Éclipse solaire du 11 août 1999 - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L'éclipse solaire du 11 août 1999 est une éclipse solaire totale qui fut la dernière du XXe siècle et du millénaire dernier. L'an 2000 n'aura eu que des éclipses solaires partielles.

Bien qu'étant d'une durée de totalité « moyenne », voire relativement courte, elle fut exceptionnelle en ce sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie...) qu'elle eut sans doute, le plus d'observateurs de toute l'Histoire.

Caractéristiques

Phases de l'éclipse (Une éclipse correspond à l'occultation d'une source de lumière par un objet physique. En astronomie, une éclipse se produit lorsqu'un objet (comme une planète ou un satellite naturel) occulte une source de lumière (comme une...) solaire du 11 août 1999. Ph. Luc Viatour.

Circonstances générales

Phénomène Heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure...) (UTC) Coordonnées
Début de l'éclipse générale 8:26:17,6 20°09′S 127°14′E / -20.15, 127.233
Début de l'éclipse totale 9:29:55,2 Atlantique nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.)
Maximum de l'éclipse 11:03:07,5 45°04.8′N 24°17.3′E / 45.08, 24.2883
Fin de l'éclipse totale 12:36:26,1 Est de l'Inde
Fin de l'éclipse générale 13:40:08,5 51°16′S 78°49′W / -51.267, -78.817

Carte d'identité

Nature de l'éclipse Totale
Région de visibilité (En météorologie, la visibilité est la distance à laquelle il est possible de distinguer clairement un objet, quelle que soit l'heure....) Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire...), Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la...)
Gamma 0,5063
Magnitude 1,0286
Durée maximale de la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de centralité 2 min 22,9 s à 11:03:07,5 UTC, par 45°04.8′N 24°17.3′E / 45.08, 24.2883
Largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit la mesure la plus étroite de sa face. En géométrie plane, la...) maximale de la bande de centralité 112,3 km

Les phénomènes liés à l'éclipse

Pendant cette éclipse, les observateurs ont pu assister à plusieurs phénomènes. Le premier fut tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord une baisse de luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) totale ou partielle selon les régions. Cette baisse de luminosité n'était pas sans rappeler un crépuscule anticipé pour certains animaux qui se sont tus et se sont couchés. Un autre phénomène observé fut la baisse de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud, provenant du transfert...) d'environ 3 °C entre 10h30 et 14h (premier et dernier contact maximum), qui créa une sensation de froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) au beau milieu de l'été. Ce phénomène fut très prononcé pour les observateurs situés dans la bande de totalité.

Visibilité

Le tracé de l'éclipse.

La zone de pénombre courait de l'Est Américain jusqu'au centre asiatique.

La bande de totalité de l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la...) de la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de la Lune est de...) commença dans l'océan Atlantique (L'océan Atlantique est l'un des cinq océans de la Terre. Sa superficie de 106 000 000 km² en fait le deuxième par la taille derrière l'océan Pacifique. Il...) pas loin de Terre-Neuve (Terre-Neuve (en anglais: Newfoundland, en micmac: Ktaqamk) est une grande île au large de la côte atlantique de l'Amérique du Nord. Elle fait partie de la province canadienne de...), avant de traverser vers 11h (UTC) les Cornouailles, le Comté de Devon, le Nord de la France, le Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de la Belgique, le Luxembourg, le Sud de l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, le Nord de la Serbie, la Bulgarie, la Mer Noire (La mer Noire est une mer située entre l’Europe et l’Anatolie. Large d'environ 1 150 km d’ouest en est et de 600 km du nord au sud, elle s’étend...), la Turquie, l'Iran, le Sud du Pakistan ainsi que l'Inde. Et de finir pas loin des côtes indiennes dans le golfe (Un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer avancée dans les terres, en général selon une large courbure.) du Bengale.

Caractères remarquables de cette éclipse

Cette éclipse n'était pas seulement la dernière éclipse totale du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération...) (et du millénaire) dernier(s) ; il fait peu de doute qu'elle fut aussi, de par les régions densément peuplées concernées par le passage de l'ombre de la Lune, l'éclipse totale qui eut le plus d'observateurs de toute l'Histoire. Malgré des conditions météorologiques défavorables, surtout en Europe de l'Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant...).

Elle pourrait être approchée en cela (ou même dépassée ?) par les éclipses totales du 22 juillet 2009 et du 21 aout 2017. La première étant la plus longue du 21e siècle avec une bande de totalité bien plus large, passant par l'Inde du nord et le centre de la Chine. La seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La...) étant l'éclipse homologue d'un saros d'après celle de 1999, qui sera la prochaine « éclipse US » traversant tous les États-Unis d'ouest en est.

Page générée en 1.036 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique