Faucon pèlerin
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Démographie

Un faucon des Asturies

S'il n'a jamais été réellement menacé au niveau mondial, le faucon pèlerin est passé très près de la disparition dans de nombreux pays développés, mais ses effectifs sont actuellement en croissance en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du...) et en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). Sur les autres continents, les évolutions peuvent être contrastées (stables, positives ou négatives).

Régression

Les populations européennes et américaines de cette espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce...) ont connu une chute catastrophique dans l'après-guerre, en raison de l'accumulation du DDT, un pesticide (Un produit phytosanitaire est une substance émise dans une culture pour lutter contre des organismes nuisibles. C'est un terme générique qui rassemble les insecticides, les...) organochloré dans les tissus des faucons. En effet, les proies du faucon pèlerin (Le Faucon pèlerin (Falco peregrinus) est un rapace robuste de taille moyenne, réputé pour être l’oiseau le plus rapide du monde. Ses proies sont presque exclusivement des...) consommaient du DDT. Comme souvent, les produits toxiques non métabolisés par l'organisme sont concentrés dans certains tissus, et s'accumulent tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de la chaîne alimentaire (Une chaîne alimentaire est une suite d'êtres vivants dans laquelle chacun mange celui qui le précède. Le premier maillon d'une chaîne est très souvent un végétal chlorophyllien. Dans...) pour se retrouver à des concentrations particulièrement fortes chez les prédateurs qui sont au bout de cette chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :). Les faucons ainsi intoxiqués pondaient des œufs à la coquille extrêmement fine, et donc rapidement cassée par la couvaison.

Ces problèmes ont été amplifiés par la destruction volontaire des populations, considérées comme nuisibles à cause de leur chasse au petit gibier.

Les populations ont disparu de certains pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de...) européens, comme la Belgique, et ont fortement régressé ailleurs, comme en France. Elles ont presque disparu de l'est des États-Unis dès les années 1960. Dans le Québec méridional, il n'y avait plus aucune naissance vers 1970.

Expansion

Le DDT a été interdit ou fortement réglementé dans les pays développés (Les pays développés à économie de marché (PDEM) sont des pays dont la majorité de la population accède à tous ses besoins...) au début des années 1970 (au Canada en 1969, en France et aux États-Unis en 1972), et les faucons pèlerins placés sur la liste des espèces protégées. Dans l'Union européenne, il est ainsi en annexe I (protection maximale) de la Directive oiseaux.

De fait, une augmentation importante de l'espèce est constatée dans les pays développés depuis les années 1980, et surtout depuis le début des années 1990. L'oiseau (Un oiseau (ou classe des Aves) est un animal tétrapode appartenant à l'embranchement des vertébrés. S'il existe près de 10 000 espèces...) est ainsi revenu naturellement en Belgique, en 1997, et compterait entre 650 et 1 500 couples reproducteurs en France. Dans le Québec méridional, il y a eu 17 naissances en liberté en 1990, 39 en 2000 et 83 en 2005. Il y aurait en 2005 environs 1 200 couples dans les îles Britanniques, dont 365 en Irlande. La Commission européenne estime en 2005 la population de l'Union européenne entre 4 700 et 6 000 couples.

Un faucon (Le terme faucon est un nom vernaculaire ambigu qui ne correspond pas à un taxon biologique exact, tout comme les termes « crécerelle »,...) dans un zoo tchèque

Dans certaines régions, comme en Amérique du Nord, des élevages de faucons ainsi que des lâchers ont été utilisés pour rétablir les populations dans les zones où elles avaient totalement ou presque totalement disparues. « Plus de 1 650 faucons pèlerins ont été élevés dans des installations du Service canadien de la faune à Wainwright, en Alberta, dans des installations de certaines universités en Saskatchewan et au Québec, et dans des installations privées en Alberta. Le Service de la faune et des organismes non gouvernementaux ont relâché des faucons élevés en captivité du haut d’édifices élevés et de falaises naturelles à plus de 60 endroits, à partir du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l’Alberta jusqu’à la baie de Fundy (La baie de Fundy est un bras de mer situé sur la côte Atlantique du Canada, à l’extrémité nord du Golfe du Maine, entre les provinces du Nouveau-Brunswick et de...) […] On estime qu’il y a plus de 7 000 couples de pèlerins nichant en Amérique du Nord ». Concernant le Québec seul : « un programme de repeuplement a permis, de 1976 à 1994, la libération le long du fleuve (En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango. Il se distingue d'une rivière, qui se jette...) Saint-Laurent de 256 fauconneaux élevés en captivité. »

En Belgique, pour renforcer le timide retour du pèlerin, « le Fonds d'Intervention pour les Rapaces (FIR) a lancé en 1995 un programme de protection du Faucon pèlerin avec l’aide, notamment, de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. Des nichoirs adaptés ont été installés sur les édifices élevés, les poteaux à haute tension (La tension est une force d'extension.) et les tours de refroidissement des centrales nucléaires belges. Depuis la naissance du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité...), près de 200 jeunes sont nés dans ces nichoirs ! Aujourd’hui, l’espèce a recolonisé des sites naturels, comme à Marche-les-Dames. En 2004, 55 jeunes faucons pèlerins ont pris leur envol ».

Menaces

Les principales menaces actuelles sont la chasse (dans les pays où elle n'est pas réglementée, comme dans certains pays africains), le braconnage (là où la chasse est réglementée, on retrouve régulièrement des faucons tués par des chasseurs) et le dérangement de ses zones de reproduction par les loisirs modernes en falaises (escalade, parapente (Le parapente est un aéronef dérivé du parachute, permettant la pratique du vol libre. De nos jours, son utilisation, qui constitue un loisir et un sport, est indépendante du parachutisme et se...), deltaplane…). Les couples trop dérangés ne se reproduisent pas.

La destruction des habitats, que ce soit celle du prédateur (Un prédateur est un organisme vivant qui met à mort des proies pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. La prédation est très courante dans la nature où les...) ou de ses proies, constitue aussi une menace sérieuse pour l'avenir de l'espèce.

Situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier à travers...) mondiale

La CITES a classé l'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques. On...) en annexe I (protection maximale). Mais d'après l'IUCN, les faucons pèlerins occupent aujourd'hui 10 millions de km² sur la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa...), et leur population (au maximum 100 000 individus) serait stable et non menacée globalement. Il peut en aller différemment pour certaines sous-espèces ou pour certaines zones. Exemple de ces zones difficiles, la Crimée ne compterait plus qu'une quinzaine de couple de F. p. Brokei, auxquels il faut rajouter quelques couples de migrateurs calidus.

Page générée en 0.155 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique