Network File System
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Pile de protocoles
Application
Présentation
Session
Transport
Réseau
Liaison de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.)
Physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...)
Modèle OSI

Network File System (Network File System (NFS), signifiant en français « Système de fichiers en réseau », est un protocole développé par Sun Microsystems qui...) (NFS), signifiant en français " Système de fichiers en réseau ", est un protocole développé par Sun Microsystems (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) qui permet à un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un...) d'accéder à des fichiers via un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...).

Ce système de fichiers en réseau permet de partager des données principalement entre systèmes UNIX. Des implémentations existent pour Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus,...) ou Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement...).

NFS est compatible avec IPv6 (IPv6 (Internet Protocol version 6) est un protocole réseau sans connexion de la couche 3 du modèle OSI.) sur la plupart des systèmes.[1]

NFS versions 1,2,3

Les versions 1 et 2 sont non sécurisées, prévues pour fonctionner sur UDP.

La version 3 est étendue pour prendre en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui...) TCP.

À ce stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement...) la gestion de la sécurité reste élémentaire et souffre d'importantes lacunes. Le système est sans état (stateless) et ne permet pas la reprise sur incidents.

NFSv4

Inspirée de AFS la version 4 du protocole marque une rupture totale avec les versions précédentes. L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) du protocole est repensé, et les codes sont réécrits. Il s'agit d'un système de fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des patients d'un médecin, fichier des...) objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et...).

Imaginée pour répondre aux besoins d'internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le...), NFSv4 intègre :

  • Une gestion totale de la sécurité :
    • négociation (La négociation est la recherche d'un accord, centrée sur des intérêts matériels ou des enjeux quantifiables entre deux ou plusieurs interlocuteurs (on ne négocie pas avec soi-même, on...) du niveau de sécurité entre le client (Le mot client a plusieurs acceptations :) et le serveur
    • sécurisation simple, support de kerberos5, certificats SPKM et LIPKEY
    • Chiffrement (En cryptographie, le chiffrement (parfois appelé à tort cryptage) est le procédé grâce auquel on peut rendre la compréhension d'un document impossible à toute personne qui n'a pas la clé de (dé)chiffrement.) des communications possible (kerberos 5p par exemple)
  • Support accru de la montée en charge :
    • Réduction du trafic par groupement de requêtes (compound)
    • Délégation (le client gère le fichier en local)
  • Systèmes de maintenances simplifiés :
    • Migration : le serveur NFS est migré de la machine A vers la machine B de manière transparente pour le client
    • Réplication : le serveur A est répliqué sur la machine B
  • Reprise sur incidents
    • La gestion de la reprise sur incident est intégrée du côté client et du côté serveur.
  • Compatibilité :
    • NFSv4 supporte Unix et maintenant MS-Windows
  • Support de plusieurs protocoles de transports (TCP, RDMA)

Cependant ces améliorations de NFSv4 rendent NFSv4 incompatible avec NFSv3. Notamment, la reprise sur incident et la délégation impliquent que NFSv4 soit un serveur à état (statefull), non compatible avec les précédentes versions. De plus, NFSv4 n'est pas prévue pour supporter UDP.

Pour toutes ces raisons il est hautement préférable d'utiliser NFSv4 plutôt que NFSv3, dans la mesure où une migration totale est possible.

NFSv4.1

La version 4.1 de NFS est à l'état de RFC[2]. Cette version issue de NFSv4 est inspirée de pNFS et de LUSTRE, ainsi que des protocoles internet tels que Http. Elle tire parti de la conception objet du protocole. La notion de géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace de dimension 3 (géométrie euclidienne) et, depuis le XVIIIe siècle, les figures d'autres types...) de fichier et celle de segments sont désormais abstraites : ils peuvent être parallélisés ou utiliser des chemins multiples vers les données. L'utilisation de fichier essentiellement creux est optimisée. Le transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) de données est également abstrait, et est maintenant indépendant non seulement de TCP mais aussi de IP. La notion de session fait son apparition.

  • Délégation par répertoires
  • Sessions : la session d'un utilisateur peut être interrompue et rétablie.
    • Simplification du support du failover.
    • Abstraction ( En philosophie, l'abstraction désigne à la fois une opération qui consiste a isoler par la pensée une ou plusieurs qualités d'un objet concret pour en former une représentation intellectuelle, et le produit de cette...) des protocoles de transports, indépendance de IP et de TCP.
  • Abstraction de la géométrie de fichiers :
    • Parallélisation des accès aux fichiers (Stripping )

Bien que les RFC de la versions 4.1 ne soient pas stabilisés, l'implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) du protocole a déjà débuté sur la plupart des solutions Unix.

Page générée en 0.166 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique