contiennent un poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale...) fixe de 14 tonnes chacun ; pour le Emma Mærsk, on trouve ainsi 11 000 EVP[7]. Les autres compagnies calculent en utilisant le nombre maximum de conteneurs pouvant être chargés dans le navire, indépendamment de leur poids, ce qui donne toujours un chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) plus élevé.

Le Emma Mærsk peut également transporter 1 000 conteneurs réfrigérés de 40 pieds.

Divers

Manœuvré par 13 personnes, il est commandé en 2006 par Henrik Solmer, et le chef mécanicien est Michael Thomassen Sort.

Le nom de Emma Mærsk avait déjà été donné à d'autres navires du même groupe, dont un pétrolier de 160 000 tonnes de 1995, racheté en 2004 par Wallem et renommé Universal Peace ; un autre Emma Mærsk est un pétrolier-chimiquier de 1985, transportant 50 000 tonnes, et navigant depuis 2003 sous le nom de Fair Voyager, armé par Fairdeal Group Management[8]

Comparaison de quelques-uns des plus grands navires.
Comparaison de quelques-uns des plus grands navires.

Notes

Les plus grands navires
  • Knock Nevis (FSO)
  • Pierre Guillaumat (pétrolier)
    Batillus, Bellamya, Prairial
  • Esso Atlantic (pétrolier)
  • Emma Mærsk (porte-conteneurs)
  • TI Oceania (pétrolier)
  • [...]
  • Queen Mary 2 (transatlantique)
  • Berge Stahl (vraquier)
  • Freedom of the Seas (paquebot)
  • USS Enterprise (porte-avions)
  1. (Mer et Marine)
  2. Navires et marine marchande (Le terme marine marchande désigne tout ce qui fait l'objet, ou qui est en rapport, avec le transport maritime de marchandises ou de personnes. Le commerce mondial s'effectue à près...) N°29
  3. D'après l'American Bureau of Shipping.
  4.  [pdf](en)Site de la compagnie
  5. (en)Big, bigger, biggest, Alexander Bakker, port of Rotterdam, 12 septembre 2006.
  6. “Emma Mærsk”– the world’s largest, Bent Mikkelsen, The Scandinavian Shipping Gazette, 29 août 2006.
  7. Giant Christmas goods ship docks, BBC News (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin des années 1980 n'a pas connu de...), 5 novembre 2006.
  8. Fiche du Fair Voyager.
Page générée en 0.081 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique