Julian Schwinger

Julian Schwinger - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Julian Seymour Schwinger, 1965

Julian Seymour Schwinger (12 février 1918 - 16 juillet 1994) est un physicien américain. Il formule la théorie de la renormalisation et décrit un phénomène de paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts...) d'électron-positron connu sous le nom d'effet Schwinger. Lui, Sin-Itiro Tomonaga (Shin'ichirō Tomonaga (朝永 振一郎, Shin'ichirō Tomonaga?)...) et Richard Feynman (Richard Phillips Feynman (11 mai 1918 - 15 février 1988) est l'un des physiciens les plus...) sont colauréats du prix Nobel de physique (Le prix Nobel de physique est une récompense gérée par la Fondation Nobel, selon les...) de 1965 « pour leurs travaux fondamentaux en électrodynamique quantique (L'électrodynamique quantique relativiste est une théorie physique ayant pour but de concilier...), ce qui a amené de profondes conséquences à la physique des particules (La physique des particules est la branche de la physique qui étudie les constituants...) élémentaires ».

Biographie

Schwinger est né à New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de...), il écrit sa première publication scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) à l'âge de 16 ans, et obtient son doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement...) à l'université Columbia (L'université Columbia (Columbia University ou tout simplement Columbia) est une...), où il eut comme professeur Isidor Isaac Rabi (Isidor Isaac Rabi (29 juillet 1898 à Rymanów, Autriche-Hongrie -...), en 1939. Il travaille à l'Université de Californie (L'université de Californie est une université américaine, fondée en 1868, dont...) à Berkeley, puis est nommé à l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) Purdue.

Durant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) Guerre mondiale, il travaille au laboratoire des rayonnements du Massachusetts Institute of Technology (Le Massachusetts Institute of Technology ou MIT, en français Institut de technologie du...), fournissant un support théorique pour le développement des radars. Il essaye d'appliquer ses connaissances en physique nucléaire (La physique nucléaire est la science qui étudie non seulement le noyau atomique en tant...) aux problèmes électromagnétiques, et arriva (Arriva est un groupe privé britannique spécialisé dans le transport public de voyageurs. Il...) à des résultats. C'est ainsi que Schwinger commence à utiliser sa compréhension des radiations en physique quantique (La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques...).

Après la guerre, Schwinger quitte Purdue pour l'université Harvard (L’université Harvard (Harvard University), ou plus simplement Harvard, est une...), où il enseigna de 1945 à 1974. Durant ce temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...), il développa le concept de renormalisation (En théorie quantique des champs (ou QFT), en mécanique statistique des champs, dans la...), qui explique le décalage de Lamb dans le champ magnétique (En physique, le champ magnétique (ou induction magnétique, ou densité de flux...) d'un électron (L'électron est une particule élémentaire de la famille des leptons, et possèdant une charge...). Il a également réalisé que les neutrinos devaient apparaître en de multiples variétés, associés aux leptons (électrons et muons).

Dans la suite de sa carrière, insatisfait devant la complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par...) croissante de la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) des particules, Schwinger développe la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,...) des sources, traitant des gravitons, photons (En physique des particules, le photon est la particule élémentaire médiatrice de l'interaction...) et autres particules de manière uniforme.

Schwinger quitte Harvard en 1974 pour l'université de Californie, à Los Angeles (Los Angeles est une ville des États-Unis située au sud de la Californie, sur la côte pacifique....), où il continue son travail sur la théorie des sources.

Julian Schwinger
Page générée en 0.086 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique