IPad
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Réactions lors du lancement

Accueil de la presse

Après la présentation de l'iPad, la presse souligne la vitesse de rendu des pages web, la réceptivité de l'écran tactile et le prix de vente de l'appareil, jugé raisonnable. Parmi les points faibles, les journalistes relèvent la présence d'un clavier virtuel (Un clavier virtuel est un logiciel permettant à l’utilisateur d’entrer des caractères. Il peut être utilisé avec plusieurs dispositifs de pointage, comme une souris, ou un...) et regrettent l'absence de webcam (Une webcam, ou cybercaméra, est une caméra conçue pour être utilisée comme un périphérique d'ordinateur, et qui produit une vidéo dont...), USB, cartes SD et HDMI, ainsi que le non-support du multitâche (Un système d'exploitation est multitâche (en anglais : multi-task) s’il permet d’exécuter, de façon apparemment simultanée, plusieurs programmes informatiques. On parle également de...) (ce qui sera cependant corrigé avec la mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à niveau », un outil informatique, un service ou...) de l'iPhone (L'iPhone est une famille de smartphones conçue et commercialisée par Apple Inc. depuis 2007. Les modèles, dont l'interface utilisateur a...) OS 4.0) et du format Flash. Les webdesigner se plaignent de sa résolution de 1 024 × 768 pixels, jugée faible.

Walt Mossberg estime que l'iPad (L'iPad est une tablette électronique conçue et développée par Apple. Il est particulièrement orienté vers les médias tels que les livres, journaux, magazines, films, musiques,...) ressemble extérieurement à un « gros iPod touch » mais « offre des logiciels plus puissants, plus proches des versions destinées au Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le premier Macintosh,...), notamment dans le cas des applications de productivité » ; impression partagée par David Pogue, pour qui l'appellation « gros iPod touch » ne rend pas justice à l'appareil.

Droit des marques

La presse révèle que le groupe STMicroelectronics a déposé la marque « iPad » auprès de l'OHMI en 2000, alors que Fujitsu l'a déposé en 2003 auprès de l'USPTO. Ces entreprises l'utilisent pour commercialiser différents produits dans le domaine de l'électronique. En janvier 2010, Masahiro Yamane, directeur de la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce...) relations publiques (Les relations publiques se définissent comme un ensemble de techniques de communication destinées à donner une image favorable à une personne ou une organisation publique ou privée, développer une relation de...) de Fujitsu, indique que la marque appartient à l'entreprise japonaise ; en mars sa propriété est transférée à Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société multinationale dont...). En 2007, la marque « iPhone » fut déjà l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise,...) d'un contentieux entre Apple et la société Cisco, avant que les deux firmes trouvent un accord afin de la partager.

Livres, journaux, et magazines

Pour plus de détails, voir iBooks.

L'iPad possède une application optionnelle iBooks qui peut être téléchargée depuis l'App Store (L'App Store est une plateforme de téléchargement d'applications mobiles distribuée par Apple sur les appareils fonctionnant sous iOS (iPod Touch, iPhone et iPad). Elle est accessible sur ces derniers depuis le...), qui affiche tous les livres et autres contenus au format ePUB téléchargés sur l'iBook Store. Beaucoup de maisons d'édition importantes comme Hachette, Penguin Books, HarperCollins, Simon & Schuster et Macmillan (en) se sont engagés à publier des livres pour l'iPad.

En février 2010, Condé Nast Publications a dit que le groupe souhaitait vendre des abonnements pour leurs magazines GQ, Vanity Fair et Wired pour juin. En avril 2010, le New York Times a annoncé qu'il allait commencé à publier une édition quotidienne sur l'iPad.

Les principales agences de presse comme le Wall Street (Wall Street est le nom d'une rue située dans le sud du borough de Manhattan à New York (États-Unis). Wall Street part à l'est de Broadway en direction de l'East River jusqu’à South Street ; elle...) Journal, la BBC, et Reuters ont sorti leurs applications pour iPad, à des degrés divers de réussite.

Censure

Pour plus de détails à propos de la censure sur l'iPad, voir App Store.

L'App Store d'Apple, qui fournit des applications iPhone et iPad, impose la censure des contenus, qui est devenu un problème pour les éditeurs de livres et de magazines qui cherchent à utiliser la plate-forme. The Guardian décrit le rôle d'Apple comme analogue à celle du distributeur W H Smith, une chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) de librairies britannique, qui depuis de nombreuses années impose des restrictions de contenu sur les éditeurs britanniques.

Pornographie sur l'iPad

Dûe à l'exclusion de la pornographie sur l'App Store, YouPorn et d'autres sites pornographiques ont remplacé leur format de vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type photochimique. Le mot vidéo...) Flash par le format H.264 and HTML5 (HTML5 (HyperText Markup Language 5) est la dernière révision du principal langage du web, HTML. HTML5 spécifie deux syntaxes d'un modèle abstrait défini en termes de DOM : HTML5 et XHTML5. Le langage comprend...) spécialement pour l'iPad. Dans un échange de courriels entre Steve Jobs (Steven Paul Jobs (né le 24 février 1955) est, avec Steve Wozniak, le cofondateur d'Apple. Ils sont tous deux considérés comme les pionniers de la micro-informatique...) et Ryan Tate du blog (Un blog ou blogue est un site Web constitué par la réunion de billets agglomérés au fil du temps et souvent classés par ordre antéchronologique (les plus récents en premier). Chaque billet (appelé...) Valleywag, Steve Jobs a fait valoire que l'iPad offrait un « monde libre de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) contenu pornographique » (« freedom from porn »), conduisant à de nombreuses réponses de personnes déçues, comme le détournement publicitaire à Berlin par l'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) Johannes P. Osterhoff (de) et à San Francisco durant la WWDC10.

Page générée en 0.468 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique