Swissmetro
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le Swissmetro est un projet de train à sustentation magnétique souterrain pour la Suisse.

Le concept date des années 1970. Une société, Swissmetro SA, existe depuis 1992 afin de développer le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...). Jusqu'à aujourd'hui environ 50 millions de francs ont été investies dans le projet.

Technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :)

Le futur métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur viaduc...) utilisera la sustentation électromagnétique (Il existe deux concepts fondamentaux permettant de faire léviter un objet.) générée par des électroaimants afin d'annuler tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) effet de frottement (Les frottements sont des interactions qui s'opposent à la persistance d'un mouvement relatif entre deux systèmes en contact.) et sera doublé d'une technique de vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et autres...) afin d'améliorer les effets de l'aérodynamisme (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur leurs effets sur des éléments solides qu’ils environnent. L'aérodynamisme...). Ce qui permet d'atteindre des vitesse (On distingue :) allant jusqu'à 500 km/h.

Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un...)

Un axe est-ouest est prévu pour rallier Genève depuis Saint-Gall ainsi qu'un axe nord-sud qui reliera les villes de Bâle et de Bellinzone. Par exemple Zürich serait atteignable en seulement 15 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain. ...) depuis Bâle.

Une deuxième variante a été proposé en 2005, ou l'axe est-ouest serait privilégié (desservant Lausanne, Bern et Zürich), avec une connexion entre Bâle et Zürich. En effet l'axe nord-sud est amélioré par les nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA) et cet axe est dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) jugé moins prioritaire.

Avancement du projet

L'EPFL a d'ores (ORES, l'Opérateur des Réseaux Gaz & Électricité est le l'opérateur des réseaux de distribution d'électricité et de gaz pour les 8 gestionnaires du secteurs mixte en...) et déjà effectué quelques tests avec des maquettes numériques qui ont atteints des vitesse virtuelles de 600 km/h.

Cependant, malgré les subventions de la Confédération, les chances de voir aboutir le projet dans le sous-sol helvétique sont bien minces et les responsables du projet ont déjà commencé des tractations avec la Chine. Le projet helvétique étant d'autant plus incertain que les autorités suisses ont reproché au projet de transformer la Suisse en une gigantesque ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...), transformant les actuelles cités en sorte de quartiers reliés les uns aux autres par un métro. Un autre projet est en cours d'étude. Il s'agit d'une liaison entre l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces bâtiments et installations...) de Genève et celui de Lyon Saint-Exupéry, baptisé Eurométro et qui permettrait de fusionner les deux aéroports (le temps de parcours est évalué à environ quinze minutes) répondant à la saturation de celui de Genève qui ne dispose pas de terrain pour se développer. Le principal frein (Un frein est un système permettant de ralentir, voire d'immobiliser, les pièces en mouvement d'une machine ou un véhicule en cours de déplacement.) à ce projet est le coût de construction. Pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.), aucuns fonds n'ont été trouvés pour commencer le projet, qui va peut-être être oublié.

Numexia

Le projet Swissmetro (Le Swissmetro est un projet de train à sustentation magnétique souterrain pour la Suisse.) a tout de même des retombées concrètes : Numexia est une entreprise installée au Parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à...) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) de l'EPFL qui exploite le savoir et les technologies développées avec Swissmetro pour les utiliser dans d'autres projets industriels.

Par exemple : une technique pour déplacer d'une manière autonome des containers dans une plateforme portuaire ou aéroportuaires sera présentée mi 2007.

Page générée en 0.099 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique