Programme spatial de la Russie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le programme spatial de la Russie a été durant de nombreuses années principalement axé sur les stations spatiales en orbite terrestre.

Histoire

C'est à la fin de la Seconde Guerre mondiale et la récupération du programme de missiles allemands V2 que l'Union soviétique s'intéresse à l'espace.

Durant plusieurs années, l'Union soviétique sera le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...) le plus avant-gardiste de la conquête spatiale, avec l'envoi dans l'espace :

  • du premier objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui...) artificiel : Spoutnik 1 (Spoutnik 1 (??????? 1, litéralement « compagnon » en russe, soit un "satellite") fut le premier satellite artificiel. Il fut lancé le 4 octobre 1957 à 19h28 UTC par l'URSS, avec les...), lancé le 4 octobre 1957)
  • du premier être vivant : la chienne Laïka (Laïka (du russe : Лайка, « petit aboyeur ») est une chienne du programme spatial soviétique...), le 3
  • de la première sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela...) lunaire : Luna 1, le 4 janvier 1959
  • du premier Homme : Youri Gagarine (Iouri Alexeïevitch Gagarine (en russe ???? ?????????? ???????) (9 mars 1934–27 mars 1968), héros de l'Union soviétique, est un cosmonaute qui, le 12 avril 1961, a marqué...), à bord du Vostok 1 le 12 avril 1961
  • de la première femme : Valentina Terechkova (Valentina Vladimirovna Terechkova (en cyrillique : ????????? ???????????? ?????????), née le 6 mars 1937 à Maslennikovo, dans la région de Yaroslavl (Union soviétique) est la première femme cosmonaute de...), le 16
  • du premier équipage de deux membres : Voskhod 1, le 12 octobre 1964

Ils établissent également le record du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le...) en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) (qu'ils détiennent toujours), effectuent la première sortie extravéhiculaire (Une sortie extravéhiculaire, ou activité extravéhiculaire, abrégée EVA (Extra-vehicular activity) est une activité réalisée dans l'espace – à l'extérieur d'un véhicule spatial...), le premier ammarage de deux vaisseaux.

Durant quelques années, les États-Unis et l'Union soviétique vont mener une course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) à l'espace, qui va se terminer avec la réussite du Programme Apollo (Le programme Apollo est le programme spatial de la NASA mené durant la période 1961 – 1975 qui a permis aux États-Unis d'envoyer pour la première fois des hommes sur la Lune. Il fut...) en 1969 qui voit l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction,...) marcher sur la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de la Lune est...).

A partir de cette date, la Russie et les États-Unis vont se contenter d'envoyer des hommes en orbite terrestre (Une orbite terrestre est une orbite située autour de la Terre. La Lune, le seul satellite naturel de la Terre, est située sur une orbite terrestre. Les satellites artificiels sont placés en orbite terrestre et les...), pour des problèmes de coûts et poursuivre l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) spatiale à travers l'envoi de sondes spatiales automatisées.

Dans les années 1970, les soviétiques vont travailler sur un programme de Navette spatiale (Une navette spatiale, dans le domaine de l’astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la desserte des stations spatiales en orbite basse mais pouvant aussi assurer...), Bourane, que certains considèrent comme la copie conforme de la version américaine. Pourtant il n'en est rien, Bourane est plus évolué que sa sœur, mais suite à des problèmes de financement, le programme est arrêté vers la fin des années 1980.

Depuis quelques années, la Russie développe un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) qui doit remplacer Soyouz (Soyouz (du russe Союз, Union) désigne une famille de vaisseaux spatiaux habités soviétiques , puis russes après l'éclatement de...), Kliper (Kliper était un projet de future navette spatiale russe, initialement prévue pour remplacer les Soyouz. Après le retrait des navettes spatiales des États-Unis en 2010, les...). Ce dernier est en cours de développement en coopération avec notamment l'Union européenne.

Les programmes

  • GIRD
  • Intercosmos (Intercosmos est le nom d'un programme spatial soviétique visant à promouvoir la coopération internationale dans le domaine spatiale à des fins pacifiques....)
  • Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse, occupé en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique...) (ISS)
  • Mir
  • Saliout (Saliout (du russe ?????, salut ou feu d'artifices) est le nom d'une série de stations spatiales soviétique. Le programme était composé de huit stations, qui furent mises sur orbite durant les années 1970...), les vaisseaux Soyouz, et le cargo Progress (Le Progress est un véhicule spatial développé en 1978 dans le cadre du programme spatial soviétique et qui est depuis, utilisé pour ravitailler les stations...)
  • Spoutnik (Tiré du mot russe ??????K (« compagnon de route » ou « satellite »), le terme Spoutnik désigne une série de satellites lancés par URSS au tout début de la conquête de l'espace.)
  • Programme Luna (Le programme Luna est une série de missions spatiales inhabitées envoyées vers la Lune par l’Union soviétique entre 1959 et 1976. Vingt quatre sondes spatiales firent officiellement partie de...)
  • Programme Lunokhod (Les Lunokhod 1 et 2 sont les deux premiers robots roulants envoyés sur la lune par l'Union soviétique dans les années 1970.)
  • Programme Venera (Le programme Venera (russe: ??????;) a été développé par l'URSS pour étudier Vénus. Comme ce fut le cas avec d'autres sondes spatiales soviétiques...)
  • Programme Mars (Le programme Mars est une série de missions de sondes spatiales soviétique datant du début des années 1970 et ayant pour objectif la planète Mars.)
  • Programme Voskhod (Le programme Voskhod est le programme spatial de l'Union soviétique intermédiaire qui a suivi le programme Vostok et qui a précédé les Soyouz.)
  • Programme Vostok (Le programme Vostok (du russe ??????, signifiant « est ») était un projet spatial soviétique destiné à envoyer des humains dans l'espace, ce qu'il réussit avec Vostok 1 dans...)
  • Programme Zond
Page générée en 0.064 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique