Exxon Mobil
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
[1]
Forme juridique : société publique côtée en bourse (NYSE Euronext : XOM)
Création : 1999 (fusion[2])
Dates clés : 1882: Standard Oil (La Standard Oil était une société de raffinage et de distribution de pétrole fondée par John D. Rockefeller (1839-1937) et ses associés en 1863....) Trust

1911: dissolution par la cour suprême (Standard Oil of New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule 8 143 200 habitants....) et Standard Oil of New Jersey)

1966: Mobil (Mobil a été une importante compagnie pétrolière américaine qui a fusionné en 1999 avec Exxon Co pour former le n°1 mondial du secteur ExxonMobil. Aujourd'hui...) Oil Corp

1972: Exxon Corporation

Siège social : Irving (Texas)
Personnes-clés : M. Rex W. Tillerson (PDG et CEO), M. Donald D. Humphreys (vice président, directeur financier (Le directeur financier ou directeur administratif et financier (DAF) d'une entreprise ou d'une institution supervise la gestion financière de cet organisme. Il est chargé...), membre du comité de financement), M. Mark W. Albers (Vice Président)
Actionnaires : Barclays Global Investors, State Street Global Advisors, Vanguard Group, Fidelity Management and Research, JP Morgan Chase (CHASE, acronyme anglais de CHilean Automatic Supernova sEarch est un programme de recherche de supernovae visibles depuis les observatoires astronomiques de l'hémisphère sud. Entamé en 2007, il a...) & Company, Axa, Mellon Financial Corporation, Capital Research and Management Company, Wellington Management Company.
Secteurs d’activité : raffinage et distribution d'hydrocarbures (81,7% du CA), pétrochimie (La pétrochimie est la science qui s'intéresse à l'utilisation des composés chimiques de base issus du pétrole pour fabriquer...) (9,3%), exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) et production d'hydrocarbures (9%).[3]
Filiales : Esso SAS (82,89 %)
Effectif : 106'400
Capitalisation : $474,032 milliards USD
Fonds propres : $113,844 milliards USD
Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d’affaires : $377,735 milliards USD (2006)
Bénéfice net : $39,500 milliards USD (2006)
Site Web : http://www.exxonmobil (ExxonMobil Corporation (NYSE : XOM) est une société pétrolière et gazière américaine, dirigée par Rex Tillerson et...).com

Exxon Mobil (Exxon Mobil ou ExxonMobil (nommée Esso au Canada, en France, en Suisse, en Belgique et en Afrique) qui siège à Irving dans la banlieue de Dallas, est une...) ou ExxonMobil (nommée Esso au Canada, en France, en Suisse, en Belgique et en Afrique) qui siège à Irving dans la banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en est administrativement distinct.) de Dallas (Pour le feuilleton, voir Dallas (feuilleton télévisé).), est une société pétrolière et gazière états-unienne. Elle résulte de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une...) le 30 novembre 1999 d'Exxon Corporation et de Mobil Oil Corporation (respectivement numéros 2 et 3 mondiaux à l'époque derrière Shell). Elle est ainsi devenue l'entreprise la plus riche du monde (Le mot monde peut désigner :): son chiffre d'affaire est équivalent au PIB de la Suisse et est ainsi superieur à celui de 179 des 195 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) reconnus par l'ONU[4]. Exxon Mobil est aussi la plus grosse capitalisation boursière du monde, elle représente environ 2% de la capitalisation du NYSE. Exxon Mobil est donc la plus grosse des "supermajors" pétroliers dont les champs pétroliers et gaziers abritent l'équivalent de près de 22,4 milliards de barils[5] ce qui constitue les réserves prouvées les plus importantes pour une entreprise privée.

Activités

Elle possède 45 raffineries dans 25 pays qui ont une capacité de distillation (La distillation est un procédé de séparation de substances, mélangées sous forme liquide. Elle consiste à porter le mélange à ébullition et à recueillir une fraction légère...) de 6,3 millions de barrils de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de...) par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons...). Elle dispose en outre de 42 000 stations-service dans plus de 100 pays sous les marques Exxon, Esso et Mobil. ExxonMobil est aussi un producteur majeur de produits pétrochimiques.

Implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :)

L'une des raffineries en France se trouve à Port-Jérôme, en bord de La Seine en amont du Pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette...) de Tancarville (Seine-Maritime)

Aux États-unis, la Exxon Mobil Baytown Refinery est la plus grosse de cette compagnie suivi de la Exxon Mobil Baton Rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) Refinery.

Histoire

  • John D. Rockefeller crée la Standard Oil en 1870, qui contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) la moitié de la distribution du pétrole mondial en 1900 et 85 % du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) intérieur des USA en 1904. Profitant de ce monopole sur la distribution, il fait pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) sur les producteurs pour faire baisser le prix de vente.
  • En 1911, l'État fédéral américain condamne la Standard Oil à la dissolution pour violation des lois antitrust.
  • La compagnie résultante fait partie dudit "cartel des sept sœurs" jusque 1959
  • La Standard Oil deviendra Esso, dérivé de ses initiales, puis Exxon. En Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) et au Canada le nom "Esso" reste conservé.

Contre l'attribution du réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans et de l'atmosphère,...)

Exxon a jusque ici réussi, en finançant un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) important de chercheurs pour qu'ils défendent la thèse (Une thèse (du nom grec thesis, se traduisant par « action de poser ») est l'affirmation ou la prise de position d'un locuteur, à l'égard du sujet ou du...) d'un réchauffement naturel du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période...), à limiter les mesures restreignant les usages énergétiques, ainsi que le développement des biocarburants, dans lesquels Exxon n'a pas d'intérêts. Ces actions ne visent pas à nier qu'il y ait un changement climatique, mais à invalider le credo concernant son attribution [6]. À ce titre, Exxon apparaît dans un groupe de pression désigné, par ses détracteurs, sous le nom de Carbon Club.

  • En 2005, le film documentaire Une vérité qui dérange souligne les liens entre Philip A. Cooney, alors qu'il jouait un rôle dans l'administration publique, et Exxon Mobil.
  • En décembre 2006, le quotidien britannique The Independent avance l'estimation de 19 millions de dollars dépensés par Exxon pour financer la désinformation (La désinformation est un processus, utilisable à tous les niveaux dans toutes les sphères de la communication, et qui consiste à présenter :) climatique depuis 1998. Le site ExxonSecrets.org de Greenpeace évoque quant à lui une somme de plus de 12 millions de dollars.
  • Fin janvier 2007, le quotidien britannique The Guardian confirmait cette tendance de lobbying, publiant l'information [7] selon laquelle ExxonMobil, par l'intermédiaire d'un think tank proche de l'administration Bush dont elle assure le financement, a annoncé qu'une enveloppe de 10 000 dollars avait été proposée à un panel (Le panel est un groupe de personnes interrogées régulièrement sur leurs opinions ou leurs attitudes. Les personnes peuvent participer aux enquêtes...) sélectionné de scientifiques afin qu'ils écrivent des articles contredisant les résultats du quatrième rapport du GIEC [8], en cours d'achèvement. Cette annonce parvient au même moment que la publication des résultats d'ExxonMobil pour l'exercice 2006, avec un bénéfice jusqu'alors inégalé de 39,5 milliards de dollars pour cette multinationale, essentiellement dû à la hausse des prix du pétrole observée de 2004 à 2006.

Données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) Financières

Données Financières en millions USD
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2002 2003 2004 2005
Chiffre d'affaires 204 506 237 054 291 252 358 955
Résultat brut d'exploitation 26 038 41 220 51 646 70 181
Résultat net 11 460 21 510 25 330 36 130
Dette 10 748 9 545 8 293 7 991
Source : [9]
Page générée en 0.224 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique