Iran Air - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Iran Air Logo.svg
AITA
IR
OACI
IRA
Indicatif d'appel
IRAN AIR
Repères historiques
Date de création 1962
Généralités
Programme de fidélité SkyGift
Taille de la flotte 49 (+35)
Nombre de destinations 55 dans 28 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas...)
Siège social Téhéran, Iran
Société mère Iran National Airlines Corporation
Dirigeants Saeed Hessami (P-DG)
Site internet www.iranair.com
Boeing 747 (Le Boeing 747, encore surnommé Jumbo Jet, est un avion de ligne conçu par l'avionneur américain Boeing à partir de 1965 et dont le premier vol date de 1969. Par ses dimensions et grâce à une configuration à...) d'Iran Air (Iran Air (en persan : ایران ایر) (code AITA : IR ; code OACI : IRA) est la compagnie aérienne nationale de la République islamique d'Iran.)
Bureau d'Iran Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des...) à 63 Avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) des Champs-Elysées, 8ème arrondissement, Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...)

Iran Air (en persan : ایران ایر) (code AITA : IR ; code OACI : IRA) est la compagnie aérienne (Une compagnie aérienne est une entreprise de transport aérien qui transporte des passagers ou du fret. Les compagnies aériennes louent ou achètent leur avions pour offrir leurs...) nationale de la République islamique d'Iran.

Histoire

Les débuts : l' Iranian Airways

L' Iranian Airways est fondée en décembre 1944 par un groupe d'investisseurs privés dont les deux membres les plus actifs furent Reza Afshar et Gholam Hossein Ebtehaj. En mars 1945, la compagnie achète ses trois premiers avions: les mythiques DC-3. Il en achètera encore par la suite jusqu'en posséder une vingtaine au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire...).

Pour des raisons économiques , il effectue son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du voyage inaugural...) entre Téhéran et Mashhad (nord-est de l'Iran). Cela étant dû au fait que la demande pour visiter le mausolée (Un mausolée est un monument funéraire de grandes dimensions. Il doit son nom au satrape (gouverneur) de Carie Mausole qui au...) de l'Imam Reza est toujours forte quelle que soit la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe ci-dessous), la saison...).

Pour des raisons touristiques, les premières destinations internationales proposés sont Baghdad et Le Caire ().

Le premier vol international vers Paris se fait via Beyrouth et Athènes. La compagnie ouvrira d'ailleurs sa première agence à l'étranger à Paris en avril 1947. À cette époque, la compagnie compte 400 employés.

À cette époque seule Iran Air débute son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) en tant que compagnie privée jusqu'en août 1961, date à laquelle elle fusionne avec une autre compagnie privée, Pars Airways, pour former la United Iranian Airlines . La compagnie compte alors 700 employés.

Création d'Iran Air et âge d'or : 1962-1979

Seulement trois crashs eurent lieu en 1951 et 1952 mais un quatrième crash le 25 décembre 1952 fit 27 morts sur les 29 passagers et membres d'équipages présents. Ces crashs furent la cause de la nationalisation, par le gouvernement, du transport aérien (Le transport aérien est le secteur économique qui regroupe toutes les activités de transport en avion ou en hélicoptère.) iranien le 24 février 1962. Cela ayant pour but de créer un transporteur (Un transporteur dirige une entreprise commerciale spécialisée dans le transport de personnes, de marchandises, de fonds ou d'énergie. Il exerce, dans la plupart des pays une profession...) aérien international crédible. La nouvelle compagnie s'appelle l'Iran National Airline Corporation (Compagnie Aérienne Nationale d'Iran), en persan 'Havapeimai Melli Iran' ou son acronyme HOMA. Elle est connue internationalement en tant que Iran Air. La nouvelle société acquiert tous les avions de la United Iranian Airlines en achetant toutes les parts de celle-ci.

La compagnie a pour emblème l'oiseau (Un oiseau (ou classe des Aves) est un animal tétrapode appartenant à l'embranchement des vertébrés. S'il existe près de 10 000 espèces d'oiseaux, très différentes tant...) mythique iranien Homa.

Son premier président fut le Major Général Ali Mohammad Khademi. Il le resta pendant 17 ans jusqu'à la révolution. Il développa considérablement la compagnie et en fit l'une des plus rentables du monde (Le mot monde peut désigner :).

Les avions utilisés à l'époque sont le Avro (Avro Aircraft (Limited) était un constructeur aéronautique britannique créé en 1910 près de Manchester par les frères A.V. (Alliott Verdon) et H.V. Roe sous la dénomination...) York, Douglas DC-3 (Le Douglas DC-3 (aussi connu comme le Dakota C-47) est un avion monoplan à aile fixe équipé de deux moteurs en étoile qui eut une forte influence sur le transport aérien entre 1935 et...), Douglas DC-6 (Le DC-6 est un avion quadrimoteur construit par Douglas Aircraft Company de 1946 à 1959.) et le Vickers (Vickers, fondé initialement comme Vickers Company en 1828, était un fabricant britannique d'équipement militaire traditionnellement basé à Barrow-in-Furness. Le nom Vickers est resté...) Viscount. Le transporteur deviendra un membre à part entière de l'IATA en 1964.

En 1965, Iran Air prend livraison de son premier jet, le Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans...) 727-100, suivi par le Boeing 737-200 en 1971, puis le Boeing 727-200 en 1974, et trois variantes du Boeing 747s (747-100, -200 et SP) à partir de 1975. Au milieu des années 70, Iran Air dessert plusieurs villes clefs en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) avec des vols directs ou avec une escale (Une escale est un arrêt marqué par un véhicule de transport durant un trajet au long cours. Dans sa dimension technique, elle a généralement un caractère obligatoire...) (il y avait plus de 30 vols en semaine pour Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est...) seulement).

Le 8 octobre 1972, Iran Air place un ordre d'achat avec la British Aircraft Corporation pour deux Concordes plus une option. Cet ordre fut annulé en avril 1980 dans le sillage de la Révolution iranienne, faisant d'Iran Air la dernière compagnie à annuler ces achats de Concorde (Le Concorde est un avion de transport supersonique construit par l’association de Sud-Aviation (devenue par la suite l’Aérospatiale après sa fusion avec Nord-Aviation et la SEREB)...).

Boeing 747 à Heathrow en 1979

Le 29 mai 1975, la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) Téhéran-Londres-New York fut inaugurée avec le Boeing 707s, suivi par les Boeing 747 et 747SP utilisés ensuite. En 1978 , la compagnie acquiert six avions Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS,...) A300B2k pour ses lignes intérieures et régionales principales. À la fin de cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), Iran Air dessert trente trois destinations internationales s'étalant de New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville...) à Beijing et Tokyo. Des plans furent faits à cette époque pour offrir des vols directs pour Los Angeles (Los Angeles est une ville des États-Unis située au sud de la Californie, sur la côte pacifique. Les Américains l'appellent souvent par son diminutif L.A....) et Sydney, pour lequel le Boeing long courrier 747SP était idéalement approprié. Cela aurait permis à Iran Air d'utiliser Téhéran comme point (Graphie) de liaison entre l'Est et l'Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) à cause de son positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible, différente et attractive au sein d’un...) géographique favorable. Ce plan ne fut cependant jamais réalisé.

À la fin de 1970, Iran Air était la compagnie aérienne à croissance la plus rapide du monde et l'une des plus profitables. En 1976, Iran Air était classé second derrière Qantas (Qantas (code AITA : QF ; code OACI : QFA) est la principale compagnie aérienne australienne. Elle opère des vols domestiques et internationaux sur cinq continents depuis ses hubs à l'aéroport de Sydney...) en tant que compagnie la plus sure du monde, n'ayant pas eu d'accident pendant dix années de suite.

Après la Révolution Islamique

Quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) après l'instauration de la république islamique en 1979, le nom de la compagnie devient Compagnie Aérienne de la République Islamique d'Iran. Iran Air a commencé à réorganiser ses opérations internationales à partir du 26 février 1979, en réduisant le service vers les destinations étrangères. Téhéran a été retenue comme la seule porte d'entrée officielle en Iran, alors que Shiraz pourrait être utilisée comme un remplaçant seulement en cas de nécessité. Les autres villes d'Iran on toutes perdu leur aéroport international (Un aéroport international est généralement un aéroport avec des services des douanes et d'immigration pour gérer les vols internationaux à destination et en provenance d'autres pays. Ces...) au profit du national.

Le dernier départ de Téhéran à New York a eu lieu le 7 novembre 1979. Il a été dérouté à la dernière minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain. Unités...) à l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces bâtiments et...) de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la finance et des affaires internationales. Montréal a...) à cause d'un embargo subitement imposé par le gouvernement américain. Par la suite, le Boeing 747 a été utilisé sur les routes européennes et asiatiques. L'acronyme ne correspond plus au nouveau nom mais le logo et le surnom Homa sont néanmoins conservés.

En 1980, le premier des six nouveaux Airbus A300-B2K rejoint la flotte.

atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime...) d'un Boeing 747-200

Après le début de la Guerre Iran-Irak en septembre 1980, les vols intérieurs et internationaux Iran Air sont sujet à annulation ou à retard à cause de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le...) militaire. Cela continua jusqu'en août 1988, quand le cessez-le-feu prit effet. Depuis le début de la guerre, Abadan a perdu ses liaisons aériennes à cause de la fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) de son aéroport.

En 1980, Iran Air transporte 1.7 millions de passagers. En 1990, le premier de six jets Fokker 100 rejoint la compagnie. En 2001, la compagnie achète six avions d'occasion Airbus A310 (L’Airbus A310 est un modèle d’avion de ligne long courrier à large fuselage construit par Airbus sur la base de l’Airbus A300. Il...) (cinq de la série -200 et un de la série -300) depuis que les autorités américaines bloquent l'achat planifié de nouvelles unités de l'Airbus A330 (L'Airbus A330 est un avion de ligne long-courrier de moyenne capacité construit par l'avionneur européen Airbus. Il partage son programme de développement avec l'Airbus A340 avec la différence...). En 2005, le transporteur achète deux Airbus A300-600 à l'Olympic (Construit pour la compagnie White Star Line, le RMS Olympic était le navire jumeau de l'infortuné Titanic et du Britannic. Contrairement à ces derniers, l'Olympic fit une longue et illustre carrière...) Airlines. Dans le sillage de la tension (La tension est une force d'extension.) grandissante entre les États-Unis et le gouvernement iranien à propos du programme nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) iranien, les plans de fourniture de pièces de rechange de Boeing ou d'avions pour renouveler la flotte âgée d'Iran Air est bloquée par les États-Unis et certains membres de l'Union Européenne. Cependant un nouvel arrangement (La notion d'arrangement est utilisée en probabilités, et notamment pour les dénombrements en analyse combinatoire.) entre l'Iran et les États-Unis à la fin 2006 a changé cette situation et permet une révision de la flotte d'Iran Air.

La compagnie aérienne est entièrement possédée par le gouvernement iranien et emploie 7,500 employés. Iran Air continue à opérer vers plusieurs destinations autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) du monde incluant deux vols journaliers vers plusieurs destinations et continue à être une compagnie à croissance rapide.

Page générée en 0.365 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique