Église Notre-Dame de Saint-Lô - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Église Notre-Dame de Saint-Lô
Photographie de la façade de l'église Notre-Dame de Saint-Lô

Latitude
Longitude
49° 06′ 55″ Nord
       1° 05′ 39″ Ouest
/ 49.1153, -1.0942
 
Pays France France
Région Basse-Normandie
Département Manche
Ville Saint-Lô
Culte Catholique romain
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux XVIIe siècle
Autres campagnes
de travaux
Reconstruction
Style(s) dominant(s) gothique
Protection CLMH, liste de 1840
Localisation

 

(Voir situation sur carte : Basse-Normandie)
Église Notre-Dame de Saint-Lô

 

(Voir situation sur carte : France)
Église Notre-Dame de Saint-Lô

L'église Notre-Dame de Saint-Lô est un monument de style gothique érigé sur quatre siècles à partir de la fin du XIIIe et fortement marqué par la bataille de Normandie. Elle est à ce titre un « mémorial » des destructions de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) Guerre mondiale.

Cette église fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...) d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1840.

L'église paroissiale et ancienne collégiale (Une collégiale est une église qui a été confiée à un collège de...) Notre Dame (XIIIe, XIVe, XVe, XVIe, XVIIe et XXe siècles) est considérée à juste titre comme le symbole de la ville. Cette église dédiée à Notre Dame a pour origine la paroisse du château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à...) de Saint-Lô sur le mont Briovère : la paroisse de « l'Enclos » dont le patron était le seigneur du château, à savoir l'évêque de Coutances.

L'église Notre-Dame

Avec l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) des foires, de l'activité drapière et du pèlerinage à Notre Dame du Pilier (Un pilier est un organe architectural sur lequel se concentrent de façon ponctuelle les...), les bourgeois de Saint-Lô contribuèrent à l'agrandissement et à l'embellissement progressif de leur église paroissiale. La nef (La nef est la partie d'une église allant du portail à la croisée du transept et qui...) de cinq travées barlongues date du premier tiers du XIVe siècle ainsi que ses collatéraux immédiats ; les corbeilles de feuillage des chapiteaux sont très caractéristique de l'époque. La tour nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) date aussi du XIVe et la tour sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) date de 1464, d'après une inscription. Il n'y a pas de transept (Le transept est une nef transversale qui coupe à angle droit la nef principale d’une église...) et le chœur est à quatre travées ; le sanctuaire (En anthropologie religieuse un sanctuaire (de sanctus, « sacré») est...) est fermé de six colonnes. L'église possèdent d'anciens vitraux, déposés pendant la période de bombardements, qui datent du XVe siècle dont le vitrail (Le vitrail est une composition décorative formée de pièces de verre. Celles-ci...) royal qui selon la tradition aurait été offert par Louis XI vers 1470. Il présente le couronnement de la Vierge et l'histoire de saint Crépin et saint Crépinien. La tour sud, carrée à la base, devient octogonale. Les deux tours furent complétées de flèches au XVIIe siècle et donna à l'édifice un faux air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) de cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le...) qui était la fierté des Saint-Lois et qui rivalisait avec la cathédrale de Coutances. Une petite chaire extérieure est présente. Décrite et croquée par Victor Hugo, elle servait à plus à haranguer les foules qu'à délivrer le sermon religieux. Elle est composée d'une cuve à cinq panneau de décor flamboyant (Flamboyant est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains arbres de la...) surmontée d'une flèche à crochets de feuilles de fougères.

Mis à part le pillage de l'église en 1562 par les protestants, l'édifice ne subit pas de dégradations majeures avant 1944. Au 18 juillet, après les féroces combats de la Libération, l'édifice était détruit à près de 50 % : nef découverte de sa couverture et de ses voûtes, façade effondrée suite au bombardement de la tour Nord par l'artillerie allemande. Seuls la tour Sud sans sa flèche, le chœur et les bas côtés restaient debout à peu près intacts.

La restauration de l'église (1944-1974) fut longue et difficile en raison d'un changement dans le parti pris de restauration au cours du chantier. Après les premiers travaux d'urgence, l'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger...) des Monuments historiques Louis Barbier prépare un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) de reconstruction à l'identique de la façade ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) en récupérant la plus grande partie des pierres taillées d'origine. Mais en 1947, il est remplacé par Yves-Marie Froidevaux, qui propose en 1953 le principe de garder la ruine (Une ruine est le reste d'un édifice dégradé par le temps ou une destruction plus...) de la façade ouest et d'en faire un mémorial contre la guerre. Ce projet sera combattu localement. Cependant, pour des raisons financières et par lassitude, le conseil municipal finit par donner son accord. Un mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) pignon aveugle « cicatrisant » en schiste (Un schiste est une roche qui a pour particularité d'avoir un aspect feuilleté, et de se...) vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde...) du Nord-Cotentin est construit en retrait de la façade disparue. Confronté à des difficultés imprévues (la taille de la pierre) le chantier ne sera achevé qu'en 1972 avec l'installation de trois portes historiées en bronze (Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d'étain. Le terme airain...) atténuant ainsi la sévérité de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) qui fait regretter la disparition de la façade historique.

Notre-Dame et sa façade de schiste

L'église restaurée reçut sa nouvelle dédicace à l'occasion du 30e anniversaire de la Libération. En 1994, à l'occasion du 50e anniversaire, l'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités...) peintre Bruno Dufour-Coppolani dressa une toile peinte provisoire à l'emplacement de la façade disparue. L'intérieur fut en revanche restauré avec un très grand soin.

La statue de Notre Dame du Pilier, en mille morceaux lors du désastre, fut sauvée et placée au fond du sanctuaire. L'orgue date de 1968. Le buffet n'offre qu'un intérêt historique limité, mais l'instrument ré-harmonisé par Alfred Kern est excellent.

L'église Notre-Dame est donc devenue le mémorial de la destruction de la ville de Saint-Lô. La restitution à l'identique, désirée par certains Saint-Lois, de son ancienne façade à deux tours et flèches n'est de ce fait pas projetée par l'actuelle administration.

Son bourdon en bronze a été fondu en 1732. Il porte des fêlures suite à la chute qu'il a subie lors de l'incendie à la Libération.

Page générée en 0.039 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique