Grumman F-11 Tiger - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Grumman F-11 Tiger Silhouette d'un avion

Le Grumman F-11 Tiger (Le Grumman F-11 Tiger est un avion de chasse monoplace, embarqué à bord des porte-avions de la marine américaine à la fin des années 1950. Ce fut le...) est un avion de chasse (Un avion de chasse (aussi appelé chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de bombardiers afin de les empêcher d'atteindre leurs cibles,...) monoplace, embarqué à bord des porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des avions de combat. C'est en fait une base aérienne flottante et donc mobile, qui permet de...) de la marine américaine à la fin des années 1950. Ce fut le premier avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...) supersonique (Supersonique signifie « supérieur à la vitesse du son ».) à entrer en service au sein de l'US Navy, où sa carrière opérationnelle réelle a été très courte (4 ans seulement). Il a en fait été surtout utilisé pour l'entraînement, ainsi que par la patrouille acrobatique des Blue Angels (Les Blue Angels sont la patrouille acrobatique de la Marine américaine (Navy Flight Demonstration Squadron). Il s'agit de la première formation acrobatique militaire officielle au monde, créée en 1946. Une des particularités de...).

Conception

Le F-11 Tiger

Le Grumman (La Grumman Aircraft Engineering Corporation, qui se prit ensuite le nom de Grumman Aerospace Corporation est durant le XXe siècle l'une des entreprises produisant le...) F-11 Tiger est issu d'un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) lancé sur fond propres par la société Grumman en 1952. L'idée initiale était de modifier le F-9F Cougar pour lui permettre de dépasser Mach 1, mais les études aboutirent vite à un avion complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à...) différent. En 1953, le projet fut présenté à l'US Navy qui passa commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) de 2 prototypes, désignés XF9F-9 comme s'il s'agissait d'une version du Cougar.

Le premier prototype décolla le 30 juillet 1954 et, bien qu'il ne soit alors équipé que d'un réacteur (Un réacteur peut désigner :) sans post-combustion, il atteignit pratiquement le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) du son. Il fallu attendre quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) pour disposer du réacteur définitif et pour que le second prototype puisse voler à une vitesse (On distingue :) supersonique en palier.

En 1955, l'US Navy redésigna l'avion F-11 Tiger. Les essais depuis un porte-avions commencèrent l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) suivante et entraînèrent un complément de modifications sur la cellule : allongement du nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses nasales, qui constituent le segment supérieur...), augmentation de la capacité des réservoirs, etc. Les premiers avions de série furent néanmoins livrés sans ces modifications, à partir de 1957. Plus de 450 exemplaires avaient été initialement commandés.

Malheureusement, le F-8 Crusader entrait (L'entrait (ou tirant) - terme de charpente - est un élément de la ferme. C'est une pièce de bois horizontale servant à réunir les...) en service au même moment : plus lent d'environ 500 km/h en altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la...), avec une vitesse ascentionnelle et un rayon d'action inférieurs, sans parler de son réacteur moins fiable, le Tiger ne faisait pas le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du...). Le projet fut donc arrêté en 1959 avec seulement 199 appareils livrés, retirés du service opérationnel en 1961. Le Tiger fut néanmoins utilisé comme avion d'entrainement jusqu'en 1967 et, surtout, par la patrouille acrobatique des Blue Angels pendant 12 ans (1957-1969).

Le F-11F Super Tiger

En 1955, Grumman proposa une version F-11F Super Tiger équipée d'un réacteur General Electric (General Electric est un conglomérat américain fondé en 1892 par la fusion d'une partie de Thomson-Houston Electric Company et de Edison...) J79 nettement plus puissant entrainant des modifications aérodynamiques. Un premier prototype fit son vol inaugural le 26 mai 1956 et, après d'autres modifications, dépassa Mach 2 à près de 25 000 mètres un an plus tard. L'avion fut néanmoins jugé trop lourd pour ses porte-avions par l'US Navy. Grumman proposa alors le F-11F à l'export, mais ne décrocha aucun marché car le F-104 Starfighter (Le Lockheed F-104 Starfighter est un chasseur à réaction américain qui a été construit à plus de 2500 exemplaires à partir de 1954, et qui fut utilisé par de...) lui fut à chaque fois préféré.

Anecdote

Le F-11 Tiger est probablement le premier et le seul avion à s'être abattu lui même lors d'un tir au canon : le 21 septembre 1956, pendant un test à tir réel, le pilote Tom Attridge tira une rafale de 20mm en léger piqué. Comme la vitesse des obus diminuait naturellement, et que l’avion continua son piqué en accélérant, l’appareil croisa la trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) des obus précédemment tirés, qui endommagèrent le réacteur et obligèrent Attridge à un atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le...) d’urgence. Le pilote survécu[1].

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.103 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique