Renault 30
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Renault 30

Renault 30
Constructeur : Renault

Dates de production 1975 à 1983
Production totale
Modèle précédent Aucun
Modèle suivant Renault 25 (La Renault 25 est un modèle d'automobile conçu et produit (de 1984 à 1992) par le constructeur français Renault.)
Classe Routière
Moteur(s) V6 PRV 2 664 cm³ essence
4 cylindres 2 069 cm³ turbo-diesel
Transmission Avant BV5 et BA3
Carrosserie(s) Bicorps (Un bicorps ou un véhicule bicorps est un véhicule dont la silhouette présente un décrochement à la base du pare-brise. Ce type de véhicule comporte deux volumes distincts :) 5 portes
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) 4 520 mm
Largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit la mesure la plus étroite de sa face. En géométrie plane, la largeur est la plus petite des deux mesures d'un rectangle,...) 1 726 mm
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 1 350 mm
Poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle...) 1 250 kg
Plate-forme commune Renault 20 (La Renault 20 est un modèle d'automobile conçu et produit par le constructeur français Renault.)

La Renault 30 (La Renault 30 est un modèle d'automobile conçu et produit par le constructeur français Renault.) est un modèle d'automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en...) conçu et produit par le constructeur français Renault.

Sa carrosserie (La carrosserie est l'enveloppe rigide d'une machine, destinée à protéger les organes situé à l'intérieur. La carrosserie d'un véhicule protège les...), dessinée par Gaston Juchet , est bicorps avec un hayon (Le hayon désigne l'ensemble lunette arrière/porte de coffre s'ouvrant ensemble.) et est identique à celle de la Renault 20, excepté les optiques avants (4 optiques rondes sur la 30, 2 optiques quasi-rectangulaires sur la 20). Elle se distingue essentiellement par ses motorisations et par son équipement, supérieur.

Renault 30 TS
Renault 30 TS

Dotée de quatre roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) indépendantes, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, triangles superposés, elle est confortable et tient bien la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.), mais sa suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. Le fait de suspendre un...) très souple provoque un fort cabrage à l'accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique, l'accélération est une grandeur vectorielle...) et au freinage, moindre à partir du modèle 1980 et son train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs...) avant à déport négatif.

Malheureusement, cette excellente routière n'a pas connu le succès qu'elle méritait (surtout en V6), notamment à cause du choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres...) de 1974. Beaucoup d'automobilistes ont donc préféré la Renault 20, mécaniquement plus sage, plus économique et, surtout, disponible en moteur Diesel (Fruit des travaux menés par l'ingénieur allemand Rudolf Diesel entre 1893 et 1897, le moteur Diesel est un moteur à combustion interne dont l'allumage n'est pas commandé...) depuis 1979.

A noter que, en 1981, elle voit apparaître dans sa gamme un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir...) 4 cylindres turbo-diesel, dont le bloc est issu de celui, atmosphérique, de la Renault 20.

Modèles

Renault 30 TS V6
Renault 30 TS V6
  • Mars 1975 - Renault 30 TS, moteur 2 664 cm³ V6 essence à carburateurs (moteur PRV, développé conjointement entre Peugeot (Peugeot est une marque de constructeur automobile français fondée par Armand Peugeot de la famille Peugeot en 1896. Le siège est à Paris et les bureaux d'étude et de recherche à...), Renault et Volvo) de 131 ch DIN, avec un choix de boîte de vitesses (Une boîte de vitesse est le second maillon de la chaîne de transmission du couple d'un moteur au roues d'un véhicule. La boîte de vitesses propose plusieurs rapports entre la vitesse de rotation de l'arbre moteur et celle des roues motrices.) à 2 rapports manuelle ou 3 rapports automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les mathématiques, la...). Parmi les équipements de série, on trouve une calandre à quatre phares ronds, les vitres avant électriques et une fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) centralisée des portes, du hayon et de la trappe à essence.
  • Octobre 1978 - R30 TX. Le moteur reste le même V6 essence, mais avec une injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) Bosch K-Jetronic en remplacement du système à carburateurs et dont la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) monte à 142 ch DIN. La boîte de vitesses manuelle passe à 5 rapports alors que la version automatique est inchangée. En outre, ce modèle reçoit des roues avec jantes en alliage (Un alliage est une combinaison d'un métal avec un ou plusieurs autres éléments chimiques.) léger, les vitres sont à commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) électriques sur les portes avants. Elle reçoit aussi d'autres équipements de confort tels que des appuis-tête aux places avant et arrières. Un régulateur de vitesse (Le régulateur de vitesse est un système qui équipe les véhicules et qui est destiné à stabiliser une vitesse automatiquement et/ou à fixer une vitesse maximale limite (on...) électronique (plutôt un régulateur d'allure, appelé "normalur") est aussi disponible avec sa commande sur le volant.Et en option un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits...) de bord Sagem (La Sagem (Société d’Applications Générales Électriques et Mécaniques) était une grande entreprise française présente dans les secteurs des télécommunications et de l'électronique de défense et de sécurité....).
  • 1981 - Arrêt de la production de la 30 TS.
  • Fin 1981 - R30 Turbo D. Une nouvelle motorisation fait son apparition : un quatre cylindres 2 069 cm³ turbo-diesel délivrant 85 ch DIN, dérivé du bloc atmosphérique apparu un peu plus tôt sur la R20. Côté équipement de série, il se situe entre celui de la désormais défunte TS et celui de la TX.
  • Fin 1983 - Arrêt de la production des R20 et R30, remplacées par la Renault 25.
Page générée en 0.064 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique