Tupolev Tu-95 Bear
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Tupolev Tu-95 Bear
Rôle Bombardier
Équipage
7
Motorisation
Moteur 4 turbopropulseurs Kouznetsov (Kouznetsov peut désigner :) NK 12 M d'une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) totale de 59 160 ch
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une...)
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 51,10 m
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) 48,50 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 11,78 m
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est...) alaire 310,50 m²
Masses
À vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 90 000 kg
Maximale 188 000 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 870 km/h
0,70 Mach
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 13 500 m
Vitesse ascensionnelle 600 m/min
Distance franchissable 12 550 km
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable...) 11 340 kg de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) offensive
Externe 6 canons NR-23 de 23 mm dans 3 tourelles
Avionique

Il fut appelé Tu-20 par l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un aéronef dans un but particulier....) soviétique et Tu-95 par le constructeur aéronautique (L' industrie aéronautique et spatiale est le secteur économique qui regroupe les activités des secteurs de l'aéronautique et de l'aérospatiale. Ces secteurs sont...) Tupolev (Tupolev (russe : Туполев, prononcé : Toupoliev) est une entreprise russe de défense et de conception aérospatiale. Son nom...).

Conception

Après la création par les États-Unis du Strategic Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...) Command (SAC) en 1946, l'URSS décide de lancer un programme de bombardiers plus modernes et plus performants que ceux dérivés du Tu-4, copie des B-29. Les premières études entamées par le bureau d'étude de Tupolev furent lancées en 1949, le feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur,...) définitif fut donné le 11 juillet 1951. Le premier prototype nommé Modèle 95/I vola pour la première fois le 12 novembre 1952. Il était doté de huit turbopropulseurs Kuznetov 2-TV-F de 6000 ch disposés par paires. Il fut détruit le 11 mai 1953 et remplacé par le modèle 95/II doté de quatre turbines Kuznetov TV-12 de 12000 ch. Ce second prototype effectua son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en...) le 16 février 1955.
Les deux premiers appareils de série furent appelés Tu-95 et volèrent pour la première fois en octobre 1955. L'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) suivante cinq appareils dont le second prototype furent présentés en vol au salon aéronautique (Liste des salons aéronautiques Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget (Juin, tous les deux ans, années impaires) Salon aéronautique de...) de Tuchino. Il reçut le nom de code OTAN "Bear".

Il fut construit jusqu'en 1991 dans l'usine d'aviation de Kouïbychev (Actuellement usine aviation "Aviakor", Samara).

Engagements

Les flottilles équipées de l'appareil furent toujours en alerte au cas où la guerre froide prendrait un nouveau tournant et qu'il faudrait bombarder le bloc de l'Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).). À part cela, il a beaucoup servi dans le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de...) de bombes et de missiles à travers l'URSS. Enfin, le Tu-142 fut un patrouilleur ( Un patrouilleur est un bâtiment de combat (voir patrouilleur (bateau)). Un patrouilleur est un québécisme désignant un agent de police en...) maritime pour surveiller les côtes soviétiques pour la marine soviétique.

Seules l'Inde, l'Ukraine et bien entendu la Russie possèdent des exemplaires de cet appareil. En juillet 2006, seuls 64 exemplaires étaient en service chez cette dernière [1].

Variantes

2 Tu-95 Bear-H russe entre un An-124 et un B-52 de l'USAF sur une base de Louisiane en 1992
2 Tu-95 Bear-H russe entre un An-124 et un B-52 de l'USAF sur une base de Louisiane en 1992

Il existe en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) une vingtaine de versions de cet appareil, dont voici les principales:

  • Bear A (Tu-95/Tu-95M/Tu-95U): ces versions furent les premières à équiper l'armée soviétique et la dernière et un prototype
  • Bear B (Tu-95K/Tu-95KD): version pouvant emporter le missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) AS-3 Kangaroo
  • Bear C (Tu-95KM): modernisation du B principalement au niveau du radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes...)
  • Bear D (Tu-95RT): modernisation du A où le programme d'intelligence électronique prend place
  • Bear E (Tu-95MR): autre amélioration du A, cette version fait de l'appareil un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un...) de reconnaissance ou de surveillance
  • Bear F (Tu-142): version maritime pour la surveillance côtière et la neutralisation des sous-marins, il y a eu de nombreuses sous-versions
  • Bear G (Tu-95K-22): fusionnant des qualités des Bear B et Bear C. Ils ont été modernisé au niveau de l'avionique embarquée et peuvent emporter le missile AS-4 Kitchen. Ils sont encore utilisés par l'armée russe
  • Bear H (Tu-95MS/Tu-95MS6/Tu-95MS16): modernisation du Tu-142 semblable à la version G. Ils peuvent emporter seize missiles AS-15A Kent devant être remplacé par des AS-19 Koala
  • Bear J (Tu-142MR): modernisation de la version F, l'appareil est chargé d'assurer la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) entre le gouvernement et les sous-marins de la flotte.

Il existe d'autres versions qui n'ont pas atteint le stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) de la série.

Autres caractéristiques

Ce bombardier a été utilisé pour le largage d'essai de la plus puissante bombe jamais construite par l'humanité : Tsar Bomba

Notes et références

Page générée en 0.192 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique