Almageste
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Ptolémée
Ptolémée

L'Almageste (qui est l'arabisation du grec ancien megistos (byblos) signifiant grand (livre)) est une œuvre de Claude Ptolémée datant du IIe siècle et étant la somme des connaissances les plus avancées de son époque en mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et...) et en astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques...).

Histoire

Les premières traductions en arabe datent du IXe siècle. À cette époque, cet ouvrage était perdu en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...) où on en avait quelques vagues souvenirs dans les cercles astrologiques. En conséquence, l'Europe occidentale redécouvrit Ptolémée à partir des traductions des versions arabes.

Au XIIe siècle, vit le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) une version en espagnol qui sera plus tard traduite en latin sous le patronage (Le Patronage est un ensemble d'initiatives associatrices destinés à protéger et à venir au secours des pauvres, à l'origine placé sous la protection d'un saint patron. Par...) de l'empereur Frédéric II.

Une autre version, en latin cette fois-ci et provenant directement de l'arabe, a été réalisée par Gérard de Crémone à partir d'un texte provenant de Tolède, en Espagne. Il fut incapable de traduire de nombreux termes techniques - il retint même le nom arabe Abrachir pour Hipparque.

Au XVe siècle, une version grecque est apparue en Europe occidentale et Johannes Müller, mieux connu sous le nom de Regiomontanus, en fit une version abrégée en latin à l'instigation du cardinal Johannes Bessarion. Au même moment, une traduction complète était faite par Georges de Trébizonde. Cette version incluait un commentaire aussi long que l'original.

Le travail de traduction, sous le patronage du pape Nicolas V, était destiné à supplanter l'ancienne traduction. Le nouveau manuscrit était une grande amélioration mais le commentaire fut beaucoup moins apprécié et fortement critiqué. La pape refusa de dédicacer l'ouvrage et la version de Régiomontanus prédomina durant le siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge du...) qui suivit et encore par après.

Des commentaires sur l'Almageste (L'Almageste (qui est l'arabisation du grec ancien megistos (byblos) signifiant grand (livre)) est une œuvre de Claude Ptolémée datant du IIe siècle et étant la somme des...) furent écrits par Théon d'Alexandrie (Alexandrie (grec :?λεξ?νδρεια, Copte : Rakot?, Arabe : ??????????, Al-?Iskandariya) est une ville d’Égypte de près...) (complets), Pappus (Pappus d'Alexandrie vécut au IVe siècle après J.C. Il est un des plus important mathématiciens de la Grèce antique, connu pour son ouvrage Synagoge...) (fragments) et Ammonius (perdus).

Contenu

Ptolémée y propose une théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur...) géométrique pour décrire les mouvements des planètes, de la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de la Lune est de...) et du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et composée...) et son modèle restera celui de référence pendant de nombreux siècles dans les mondes occidentaux et arabes. L'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) y est conçu comme géocentrique, ce qui a injustement livré l'ouvrage à l'oubli à partir de la Renaissance quand, à la suite de Copernic, Kepler et Galilée (Galilée ou Galileo Galilei (né à Pise le 15 février 1564 et mort à Arcetri près de Florence, le 8 janvier 1642) est un physicien et astronome italien du XVIIe siècle, célèbre pour avoir jeté les fondements des sciences mécaniques...) ont conçu le modèle héliocentrique. Ptolémée était cependant l'un des plus brillants esprits de son temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).

L'Almageste contient également un catalogue d'étoiles.

Page générée en 0.148 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique