Ed (logiciel) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

ed est un éditeur de texte standard sur les systèmes d'exploitation Unix. Ce n'est pas un éditeur de texte visuel dans le sens où il ne montre pas le texte en cours d'édition. L'interface de ce logiciel est entièrement textuelle.

Présentation générale

ed a été écrit à l'origine par Ken Thompson. Il a implémenté les expressions rationnelles dans ed pour la première fois. Avant cette implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :), le concept des expressions rationnelles n'était formalisé que dans des publications mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...), que Ken Thompson avait lues.

ed a été influencé par un précédent éditeur de l'université de Berkeley (L'université de Californie, Berkeley (encore appelée UCB, Cal, Berkeley, ou UC Berkeley) est le...), Californie (dans laquelle Ken Thompson a été diplômé), appelé QED (CQFD (ou c.q.f.d.[1]) est l'abréviation de « ce qu'il fallait démontrer », ponctuant,...). ed a par la suite influencé l'éditeur ex, qui a son tour a conduit à vi. Les commandes Unix (Les systèmes d'exploitation de type UNIX offrent à leurs utilisateurs des centaines de...) non-interactives grep (grep est un programme en ligne de commande initialement écrit pour Unix utilisant l'algorithme...) et sed ont été inspirées par certaines utilisations spécifiques mais habituelles de ed. Leur influence est visible dans la conception de langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent...) tels que awk (awk — dont le nom vient des trois créateurs, Alfred Aho, Peter Weinberger et Brian...), qui a lui-même inspiré certains aspects de Perl.

Connu pour son laconisme, ed ne propose pratiquement aucun retour visuel. Par exemple, le message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux...) produit lors d'une erreur, ou quand ed veut s'assurer que vous voulez quitter sans enregistrer, est "?". Il n'indique pas le nom du fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce,...) en cours d'édition ou le numéro de la ligne, et ne montre pas le texte résultant d'une modification, à moins d'une demande explicite. Cette pauvreté était tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) à fait adaptée aux premières versions d'Unix (UNIX (marque déposée officiellement comme UNIX, parfois aussi écrit comme Unix avec...), quand les consoles étaient des télétypes, les modems étaient lents et les disques durs et RAM étaient onéreux. Mais cet avantage a cessé lorsque les éditeurs interactifs sont devenus la norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un...).

À présent, ed est rarement utilisé de façon interactive, il trouve surtout des applications dans des scripts shell. En mode interactif, ed a laissé la place aux éditeurs sam, vi et emacs dans les années 1980. ed est disponible sur pratiquement toutes les versions d'Unix et de Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche,...). Les personnes qui travaillent avec différentes versions d'Unix connaissent souvent les commandes les plus basiques de ed. En cas de problème, et si le système d'exploitation n'est pas au mieux, ed est parfois le seul éditeur fonctionnel. C'est probablement le seul cas où ed est encore utilisé de manière interactive, à l'exception peut-être des TD des étudiants de première année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...).

Les commandes ed sont fréquemment imitées dans les autres éditeurs travaillant ligne par ligne. Par exemple, EDLIN, disponible dans les premières versions de MS-DOS (MS-DOS (abréviation de Microsoft Disk Operating System) est un système d'exploitation...), possède une syntaxe similaire, et les éditeurs de texte de nombreux MUD (LPMud et ses descendants par exemple) utilisent une syntaxe semblable à celle de ed. Toutefois, la majorité de ces éditeurs sont limités fonctionnellement.

Explication de l'exemple

Cette session débute avec un fichier vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.). La commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un...) a ajoute du texte (toutes les commandes de ed sont composées d'une seule lettre). Cette commande place l'éditeur en mode insertion, qui ne prendra fin qu'avec un point (Graphie) saisi seul sur une ligne. Ainsi, les deux lignes saisies avant le point isolé (En topologie, un point x d'un espace topologique E est dit isolé si le singleton est un ouvert.) sont dans le tampon du fichier. La commande 2i passe en mode insertion et permet d'insérer du texte (une seule ligne dans cet exemple) avant la ligne numéro 2. Chaque commande peut être préfixée par un numéro de ligne, ce qui la fait agir sur cette ligne.

Dans la commande 1,$l, le l représente la commande list. Cette commande a été préfixée par une plage (La géomorphologie définit une plage comme une « accumulation sur le bord de mer de...) de lignes, c'est-à-dire deux numéros de ligne séparés par une virgule ($ représente la dernière ligne). En retour, ed donne la liste des toutes les lignes, de la première à la dernière. Ces lignes prennent fin avec le symbole $, afin que les espaces situés en fin de ligne soient visibles.

La commande 3s/deux/trois/ est une commande de substitution (s) appliquée sur la ligne numéro 3. La commande est ensuite composée du texte à remplacer (deux) et du texte à mettre à sa place (trois). Puis les lignes sont à nouveau affichées avec la commande 1,$l, afin de s'assurer que la substitution a bien été effectuée.

La commande w texte écrit le contenu du tampon dans le fichier "texte". ed répond alors 65, qui correspond au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de caractères qu'il a écrit dans le fichier. q indique à ed que la session prend fin.

Page générée en 0.010 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique