Iran Air
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Codeshare

Iran Air a des codeshare (partage de ligne et d'appareils) avec les compagnies suivantes :

  • Air France
  • Conviasa (page descriptif en anglais ici:Conviasa|Conviasa|Conviasa)
  • Etihad Airways
  • Saudi Arabian Airlines

Accidents

Malgré ses anciens appareils Iran Air (Iran Air (en persan : ایران ایر) (code AITA : IR ; code OACI : IRA) est la compagnie aérienne nationale de...) n'a eu que très peu d'accidents depuis sa création, voici les 4 plus importants :

  • 25 décembre 1952; Iran Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...) Douglas DC-3 (Le Douglas DC-3 (aussi connu comme le Dakota C-47) est un avion monoplan à aile fixe équipé de deux moteurs en étoile qui eut une forte influence sur le transport aérien entre 1935...); Téhéran, Iran : 27 morts et 2 survivants.
  • 21 janvier 1980; Iran Air Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois....) 727 ; près de Téhéran, Iran: L'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans moteur, on parlera de...) s'est écrasé dans une tempête de neige (Une tempête de neige est un phénomène météorologique produit par une dépression météorologique hivernale importante. Entre la fin de l'automne et le début du...) à l'approche vers l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces bâtiments et installations sont conçus pour que des avions puissent...) de Téhéran. Les 8 membres d'équipage et les 120 passagers ont été tués.
  • Le 3 juillet 1988, le vol 655 de Iran Air volait sur le Golfe Persique (Le Golfe Persique (Persan : ???? ????, khalij-e fârs) est une mer épicontinentale de l’océan Indien. Il sépare la péninsule Arabique de...) allant de Bandar Abbas à Dubai. Selon la version américaine des événements, le croiseur (Un croiseur est un navire de guerre, aujourd'hui, le plus puissant et le plus grand des bâtiments de combat, exception faite des porte-aéronefs.) naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.) américain "USS Vincennes" a pris l'avion de ligne (Un avion de ligne désigne un appareil utilisé pour le transport de passagers sur des bases commerciales. Ils sont, le plus souvent, exploités par des compagnies...) pour un avion de chasse (Un avion de chasse (aussi appelé chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de bombardiers afin de les empêcher d'atteindre leurs cibles,...) iranien et l'a abattu avec deux missiles, tuant les 16 membres de l'équipage et les 274 passagers de 6 nationalités différentes. L'Iran considère toujours cet accident comme un "acte de barbarie contre la nation". Les États-Unis ont dédommagé financièrement les proches des victimes. Quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) après, les membres de l'équipage naval américain ont reçu des médailles de reconnaissance et ont été nommés "héros" pour avoir protégé la "sécurité américaine". Un journaliste (Un journaliste est une personne dont l'activité professionnelle est le journalisme. On parle également de reporter (de l'anglais : report, rapporter) car il rapporte des faits dans l'objectif d'informer le public. Un...) Américain a pu prouver que le groupe naval se trouvait quatre kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) à l'intérieur des eaux territoriales iraniennes au moment où les missiles ont été lancés.
  • Le 2 janvier 2008 un Fokker 100 de Iran Air (EP-IDB) avec 100 passagers à bord dérape sur la piste de l'aéroport de Téhéran (Mehrabad) après que son aile a pris feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) lors du décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) mais heureusement aucun mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des...) ou blessé dans cet accident.
Page générée en 0.118 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique